• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Coupe du monde 2018 : Pourquoi le streaming illégal sera à son plus haut niveau

Coupe du monde 2018 : Pourquoi le streaming illégal sera à son plus haut niveau

Cette année, les fans du ballon rond attendent impatiemment la Coupe du Monde de football.  On y retrouvera les meilleures nations, les meilleurs joueurs de tous les championnats majeurs dont Neymar Jr (s’il n’est pas blessé), Messi, Ronaldo et notre espoir bleu Kylian Mbappe.  La Coupe du Monde de football est un événement sportif majeur dont les droits de diffusion se vendent à prix d’or. Certaines chaines payantes n’hésitent pas à agiter leur chéquier pour remporter les droits de diffusion des plus grosses affiches afin de séduire de nouveaux clients. Ces chaines confrontées déjà en temps normal à la diffusion pirate de leur contenu sur le web auront encore plus de soucis à se faire cette année, la coupe du monde se déroulant en Russie, un pays connu pour ses contenus pirates de haute qualité (films, logiciels, live streaming etc.).

Le piratage bat des records en Russie 

En 2017, un sondage très révélateur a été mené par Irdeto qui n’est autre que le géant mondial spécialiste des outils visant à sécuriser la télévision payante. Alors, oui je sais, les sondages ne sont pas nécessairement fiables et peuvent être interprétés différemment selon les points de vue. Néanmoins, celui-ci vous permettra sans doute de mieux comprendre le rapport des russes au piratage.  Ce sondage réalisé auprès de 1005 adultes russes  a révélé que 87 % des interrogés pensent que visionner ou partager du contenu piraté n’est pas illégal. 2 tiers pensent que télécharger du contenu piraté est légal.

Ce site de téléchargement russe est l'un des plus réputés au monde

Évidemment, on ne peut s’empêcher de penser que ce sondage réalisé par Irdeto lui permet de mieux vendre ses produits, mais  comme nous le soulignons plus haut, ce sondage est très révélateur. Il montre également que les services de streaming comme Netflix ou Hulu ne sont pas aussi populaires qu’en France ou aux Etats-Unis et ce n’est pas le seul à aller dans ce sens.

Une étude de Kagan sur le marché de la SVOD montre que la Russie est de très loin le pays où ces services  sont les plus abordables.

Index abordabilité SVOD

Y a-t-il un lien entre le piratage et le prix des services de SVOD en Russie ? Peut-être mais il serait sans doute réducteur de penser que ces bas prix sont exclusivement dus au piratage.  Rappelons néanmoins qu’il n’y a pas si longtemps, sur VKontakte, une plateforme sociale russe similaire à Facebook, les utilisateurs pouvaient très facilement trouver des films ou des albums piratés.

D’ailleurs le réseau de Mark Zuckerberg n’est pas non plus épargné par l’afflux de liens pirates. Les soirs de grands matchs (la Ligue des Champions, les Clasicos) on y trouve aussi des utilisateurs diffusant des matches.

Streaming Match Facebook

Image d'illustration provenant du site italien Calcio e Finanza

Cela peut aller du simple utilisateur filmant sa télévision via un direct Facebook ou d’un réseau mettant à disposition un flux de plus ou moins bonne qualité. Mais ne nous écartons pas de notre sujet initial : la Russie.

La riposte des ayant-droits et des autorités en Russie

Le gouvernement a mis en place des dispositifs plus ou moins efficaces pour enrayer le piratage. Comme dans le reste du monde, ces dispositifs ont rapidement été contournés via des outils (VPN, proxys, IPTV ou de nouveaux sites). Le Roskomnadzor, organe de contrôle des télécommunications russes est récemment parvenu à bloquer la retransmission pirate des plusieurs chaines russes sur plus de 200 sites internet. Certains ont également été désindexés des moteurs de recherche russes.

Fin 2017, le gouvernement avait déjà introduit une nouvelle législation imposant aux fournisseurs de VPN de restreindre l’accès aux sites bloqués par les FAI.  A ce jour, aucun fournisseur VPN n’a fait l’objet d’une procédure, on estime pourtant que 25 % des internautes locaux utilisent ce genre de logiciels qui permettent on le rappelle de contourner les restrictions géographiques imposées par le Roskomnadzor.

Le streaming sportif pirate qui se démocratise peu à peu en France, en Espagne et au Portugal via des Box suroptimisées Kodi est déjà bien ancré en Russie. Nombreux sont les sites à proposer des liens pouvant être visionnés depuis un navigateur ou dans des logiciels P2P dédiés (Sopcast ou Acestream) sur son PC son smartphone ou sa box Android.


Ace Stream qui utilise la "colonne vertébrale" du célèbre lecteur multimédia VLC a été développé en … Russie. Il est donc tout à fait commun de retrouver des flux de chaines de télévision sportives russes via ces canaux. Match TV, l'une des chaines russes les plus ciblées par le piratage est aussi l'un des diffuseurs officiels de la Coupe du Monde 2018.


Match TV, VGTRK et Perviy Kanal se partagent les droits TV de la CDM 2018 en Russie

Les chaines russes ont déjà du mal à faire bloquer la retransmission de leurs flux pirates en Russie alors imaginez un peu le calvaire des chaines étrangères...

A lire aussi : Ces box Android qui menacent les chaines payantes

Des sociétés tierces en guise de gendarmes du streaming

Pour bloquer les flux, les chaines ont des recours légaux : Hadopi ou encore le Roskomnadzor, mais les résultats montrent clairement que ce n'est pas suffisant. Des sociétés tierces comme Irdeto ou encore Viaccess-Orca se présentent comme des alternatives. Elles fournissent aux chaines des technologies et services censés enrayer le piratage de leurs flux.

Viaccess-Orca a par exemple mis au point un système détectant dans un premier temps les flux suspects sur la toile et envoyant ensuite aux pirates des mises en demeure.  Le service recueille aussi des preuves lui permettant de consolider les dossiers devant la justice. Ce type d'alternative avait plutôt bien fonctionné pendant la Coupe du Monde 2014. Depuis, certains sites ont disparu, d'autres ont vu le jour, d'autres sont toujours là au grand dam des ayants-droits.

 Logog Viaccess.orca

Si les plus petits acteurs ferment leur site à cause des représailles judiciaires, d'autres, notamment les bandes organisées, ne se laissent pas faire. Ces plateformes rapportent dans certains cas plusieurs dizaines de milliers de dollars annuels à leurs créateurs. Une Coupe du Monde au paradis du Live Streaming,  est donc l'événement parfait pour augmenter considérablement leurs revenus mais également améliorer leur "service". Vous l'aurez compris, le jeu du chat et de la souris entre les plateformes de streaming sportif, les chaines de télévision et les autorités est loin d'être terminé.

Sources :

Forbes - These Guys Make Thousands Of Dollars From Illegally Streaming Football

Broadband TV News - Russia acts against TV piracy

TorrentFreak - Russia VPN Blocking Law Failing? No Provider Told To Block Any Site

 

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Coupe du monde 2018 : Pourquoi le streaming illégal sera à son plus haut niveau

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Tixeo pour Android Tixeo pour Android 3 téléchargements

    Tixeo est une superbe une application avec laquelle vous pouvez organiser des visioconférences en toute sécurité
    Voir le logiciel

  • Tixeo pour iOS Tixeo pour iOS 0 téléchargement

    Organisez des visioconférences depuis votre iPhone ou votre iPad grâce à l’application Tixeo
    Voir le logiciel

  • Audials Tunebite Platinum 2018 Audials Tunebite Platinum 2018 144 téléchargements

    Enregistreur streaming pour musique et films, convertisseur audio et vidéo pour PC, smartphone, tablette, vidéo vers MP3, enregistreur vidéos en...
    Voir le logiciel