• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Que faire en cas de piratage ?

Que faire en cas de piratage ?

Le piratage informatique est une pratique qui ne cesse d’évoluer années après années. Les techniques sont de plus en plus accessibles et les attaques s’intensifient.  On peut désormais le dire, du particulier au professionnel, personne n’est à l’abri. Nous sommes tous des cibles potentielles avec la multitude de services connectés que nous utilisons au quotidien, depuis nos différents appareils. Si un jour vous êtes amené à vivre ce genre de péripéties, voici quelques conseils et réflexes à adopter pour éviter le pire.

Identifier la nature du problème

Si vous avez remarqué un comportement anormal de votre machine ou des mails suspects dans votre boite de réception, la première chose à faire est de réaliser un état des lieux pour estimer les dégâts.

Quelle est la nature de l’attaque ? S’agit-il d’un hameçonnage ? D’une intrusion sur votre réseau ? D’une attaque  utilisant un ransomware ? D’un vol de compte Facebook ou autres ?

Une fois votre problème clairement identifié, il faudra agir rapidement pour « limiter la casse » et éviter que vos données personnelles ne se retrouvent entre de mauvaises mains.

En cas de piratage d’adresse mail

Si un individu est parvenu à s’introduire dans votre boite mail et qu’il n’a pas (encore) modifié son mot de passe, vous pouvez lui couper l’herbe sous le pied en changeant le mot de passe de l’adresse mail concernée ainsi que tous ceux de vos autres adresses, même celles que vous utilisez peu.

Si vous ne parvenez plus à accéder à votre boîte mail, c’est que le pirate à sûrement modifier son mot de passe.  Sachez que la plupart des services (Yahoo, Gmail, Outlook…) disposent d’un système de récupération de compte. Il faudra vous rendre sur le site en question et dans la section « aide » pour lancer une tentative de récupération. Bien entendu, nous vous recommandons là encore de changer les mots de passe de tous vos autres comptes. Optez pour des mots de passes forts.

S’il s’agit du piratage d’un compte  d’un réseau social là encore vous pouvez utiliser le service de récupération dédié. Pour Facebook par exemple, vous pouvez vous rendre à cette adresse.

S’il y a une demande de rançon

2017 a été l’année des ransomware, ces logiciels malveillants qui verrouillent l’accès aux données des victimes et demande une rançon pour les récupérer sont de plus en plus populaires chez les hackers. Si malheureusement vos fichiers personnels ont été cryptés par un ransomware, sachez qu’il existe différents outils permettant de récupérer les fichiers sans payer la rançon.

Voici la marche à suivre si un hacker vous demande de payer une somme d’argent  pour récupérer des données chiffrées via un rançongiciel.

  • Surtout ne pas redémarrer la machine (le redémarrage peut compliquer la récupération des données)
  • Déconnecter le PC infecté, pour empêcher la prolifération du ransomware sur les autres machines en réseau (Wi-fi ou ethernet)
  • Identifier l'objet malveillant. Pour identifier clairement l’objet malveillant, il existe différents sites comme Crypto Sheriff ou encore ID Ransomware. Ces derniers indiquent d’ailleurs les programmes à utiliser pour se débarrasser du malware et récupérer les données.
  • Ne pas payer la rançon

Attention, malheureusement certains rançongiciels utilisent un schéma de chiffrement pour l’instant inviolable. Il est par conséquent impossible de récupérer les données concernées. Pour se prémunir de ce genre de mésaventure, il est fortement recommandé de réaliser des sauvegardes fréquentes de ses fichiers les plus importants.

Rappelons par ailleurs que depuis sa dernière version (Fall Creators Update) Windows 10 propose un dispositif permettant de protéger des dossiers entiers contre les ransomware.

Si le hacker s’est infiltré dans votre machine

Dans d’autres cas, le hacker parvient à s’infiltrer dans le système et à en prendre le contrôle. Dans ce genre de situation, la première chose à faire est de déconnecter la machine concernée. Ensuite il convient de vérifier que le pare-feu est activé. Il est important de regarder via le gestionnaire des tâches les différents logiciels s’exécutant au démarrage et désactiver tous les éléments qui vous semblent suspects.


Enfin, procédez à la suppression des éléments malveillants identifiés en utilisant des outils Anti-Malware ou un antivirus performant.

Aller sur le site cybermalveillance.gouv.fr

Si votre machine est inutilisable, la solution la plus simple s’offrant à vous est de vous rendre sur le site cybermalveillance.gouv.fr.  Il s’agit d’une initiative du gouvernement permettant aux particuliers mais également aux entreprises de mieux faire face à des situations de piratage.  Le site propose des fiches techniques claires pour identifier et surtout comprendre les différentes attaques.

 

Mieux encore, le site peut également vous rediriger  vers des prestataires de proximité qualifiés et vous fournira aussi des numéros d’aide pour les situations les plus graves.

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire pour l'article Que faire en cas de piratage ?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire
Sélection logiciels
  • ZoneAlarm Anti-Ransomware ZoneAlarm Anti-Ransomware 0 téléchargement

    ZoneAlarm Anti-Ransomware est un logiciel qui vous propose une couche de protection supplémentaire contre les ransomwares. Le programme fonctionne...
    Voir le logiciel

  • ZoneAlarm Free Firewall 2018 ZoneAlarm Free Firewall 2018 2105 téléchargements

    ZoneAlarm Free Firewall 2018 est un pare-feu discret et personnalisable pour votre ordinateur mais qui reste facile d’accès grâce à une...
    Voir le logiciel

  • ZoneAlarm Extreme Security 2018 ZoneAlarm Extreme Security 2018 421 téléchargements

    ZoneAlarm Extreme Security 2018 est la solution de sécurité la plus efficace et la plus complète de la gamme. Elle dispose de tous les atouts...
    Voir le logiciel