• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Le gouvernement tente de sensibiliser les utilisateurs aux risques numériques

Le gouvernement tente de sensibiliser les utilisateurs aux risques numériques

Après une année 2017 particulièrement marquée par les ransomware et les failles en tout genre, le gouvernement a décidé de lancer depuis sa plateforme Cybermalveillance.gouv.fr un kit de sensibilisation destiné aux entreprises, aux associations et aux collectivités.

Le site cybermalveillance.gouv.fr avait été présenté en plein Mois de la Cybersécurité (en octobre 2017). Il s’agit d’une plateforme d’assistance aux victimes de cybermalveillance sous toutes ses formes (ransomware, virus, sites frauduleux etc.). Elle conseille et oriente les utilisateurs qu’il s’agisse de particuliers ou d’organisations.

A quoi sert ce kit ?

Poursuivant sur sa lancée, le gouvernement compte désormais proposer un véritable kit de sensibilisation destiné « aux collaborateurs ».

Le but est de s’adresser aux particuliers par le biais des lieux et organisations qu’ils fréquentent (leur collectivité, leur entreprise ou association). Proposé sous une licence ouverte ETALAB 2.0, ce kit gratuit comprend des outils pédagogiques tels que des vidéos, des fiches ainsi que des infographies. L’objectif est de « sensibiliser aux risques numériques, dispenser les bonnes pratiques, traiter des usages professionnels et personnels. »

Le kit de sensibilisation sera distribué en plusieurs volets. Le premier sera proposé « avant l’été 2018 à tous les professionnels qui en feront la demande » sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr.

"Mieux vaut prévenir que guérir", n'est-il pas trop tard ?

La recrudescence des menaces numériques et leur diversification en font des phénomènes difficiles à appréhender pour monsieur tout le monde même si leurs conséquences sur la vie quotidienne sont de plus en plus médiatisés. Certains verront ce kit comme un coup d’épée dans l’eau, arguant que les cybercriminels auront toujours une longueur d’avance. Mais, c’est justement cette inertie qui doit permettre aux « autorités » de mieux sensibiliser les utilisateurs.

Communiquer avec le matériel didactique adapté peut permettre de répondre au question que tout le monde se pose à savoir : "Quels sont les risques ?" , "Suis-je réellement concerné ?" ou encore "Comment ces menaces impactent mon quotidien et comment me protéger"?.

Il y'a énormément  d'efforts à fournir pour une prise de conscience massive et sans tomber dans la paranoïa et la démagogie, tout le monde à un rôle à jouer : les PME, les médias, les collectivités, les responsables politiques et l'Ecole.


Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Le gouvernement tente de sensibiliser les utilisateurs aux risques numériques

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels