• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Brave boycotte Google et porte plainte contre ses pratiques publicitaires

Brave boycotte Google et porte plainte contre ses pratiques publicitaires

Brave, le navigateur qui vous propose d'afficher les pages web sans publicité intrusive, s'attaque à Google. Après lui avoir préféré Qwant comme moteur de recherche par défaut, Brave porte plainte comme Google pour dénoncer ses pratiques publicitaires. 

Qui est Brave ? 

Pour comprendre ce qu'est Brave, il faut s'intéresser à son fondateur, Brendan Eich. Inventeur du langage JavaScript, et cofondateur de la fondation Mozilla, Eich est un des pionniers du web. Il crée en 2016 son propre navigateur web, Brave

Le principal argument de Brave par rapport aux autres navigateurs est la double volonté de protéger la vie privée des utilisateurs, et de bloquer les pisteurs et les publicités, pour éviter leur nuisance, mais aussi gagner en rapidité de chargement des pages. 

Brave a dit oui à Qwant, et non à Google

Le partenariat de Brave avec Qwant n'a rien de particulièrement étonnant. Qwant est un moteur de recherche connu pour défendre farouchement le respect de la vie privée, pensé par des professionnels du web comme Guillaume Champeau, en charge de la direction Ethique chez Qwant, ou, plus récemment, Tristan Nitot, un pionnier du web qui a travaillé, lui aussi, longtemps chez Mozilla.

Leur alliance semble donc naturelle, Brave permettant à ses utilisateurs en Allemagne et en France de prolonger l'expérience d'un web sans pistage, analyse du comportement de l'utilisateur, ou publicité abusive. 

Le lion de Brave sort les crocs

Johny Ryan, de Brave, a donc porté plainte contre Google, avec l'appui du chercheur Michael Veale, de l'Université College London, et l'Open Rights Group, un organisme de défense des droits et libertés numériques. Ces plaintes ont été simultanément déposées auprès des autorités européennes à Dublin et Londres, à l'intention de Google et d'autres sociétés de technologie publicitaire.

Les trois acteurs accusent l'entreprise américaine d'une "violation de données massive et continue qui affecte pratiquement tous les utilisateurs du web". Ils estiment que la société n'a pas respecté le RGPD, la nouvelle réglementation européenne, en communiquant à d'autres sociétés les données personnelles des utilisateurs à des fins de ciblage publicitaire. 

"Les sociétés de technologie de la publicité diffusent largement [les données des utilisateurs] afin de solliciter les offres d’annonceurs potentiels à l’attention de la personne visitant le site Web. Une violation de données se produit parce que cette diffusion, appelée «demande d'enchère» dans l'industrie en ligne, ne protège pas ces données intimes contre les accès non autorisés. Dans le cadre du RGPD, cela est illégal."

 Jonhy Ryan, responsable des politiques et des relations industrielles chez Brave

L'illégalité des pratiques de Google ne vient pas du fait de récupérer les données utilisateurs, mais surtout de les diffuser pour créer une "demande d'enchère", et de ne pas leur garantir une solution de stockage suffisamment sécurisée afin d'éviter leur récupération par des personnes malveillante. 

Le règlement du RGPD précise bien que l'entreprise qui collecte des données, en plus de s'assurer d'avoir l'accord de leurs propriétaires, doit en garantir la sécurité et la confidentialité. Et c'est ainsi que géolocalisation, historique de navigation, adresse IP ou encore description de votre appareil sont disponibles.

Google, de son côté, a plusieurs fois assuré s'être mis en conformité pour respecter le RGPD à partir du 25 mai dernier. La peine prévue, en cas de non-respect de ce règlement, peut s'élever jusqu'à 4% du chiffre d'affaire de l'entreprise pénalisée.

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Brave boycotte Google et porte plainte contre ses pratiques publicitaires

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Autres langues
Sélection logiciels
  • Vipre Identity Shield Vipre Identity Shield 23 téléchargements

    Vipre Identity Shield est un logiciel qui permet aux utilisateurs de sécuriser les données sur le web. Il permet aussi de bloquer l’accès au...
    Voir le logiciel

  • Bitdefender Central Android Bitdefender Central Android 8 téléchargements

    Bitdefender Central est une application vous permettant de gérer les services principaux de Bitdefender auxquels vous avez souscrits mais également...
    Voir le logiciel

  • AppSamvid AppSamvid 10 téléchargements

    AppSamVid est une application développée par le gouvernement indien à l'intention des citoyens concernés par la sécurité: Elle analyse les...
    Voir le logiciel