• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Présidentielle 2017 : comment démêler le vrai du faux ?

Présidentielle 2017 : comment démêler le vrai du faux ?

Plus que 38 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle 2017, à l’heure actuelle 8 candidats ont obtenus les 500 parrainages d’élus nécessaires pour se présenter à l’élection. La campagne fait rage au quotidien dans les médias spécialisés ou non, dans les rues et sur internet. Les réseaux sociaux et les sites d’informations prennent de plus en plus d’importance dans la lutte électorale.  Les candidats usent des réseaux sociaux pour établir un lien direct avec les internautes, lancer parfois des tweets cinglants envers les autres camps et séduire de nouveaux militants ou électeurs. Cette campagne « virtuelle » 2017  est exceptionnellement rude, entre casseroles, faux-pas médiatiques, fausses infos, et cyber-menace il n’est pas simple de se repérer.

Une cyber-menace plane-t-elle réellement au-dessus de la présidentielle ?

Depuis les soupçons d’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine, la DGSE s’inquiète des possibles interventions de hackers dans le paysage politique français. Les risques sont pluriels : piratage de sites des partis, piratage des  comptes de réseaux sociaux, intrusion dans les boîtes mails ou pire, le trucage des votes.

Ce dernier exemple est extrême, mais selon le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux les risques d’atteinte au système électoral français sont faibles. L’ANSSI, l’Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information a été convoquée par le chef de l’Etat pour établir un audit de sécurité. D’ailleurs l’ANSSI s’est mise à disposition des partis et des candidats pour les aider à actualiser le niveau de protection de leurs outils numériques contre les cyberattaques. 

 

Logo de l'ANSSI

Selon les autorités, le risque principal est la prolifération des Fakes News, ces fausses informations relayées à la vitesse de l’éclair sur les réseaux sociaux et susceptibles de manipuler les internautes.

Désinformation : le phénomène des Fake News

Fake News par-ci, Fake News par-là, elles sont partout : elles pullulent sur Facebook , Twitter, Whatsapp etc. Mais qu’est-ce donc ? Il s’agit d’articles biaisés avec des titres aussi accrocheurs que trompeurs exposant des informations non vérifiées et  décontextualisées qui sont largement diffusés sur les réseaux sociaux. Aux Etats-Unis il existe une véritable industrie des Fake News. Des sites américain de Fake News  ont fortement contribué à l’élection de Donald Trump en diffusant des informations biaisées et/ou erronées à l’encontre d’Hilary Clinton et des Démocrates.

Le site americannews, connu pour être l'un des plus populaires sites de fake news

Fort heureusement en France, nous n’en sommes pas [encore] à ce stade malgré nos sites satiriques tels que le Gorafi et Bilboquet Magazine qui piègent régulièrement les internautes les moins initiés. La fachosphère est toutefois bien organisée avec ses sites et blogs qui récupèrent des canulars, biaisent volontairement de véritables informations et modifient leurs titres pour les répandre sur les réseaux sociaux. Les fausses informations circulant sur l’ensemble des candidats sont susceptibles d’influencer l’électorat. 

Sachez qu'il existe désormais différents moyens de se protéger des Fake News. Facebook et Google accusés de laxisme se sont finalement alliés à certains médias français pour organiser la riposte contre les Fake News à coup de nouveaux outils et fonctionnalités.

La réaction de Google et de Facebook

Depuis peu, il est possible de signaler les fausses informations sur Facebook. Le réseau social compte donc sur ses utilisateurs pour empêcher la propagation des Fake news. Mais comment signaler une fausse info ? 

  • 1) Lorsque vous êtes face à une fausse information, cliquez sur la petite flèche en haut à droite de la publication.
  • 2) Choisissez ensuite "Je pense que cela n'a rien à faire sur Facebook".

  • 3) Un second écran s'affichera et vous choisirez ensuite "Il s'agit d'une fausse information".

Google essaye tant bien que mal de faire de proposer des résultats plus pertinents avec des sources plus fiables pour son moteur de recherche. Sa stratégie étant faire le ménage, le but serait que les Fake News n'apparraissent plus dans les premiers résultats.

En parallèle, la firme a lancé un site permettant à certaines rédactions françaises (Buzzfeed, le Monde, AFP, Ouest-France entre autres) de lutter ensemble contre le phénomène en répertoriant les liens douteux. 

Reste à voir si les mesures prises seront suffisantes pour éviter la pollution des esprits à l'aube de l'éléction présidentielle.

Notre dossier spécial élection présidentielle

 

 

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire pour l'article Présidentielle 2017 : comment démêler le vrai du faux ?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire
Sélection logiciels
  • Angry Birds Evolution Android Angry Birds Evolution Android 3 téléchargements

    Angry Birds Evolution est un jeu d’action avec des composants de jeu de rôle dans lequel vous allez devoir recruter des oiseaux, les entrainer et...
    Voir le logiciel

  • Brawl Stars Android Brawl Stars Android 52 téléchargements

    Découvrez le nouveau jeu de Supercell, l'éditeur de Clash of Clans et Clash Royale! Combattez en 3V3 sur des arènes en top-down et devenez le...
    Voir le logiciel

  • Dragon Ball FighterZ Dragon Ball FighterZ 3 téléchargements

    Dragon Ball FighterZ est un jeu pour PC annoncé par Namco Bandai. Il s’agit d’un jeu de combat en deux dimensions mettant en scène de nombreux...
    Voir le logiciel