• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

[Polémique] Non, il ne faut pas désinstaller son antivirus, voici pourquoi

Les ex-ingénieurs de Mozilla sont-ils dangereux pour les ordinateurs?

Après un article de blog publié jeudi, la presse spécialisée ou généraliste se fait les gorges chaudes sur la dangerosité prétendue des antivirus. Un ex-ingénieur de Mozilla ayant travaillé sur le navigateur Firefox critique vivement les produits de sécurité qu'il considère comme obsolètes voire néfastes, car trop intrusifs et perturbant le bon développement des autres logiciels. N'allez pas désinstaller votre antivirus pour autant, le vaccin vaudra toujours mieux que le traitement.

Le retour de la revanche du complot

Robert O'Callahan nous explique dans un article de son blog que les logiciels antivirus posent un problème à l'écosystème informatique dans son ensemble car ils génèrent énormément de bugs et donnent un faux sentiment de sécurité à l'utilisateur. Il invite cependant à l'utilisation de l'antivirus de Microsoft qui selon lui suffirait à protéger les machines sous Windows 10, à condition bien entendu que le système et ses composants soient totalement à jour.

La pomme de discorde

 

Si ce discours alarmiste venant d'un ex-ingénieur star de Mozilla a enflammé la toile pour arriver dans nos contrées ce jour, c'est qu'il nourrit la fameuse théorie du pompier pyromane qui sous entend que les éditeurs d'antivirus créent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent, dans le but inavoué de vendre encore plus d'abonnements.

Malheureusement pour nous tous, le jour où nous devrons nous passer des antivirus n'est pas encore arrivé, et avec ce genre de sortie les choses ne risquent pas de s'améliorer.

Reality Check

Le problème de cet article tient dans son angle: En donnant uniquement le point de vue du développeur sûr de lui et possédant suffisamment de connaissances pour prévenir tout problème de sécurité, il donne une mauvaise appréciation de la réalité à laquelle est confrontée les utilisateurs non aguerris au quotidien.

En adoptant le ton de l'"insider", du détenteur de la vérité face aux géants qui lance des alertes au mépris de sa propre "sécurité", il s'érige en protecteur de ses concitoyens, un peu comme les anti-vaccins préconisent de ne pas systématiquement immuniser les bébés, au nom du "principe de précaution".

Le seul souci dans cette belle mise en garde, c'est qu'elle alimente la théorie du complot qui entoure les éditeurs d'antivirus, régulièrement accusés de jouer aux pompiers pyromanes. La réalité est que, s'ils sont loin d'être sans défaut, et nous sommes bien placés pour le savoir, les logiciels antivirus jouent un rôle complétement différent maintenant qu'il y a 20 ans. S'ils sont intrusifs, mal optimisés ou élaborés en dehors des cahiers des charges des autres logiciels, c'est qu'ils doivent s'adapter sans cesse aux différentes menaces en cours.

N'allez pas croire que les antivirus constituent le sel de la terre, mais n'oubliez pas que ceux-ci protègent, dans la mesure du possible, contre les intrusions du réseau via le pare-feu, contre les périphériques infectés, contre les ransomware (dans une moindre mesure certes, mais cela se développe), contre le phishing et sont moins sensibles aux faux positifs, pourtant monnaie courante sur les navigateurs et surtout...Firefox. En plus, leur diversité assure à l'écosystème une protection naturelle, puisque les codeurs malveillants doivent composer avec des dizaines de systèmes antivirus différents. N'utiliser qu'un seul antivirus (celui de Microsoft qui plus est) serait un appel à la catastrophe dans des proportions bibliques.

De plus, il serait malavisé de laisser un ordinateur sans protection à des utilisateurs qui n'ont pas le niveau nécessaire pour assurer une vigilance minimale lorsqu'ils sont sur Internet. Celui qui n'a jamais passé son dimanche à désinfecter le PC de sa grand-mère peut me jeter la première pierre...Inutile aussi d'essayer de convaincre les gens de passer sur Linux et de cesser d'être des PEBCAK. Ce discours méprisant ne sert qu'à décourager les personnes de bonne volonté à apprendre les rudiments et à s'affranchir de toute aide extérieure.

Il n'est pas encore venu le temps où l'on pourra se passer de systèmes de sécurité, qui s'insèrent entre les différentes strates logicielles et matérielles et qui pour les entreprises, représentent une assurance contre le piratage, le vol de données ou les actes malveillants.

Vouloir dénoncer des dysfonctionnements et appeler à la "désobéissance" pour satisfaire un besoin de popularité sont deux choses bien différentes, aux conclusions pouvant s'avérer lourdes de conséquences.

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire pour l'article [Polémique] Non, il ne faut pas désinstaller son antivirus, voici pourquoi

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Commentaire Articles 1 commentaire

  • KaKi87 Le 31/01/17
  • Bonjour, Voici le point de vue d'un apprenti-développeur, mais je vous parle surtout en temps qu'utilisateur : les antivirus, ça ne sert à rien d'autre qu'à bouffer en permanence une grosse partie de votre CPU et de votre RAM, et qui bloque (voire supprime) les fichiers sans demander l'autorisation. Cordialement, KaKi87.
Sélection logiciels
  • 360 Document Protector 360 Document Protector 1 téléchargement

    360 Document Protector est un logiciel qui vous permet de protéger efficacement vos fichiers les plus importants. Le programme offre même...
    Voir le logiciel

  • Norton Antivirus Basic Norton Antivirus Basic 0 téléchargement

    Norton Antivirus Basic est un antivirus qui vous permet de protéger efficacement votre ordinateur contre les virus, malwares et spywares. Il se...
    Voir le logiciel

  • USBTagger 2017 USBTagger 2017 16 téléchargements

    Détectez en temps réel si une clé USB (ou un disque) est insérée dans un de vos ordinateurs. Configurez l'application en 10 minutes et soyez...
    Voir le logiciel