• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Ces box Android qui menacent les chaînes payantes

Ces box Android qui menacent les chaînes payantes

Méconnues du grand public, les box Android font de plus en plus d’adeptes. Et on comprend pourquoi, ces boitiers multimédia équipés des versions les plus récentes d’Android sont vendues à des prix très attractifs. Ils se branchent sur votre télévision (HDMI) et vous permettent de la transformer en TV connectée. Une alternative idéale pour ceux qui ne souhaitent pas investir dans une Smart TV.  Jusque-là rien de bien méchant, le hic c’est que certaines de ces box vendues sur Amazon ou les boutiques chinoises sont livrées avec des applications et extensions  « pirates » douteuses. La commission Hadopi s’est logiquement chargée du dossier.

Les chaines payantes et les services de VOD menacés ?

Ces boitiers multimédia qui sont en quelque sorte des Apple TV tournant sous android sont le plus souvent équipés de l’application KODI ou de l’un de ses forks. Si le lecteur connu également sous le nom de XBMC est un programme tout à fait neutre et légal, les extensions (add-ons) compatibles et développées par des tiers, le sont moins.

Les box Android sont livrées le plus souvent  avec un KODI complètement modifié et « optimisé » pour le visionnage de contenus pirates.  Ces extensions tierces installées dans KODI sont dans la plupart des cas des outils agrégeant les différentes sources de contenus déjà proposés illégalement sur la toile.

Les plus populaires sont comme vous l’imaginez celles qui permettent de visionner des chaînes payantes, des films ou des séries par le biais des sources évoquées plus haut. Il s’agit le plus souvent de sites de streaming ou de téléchargement de torrents pour les films et séries. Le cas des chaines payantes est un poil différent mais le principe reste le même : les extensions récupèrent des flux ou des listes de chaines en P2P (peer-to-peer) ou IPTV sur des sites peu appréciés des ayants-droit.

Difficile pour le moment d’évaluer le manque à gagner pour les chaines de télévision qui multiplient les offres promo ponctuelles (Canal +, Bein, SFR Sport) pour attirer les utilisateurs qui pourraient être intéressés par ces box pirates. En règle générale les flux récupérés via les extensions des box android sont instables et ou de piètre qualité, les chaines de télévision n’ont donc à court terme aucune crainte à avoir. Les utilisateurs préféreront dépenser quelques euros supplémentaires pour un abonnement à un service stable et surtout un SAV de qualité.

Néanmoins, si les ventes de box continuent de croître,  de plus en plus d’utilisateurs se demanderont si une box « Fully Loaded » comme on dit dans le jargon peut remplacer un abonnement  à un service de VOD.

Hadopi : un énième coup d’épée dans l’eau ?

Pour le moment, la Haute Autorité cible principalement avec son système de réponses  graduées les « pirates » visionnant du contenu en P2P (streaming ou téléchargement de Torrents). Il se pourrait qu’un système d’amendes forfaitaires (plus dissuasif ?) soit mis en place, ce qui signifie par conséquent plus de répression. Le hic, c’est que les internautes ont déjà trouvé la parade depuis belle lurette en se rendant tout simplement sur des sites de streaming, les mêmes utilisés par les extensions KODI. De plus, l’offre est si vaste que lorsqu’un site ferme deux nouveaux le remplacent aussitôt.

Hadopi risque de se heurter au même problème pour les Box Kodi, les extensions pirates sont bien trop nombreuses et lorsqu’une cesse de fonctionner, des clones voient le jour.

Au printemps dernier, la Cour Européenne de Justice a interdit la vente de box TV « Fully Loaded ». Si les fabricants ne peuvent pas être tenus pour responsables de l’usage dont leur produit est le support, certains ont été "punis" pour avoir facilité voire incité au piratage de contenu. Dans les faits, cette interdiction est difficile à mettre en place.


Crédits : image sous cc-by-2.0 Cédric Puisney

Pour empêcher la vente d’une box,  il faudrait à chaque fois démontrer que tel ou tel fabricant réalise un acte de communication au public :

Un fabricant « réalise un acte de communication lorsqu’il intervient, en pleine connaissance des conséquences de son comportement, pour donner à ses clients accès à une œuvre protégée, et ce notamment lorsque, en l’absence de cette intervention, ces clients ne pourraient, en principe, jouir de l’œuvre diffusée ».

Les fabricants et les revendeurs changent juste leur façon de communiquer pour passer entre les mailles du filet. Et même si le ménage est fait du côté des fabricants qui sont désormais tenus de fournir des box TV  « neutres », l’installation d’extensions pirates reste extrêmement simple.

Au final, pour enrayer le piratage via KODI, les différents organismes de gestion des droits d’auteurs, les autorités ainsi que les plateformes de vente en ligne se doivent de mettre en œuvre des mesures conjointes de façon organisées pour qu’elles soient réellement efficaces.

Box Android : quels risques pour les utilisateurs  ?

Il y a un point important à ne pas oublier dans tout cet imbroglio juridique : la sécurité des utilisateurs. D’autres applications sont parfois livrées en plus de KODI. Pour l’instant, on sait très peu de choses sur ces bloatwares qui sont souvent des jeux, ou des utilitaires. Il ne serait pas étonnant  qu’un organisme de sécurité tiers découvre un de ces jours que certains collectent des données à l’insu des utilisateurs. De plus, les Box Android sont livrées rootées.

Rappelons que le si le root présente de nombreux avantages, il présente aussi de nombreux inconvénients. Un malware peut par exemple s’exécuter là encore à l’insu des utilisateurs et permettre à un hacker de prendre le contrôle à distance du boîtier pour altérer les données stockées ou encore collecter des informations. Il en est de même pour les extensions KODI qui peuvent être utilisées pour injecter du code malveillant ou du contenu indésirable.

 

Vous l’aurez compris, le lutte des ayants droits contre le piratage de leurs œuvres est loin, bien loin d’être gagnée. Si on s’oriente déjà vers de nouveaux modèles économiques avec l’essor de la VOD et de l’e-cinema, les catalogues de ces solutions restent encore peu fournis. Les box android qui on le rappelle ne sont pas sans risque pour la sécurité des utilisateurs semblent avoir de beaux jours devant elles...

 

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire pour l'article Ces box Android qui menacent les chaînes payantes

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire
Sélection logiciels
  • Adobe Audition CC 2018 Adobe Audition CC 2018 8K téléchargements

    Adobe Audition CC 2018 est un logiciel qui permet de faire des montages, de la restauration ou du mixage de sons destiné à un usage personnel ou...
    Voir le logiciel

  • Movavi Video Suite Movavi Video Suite 1259 téléchargements

    Movavi Video Suite est un logiciel efficace qui vous aide à réaliser des montages vidéo très facilement. Grâce à ses effets, ses transitions et...
    Voir le logiciel

  • Cyberlink Audio Director Cyberlink Audio Director 289 téléchargements

    Audio Director 8 est un logiciel proposé par Cyberlink qui permet d’éditer des musiques ou le son de vos vidéos très facilement. Il inclut...
    Voir le logiciel