Imprimantes 3D: les logiciels de création de modèles d'objets

Imprimantes 3D: les logiciels de création de modèles d'objets

Définitivement, l'année 2013 aura été marquée par l'émergence des imprimantes 3D destinées au grand public. Ces modèles abordables (les premiers prix démarrent à 800 € environ) permettent de réaliser des pièces de taille respectable et utilisent des matériaux génériques. Si la qualité finale n'est pas encore optimale, les résultats sont encourageants et dépendent énormément du fichier qui a servi à programmer la machine. Mais quels sont ces logiciels? Eh bien il s'agit des logiciels de CAO, les mêmes qui depuis quelques décennies servent à concevoir des modélisations en 3D des appareils de tous les jours, des prototype ou des projets conceptuels. Payants ou gratuits, ces programmes ne sont pas si difficile que ça à aborder et pourront très bien servir à modéliser une boule de noël, une prothèse ou les multiples pièces d'une machine élaborée, comme on peut déjà en trouver sur la toile.

Des logiciels de modélisation Open Source ou gratuits

Blender

Blender est très certainement le plus puissant des logiciels de conception 3D gratuit et open source. Mais c'est aussi celui qui demande le plus d'investissement personnel, à tel point qu'il est conseillé de fréquenter ardemment les communautés créées autour de ce logiciel et compulser les multiples tutoriaux disponibles. Ceci dit, il suffit aussi d'un peu de prise en main pour commencer à créer son premier modèle, qui pourrait être un sabre laser ou une figurine. Sachez cependant que le logiciel est utilisé par les professionnels de la télévision, du cinéma, du jeu vidéo et que le résultat n'a rien à envier aux solutions payantes. D'ailleurs, la vidéo de démonstration vous permettra de vous faire une idée des capacités du produit. SI avec ça vous n'arrivez pas à modéliser un jeu d'échec complet...

 

Google Sketchup

Google est partout, comme le montre cette application téléchargeable gratuitement et qui permet de se familiariser avec la conception 3D. Dans sa version grand public, Sketchup est un petit bijou de prise en main et d'ergonomie, mais se révèle vite limité à quelques fonctionnalités et formats. Toutefois, il peut servir à l'impression 3D, même si les puristes se tournent plus volontiers vers des solutions plus complètes. La banque de modèles préexistant est assez étendue, mais ne se focalise pas sur les "petits" modèles à imprimer.

 

123D (Autodesk)

Déjà éditeur des célèbres AutoCad et 3DS Max, Autodesk a décidé de capter l'attention des particuliers avec une suite logicielle en ligne, destinée directement aux possesseurs et futurs possesseurs d'imprimantes 3D, puisqu'un partenariat avec Makerbot a été mis en place. tout est gratuit et très simple à prendre en main, que ce soit 123D Design qui permet de modéliser en 3D, ou 123D Catch et Make qui peuvent générer des modèles tridimensionnels à partir d'images ou de diapo 2D. L'inscription de base est gratuite et seuls les comptes premium sont payants. Mais sans rien payer, on peut déjà créer pas mal de fichiers qui serviront à matérialiser toutes vos idées.

K-3D

Cette application est considérée comme l'une des meilleures du genre et séduit par sa simplicité. En tout cas, les fonctionnalités sont présentes et si cela n'est pas suffisant, des plugins permettent d'étoffer certaines options. L'animation est proposée également mais pour ce qui nous intéresse ici, la mise en pratique n'est pas évidente.

 

BRL-Cad

Ce logiciel est un peu particulier, dans la mesure où il a été développé il y a 20 ans par...l'armée américaine, ou du moins l'un de ses laboratoires de recherche. Ceci dit, il est particulièrement puissant et disponible sur de multiples OS, distribué sous licence GPL. Si BRL signifie Ballistic Research Laboratory, ce n'est pas une raison pour concevoir des armes à imprimer en 3D avec...D'autant que si le logiciel permet de travailler avec son interface graphique, il faudra recourir à des ajustements en ligne de commande. Pour les pros.

 

FreeCad

FreeCad réunit deux types de public: Les ingénieurs qui ont délaissé les versions payantes et qui n'ont plus besoin qu'on les épaule et les jeunes possesseurs d'imprimantes 3D en mal de logiciels. Autant le dire tout de suite, la deuxième catégorie aura beaucoup de mal à se faire l'interface du logiciel sans passer par la case tutorial, très développée et permettant de se faire la main très rapidement. La communauté est en effet plutôt active et désireuse de montrer que FreeCad ne s'adresse pas qu'aux professionnels. Et d'ailleurs de très nombreuses créations effectuées à partir de ce programme atterissent sur des banques de modèles.

 

Art of Illusion

Bien que considéré comme outil de référence par une poignée de modélistes 3D, Art of Illusion reste tout de même moins facile d'accès que certains autres éditeurs WYSIWYG. La faute au manque de tutoriaux et d'aide en ligne, existant pourtant sous la forme de communautés regroupées sur des forums. Néanmoins, l'outil peut se prendre en main assez intuitivement, pour peu que l'on se montre curieux et récèle de bonnes idées, dont un multi-view bien pensé. Un logiciel qui, peut-être, est le plus adapté pour les imprimantes 3D mais qui se mérite.

 

Les logiciels et services annexes à connaître

SI vous travaillez avec des fichiers .stl de base, il arrive que le rendu 3D comporte des artefacts ou ne soit pas totalement conforme à vos attentes. C'est là qu'interviennent certains logiciels qui "nettoient" les mesh (maillages) et les optimise, afin que le résultat final soit le plus lisse possible. Vous aurez aussi peut-être besoin de visualiseurs juste pour naviguer dans une bibliothèque imposante de modèles.

Meshlab

Généralement, les fichiers .stl issus de scans 3D ne sont pas exempts de défauts. Meshlab analyse le rendu 3D des modèles et traite les maillages de manière à polir les surfaces et réparer les anomalies, type meshes trop complexes. Le logiciel est utilisé par certaines sociétés et organisations pour la restauration d'oeuvres d'art ou leur duplication.

GLC PLayer

Ce lecteur gère beaucoup de formats de modélisation différents et permet leur classification en albums. COLLADA V1.4, 3DXML V3 & V4 (Ascii), OBJ, 3DS, STL (Ascii + Binaire), OFF et COFF...Bien que les imprimantes ne supportent que peu de formats différents, au moins vous pourrez lire ceux qui vous intéresse, avant de les convertir.

Ressources

Pour s'inspirer, télécharger ou juste découvrir des milliers de modèles 3D, le très complet site Thingiverse regorge des créations originales plus ou moins réussies proposées par les membres de sa communauté. SweetHome 3D propose également des modèles à télécharger, regroupés par type. Pour vous tenir informés de l'actualité 3D, MonUnivers3D dispose d'articles évocateurs sur le sujet. Si le matériel vous intéresse plus, Lesimprimantes3D devrait répondre à vos questions.

Et si vous souhaitez commander une imprimante 3D, Amazon dispose de modèles parmi les plus connus. A vous de voir si vous voulez franchir le pas dès maintenant ou attendre une baisse de prix.

 

Logiciels pour imprimante 3D - Créer facilement des modèles en 3D
Laisser un commentaire pour l'article Imprimantes 3D: les logiciels de création de modèles d'objets

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Votre commentaire :
  • Nom :
  • Email :
Captcha :

Commentaire Articles

  • Le 09/05/14 05:28:19 par Ahmed njimi
  • bonjour, je veux savoir si je peux utiliser le logiciel catia pour faire un modèle (extension catia) reconnu au niveau de l'imprimante 3D et merci

  • Le 07/03/14 10:21:12 par Didier
  • Super article sur les imprimantes 3D merci!!

  • Le 08/01/14 10:42:11 par Michel
  • Bonjour, Les logiciels Open Source ne sont pas gratuits, même s'ils sont librement téléchargeables, il sont libres ! C'est toujours le même problème de la traduction de FREE et la méprise entre gratuits et libres… A chacun de contribuer comme il peut en fonction de ses capacités au Monde de l'Open Source, c'est une espèce de contre partie morale ! Cordialement. Michel