• Flux RSS Flux RSS

La société mère de Tinder craque pour Hinge

La société mère de Tinder craque pour Hinge

Match Group, le géant des sites de rencontre, vient de s'offrir l'application Hinge qui rejoint les multiples applications du leader mondial*. Match Group représente désormais 51% de la société, et elle aura le droit d'acquérir le reste des actions de Hinge au cours de la prochaine année. 

Qui est Hinge ?

Hinge est une application mobile de "Rencontres Réfléchies Pour Les Gens Réfléchis" qui s'adresse aux jeunes femmes urbaines, milléniales, et ayant suivi un parcours universitaire plutôt long. 

Elle s'oppose dans son discours à Tinder, affirmant justement que la culture du "swipe" n'est pas propice aux relations longues, et promouvant la capacité de l'appli à rapprocher des personnes ayant les mêmes centres d'intérêts. 

Hinge se démarque notamment en utilisant votre compte Facebook : l'application ne propose de mise en relation qu'à des personnes ayant déjà un ou plusieurs amis Facebook en commun. Serait-ce pour cette raison que Match l'aurait acheté ? Ou peut-être Match souhaitait-il récupérer la base de clientèle conséquente ?

Le tout-puissant Match préparerait-il sa défense contre Facebook ?

Match Group agrandit son empire, ajoutant Hinge à ses autres marques : Match, Tinder, Meetic ou encore DisonsDemain. Plus de 45 marques en tout pour l'entreprise américaine, qui n'est pas concurrencée par grand-monde aux Etats-Unis ou en Europe. A titre d'exemple, Meetic a conquis la France, l'Espagne, le Portugal, l'Italie et la Belgique. Match, quant à lui, s'alloue le nord de l'Europe de l'Irlande à la Finlande.

Si quelques applis (Once, Happn) peuvent venir concurrencer, sans faire trop d'ombre, ce mastodonte de la rencontre, c'est Facebook qui pourrait être véritablement un adversaire à sa taille. Mak Zuckerberg a en effet présenté une nouvelle fonctionnalité à venir du réseau social, qui permettra de faire des rencontres directement à partir de Facebook

Cette nouvelle manière d'utiliser Facebook serait indépendant de la page principale des utilisateurs, qui pourront choisir quelles images et quelles informations divulguer sur cette nouvelle interface, mais on peut imaginer quelle incidence ce réseau social pourrait créer dans le marché des sites de rencontres. 

On pourrait mesurer le pouvoir d'un site de rencontre en fonction des données utilisateurs qu'elle a accumulées : une base de clients importante, et les informations à leur propos sont en effet très important pour suggérer des profils aux utilisateurs et agrandir le nombre d'utilisateurs actifs sur la plateforme. 

Or, si Match Group est bel et bien leader des sites de rencontre à l'heure actuelle, quel pouvoir aura-t-il face à Facebook, qui compte 1,8 milliards d'utilisateurs actifs mensuels ? Si tous ces utilisateurs ne seront peut-être pas intéressés par la nouvelle fonctionnalité du réseau social,  nul doute que le groupe risque de connaître une terrible concurrence.

Le rachat de Hinge, qui utilise Facebook pour améliorer son service, est-il le signe que Match cherche à mieux connaître son futur concurrent ? Match voudrait-il utiliser cette fonctionnalité sur d'autres applications ? La réponse se fera connaître dans les mois à venir.

* Hinge acheté à 51% par Match Group

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article La société mère de Tinder craque pour Hinge

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Passions iOS Passions iOS 2 téléchargements

    Vous êtes célibataire, jeune, et vous avez 50 ou ? Trouvez une personne pour partager vos passions avec cette application de rencontres.
    Voir le logiciel

  • Passions Android Passions Android 11 téléchargements

    L'application mobile de rencontre pour les jeunes célibataires de 50 ans et .
    Voir le logiciel

  • Lysn iOS Lysn iOS 9 téléchargements

    Disponible également sur Android, cette application est un réseau social avec plusieurs communautés et salons de discussion ouverts
    Voir le logiciel