• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Duels, animaux, bavboules : ces mises à jour qui nous font rejouer à Harry Potter Hogwarts Mystery

Duels, animaux, bavboules : ces mises à jour qui nous font rejouer à Harry Potter Hogwarts Mystery

Les clients peuvent parfois être exigeants, en particulier lorsqu’il s’agit de fans d’une saga planétaire qui les a tenu en haleine pendant plus de 10 ans. C’est la raison pour laquelle un éditeur de jeu qui reprendrait un monstre tel que Pokémon ou Harry Potter doit avoir les épaules solides pour être à la hauteur des attentes des joueurs.

Un jeu mobile Harry Potter : le pari risqué

C’est le cas des créateurs du jeu Harry Potter Hogwarts Mystery, qui ont su réagir au bon moment avant que les fans du petit sorcier à lunettes rondes ne prennent leurs jambes à leur cou.

Avouons-le, si ce jeu mobile narratif est bourré de qualités, et ce depuis sa sortie, les joueurs avaient tout de même des raisons d’être déçus sur la longueur.

Le livre qui ne voulait pas être un jeu

La principale raison était la suivante : Harry Potter Hogwarts Mystery n’était pas un jeu amusant, on s’y ennuyait beaucoup. Pour vous expliquer, il est important de vous en dire plus sur le principe de ce jeu.

Le joueur incarne un personnage à la première personne, une sorte de Sim dont il choisit le physique, le nom et les vêtements, et dont il pourra changer l’apparence à sa guise. Ce personnage entre en première année à l’école de Poudlard, permettant au joueur de vivre lui aussi sa scolarité à Poudlard, comme Harry.

harry potter hogwarts Mystery

"Tape sur les objets lumineux pour remplir votre jauge d'étoiles"

Hogwarts Mystery est une excellente idée : les fans rêvent de retrouver les professeurs, d’arpenter les lieux, de vivre une intrigue à la première personne, de choisir leur Maison, etc. Seul hic : un jeu narratif, qui contient une histoire, ne peut pas se passer d’être attrayant.

Comme taper sur un écran peut être rasoir…

La gamification avait été mal pensée, car ce jeu devait répondre aux exigences du freemium : faire dépenser de l’énergie aux joueurs, et leur donner envie de payer pour avancer dans le jeu. Le joueur passait la grande majorité du temps de jeu à cliquer bêtement sur des éléments de décor pour débloquer l’histoire en apprenant des sorts, en aidant un PNG, etc.

Les seuls éléments un peu intéressants, en plus de l’histoire et des éléments graphiques (car le château rend vraiment bien sur le petit écran du téléphone), étaient les moments de « concentration », où il fallait taper sur l’écran au bout moment pour que le personnage se concentre sur une action ou un personnage, ainsi que les devinettes des professeurs et des élèves.

Que contient du Polynectar ? Quel métier Madame Bibine exerce-t-elle en plus des cours de Vol ? Pourquoi Merula est-elle aussi méchante ? Autant de questions auxquelles les fans aiment se confronter, notamment parce qu’elles sont adaptées à tous les niveaux de connaissance (du joueur qui n’a pas jamais trop suivi la saga au fan le plus inquiétant).

Enfin, le joueur se sentait bien seul dans cette histoire. Comme lors d’une lecture, l’interaction avec les autres joueurs lui était interdite, alors que c’est précisément l’émulation entre les joueurs qui a rendu un jeu comme Pokémon Go si excitant.

Ces petites modifications qui ont changé le jeu

Quelques mois après la sortie du jeu, voilà : l’éditeur a compris, et a su modifier par petites touches successives le jeu pour permettre aux joueurs de ne pas partir ou de revenir. Il faudra bien sûr encore taper inlassablement sur l’écran pendant les cours de Métamorphose, de Vol ou de Sortilèges pour apprendre les sorts, mais cette fois-ci, le joueur ne s’en tiendra pas là.

Mangez avec Penny dans la Grande Salle et répondez à son test sur les potions

Mangez avec Penny dans la Grande Salle et répondez à son test sur les potions

Jouez aux bavboules et mangez avec un ami

Les créateurs du jeu ont ajouté des espaces où le joueur peut, s’il le souhaite, passer un moment agréable avec un ami. Il peut jouer aux bavboules, puis manger avec un ami, avant de débloquer la possibilité d’aller boire un verre à Pré-au-lard.

Pendant ces activités, le joueur doit choisir un ami qui lui posera des questions sur ce qui l’intéresse le plus, ou cherchera à détourner son attention pour le faire perdre.

Pour Ben par exemple, ce jeune Gryffondor né de parents moldus qui a peur de tout, le joueur devra le rassurer sur ses plus grandes peurs, ou au contraire détourner son attention en lui disant des choses qui pourraient lui coller la frousse.

Adoptez un animal de compagnie

Voilà un élément récent du jeu qui est intéressant : vous pouvez désormais acheter un crapaud, un rat, un chat ou un hibou, comme il en est fait mention dans le tome 1 de Harry Potter, dont la lettre du Professeur McGonagall aux Premières années stipule qu’ils pourront venir à Poudlard accompagné de l’un de ces autres animaux de compagnie pour sorciers.

Adoptez au choix un chat, une chouette, un crapaud ou un rat.

Adoptez au choix un chat, une chouette, un crapaud ou un rat.

Bon, pour le moment, ils ne servent pas à grand-chose d’autres, mais il s’agit d’un élément des livres que les fans les plus attachés aux livres apprécieront.

Lancez des duels aux autres joueurs

Cette option de jeu est enfin arrivée : les joueurs peuvent enfin s’affronter en duel en attendant de se croiser dans la rue (et peut-être se jeter des sorts « pour de vrai » ?) en jouant à Harry Potter Wizards Unite, qui n’est pas encore sorti.

Vous disposez au départ de 3 tickets pour vos duels. Chaque défaite vous en fait perdre un, mais à chaque victoire, vous gardez votre ticket et récupérez celui de votre adversaire. Si vous perdez vos trois tickets, vous devez payer un nouveau ticket (pour la modique somme de 120 gemmes les 3 tickets, aie!). 

Affrontez cet adversaire

Affrontez cet adversaire ou perdez un ticket.

Bref, il y a peut-être encore des choses qui font débat parmi les joueurs, comme le prix excessif d'une chouette de compagnie (si vous achetez les gemmes, elle coûte environ 13€). Une chose est sûre : ce jeu mobile n'a pas fini de faire parler de lui.

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Duels, animaux, bavboules : ces mises à jour qui nous font rejouer à Harry Potter Hogwarts Mystery

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Helix Jump iOS Helix Jump iOS 0 téléchargement

    Helix Jump iOS est un jeu mobile dans lequel vous devez faire passer une balle à travers différents niveaux.
    Voir le logiciel

  • Helix Jump Android Helix Jump Android 0 téléchargement

    Helix Jump est un jeu mobile : le joueur contrôle une balle rouge qui saute perpétuellement sur des niveaux autour d'un tube. Le but est de...
    Voir le logiciel

  • Dead Cells Dead Cells 0 téléchargement

    Dead Cells est un jeu de plateforme et d'aventure produit par Motion Twin. Entre le Roguelike et le Metroidvania, vous évoluez à travers des...
    Voir le logiciel