• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Les administrateurs du site de streaming Liberty-Land recevront leur jugement le 8 mars

Les administrateurs du site de streaming Liberty-Land recevront leur jugement le 8 mars

La Sacem et l'ALPA avaient demandé la fermeture du site Liberty-Land.net en mai 2011, au moment même où il connaissant un franc succès grâce à ses dizaines de milliers de contenus accessibles, devant Amazon par exemple. Sept ans après la fermeture, les quatre patrons assistent à leur procès. 

Arrêt du site et des suspects

Tout a commencé par la plainte de la Sacem déposée en mai 2010 contre le site, puis par la récupération de l'enquête par la gendarmerie de Rennes pour suivre la piste d'un pseudonyme rennais.

 

 

Liberty Land vous proposait en streaming ou en téléchargement du contenu piraté, parmi lesquels films, séries, jeux, logiciels, albums musicaux, e-books, etc. D'après l'article du Ouest France, il réunissait environ 2 millions d'utilisateurs mensuels. 

Les suspects, aujourd'hui âgés de 29 à 36 ans, comparaissent devant le tribunal correctionnel de Rennes pour contrefaçon en bande organisée. Grâce à leur site, ils auraient réalisé des recettes de plus de 300 000€ en deux ans et demi (notamment dues aux revenus publicitaires) qu'ils auraient caché sur des comptes aux îles Vierges britanniques. 

Un vide juridique face au référencement de contenus illégaux

L'issue du procès qui sera donné le 8 mars n'est pas si évident. Si les quatre accusés sont à l'origine du site internet, la question de l'illégalité du site fait débat. En effet, leur avocat plaide le fait que leur interface, si elle donnait accès à de nombreux liens vers des contenus piratés, ne contenait en elle-même aucun contenu illégal. 

 

 

Il argumente : " Est-ce qu’un site qui référence les pizzerias dans une ville est pour autant un pizzaïolo ? [...] Techniquement, poursuit-il, le téléchargement ne passait pas par eux." S'ils ont effectivement "profité d'un vide juridique", l'avocat affirme qu'il était difficile pour ses clients de s'attendre "au succès médiatique et financier" qu'ils ont connu. 

Parmi les peines réclamées par le procureur de la République, des peines de six à douze mois pour les trois accusés restés jusqu'à l'arrêt du site, une peine de jours-amende pour le dernier retiré des affaires plus tôt, et une amende de 4 000€ à 10 000€ avec l'interdiction d'être au contrôle ou à la gestion d'un site internet. 

 

 

Coupables? Innocents ? Depuis une dizaine d'années, nombreux sont les sites de téléchargement tombés, et les sites clones fructueux réapparus à leur chute. A la manière d'une hydre dont les têtes repoussent après les avoir coupées, ce commerce semble difficile à tuer. Reste à savoir comment se positionnera la justice, et à plus long terme l'Etat face à cette machine. 

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire pour l'article Les administrateurs du site de streaming Liberty-Land recevront leur jugement le 8 mars

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire
Sélection logiciels
  • Advanced IP Scanner 2.5.3499 Advanced IP Scanner 2.5.3499 22 téléchargements

    Advanced IP Scanner permet d'analyser le réseau rapidement et facilement.
    Voir le logiciel

  • SERPed.fr SERPed.fr 1 téléchargement

    SERPed est une suite regroupant plus de 40 outils SEO: recherche de mots-clés, analyse concurrentielle, exploration de sites, recherche de NDDs...
    Voir le logiciel

  • Copernic Desktop Search 6.0.0.10192 Copernic Desktop Search 6.0.0.10192 22 téléchargements

    Remplacer Windows Desktop Search pour trouver instantanément vos fichiers
    Voir le logiciel