• Flux RSS Flux RSS

Que faut-il pour composer et enregistrer sa propre musique ?

Que faut-il pour composer et enregistrer sa propre musique ?

La musique fait partie de notre quotidien, mais pour certains d’entre nous elle est indispensable, viscérale. Si vous êtes un mélomane averti ou que vous poussez la chansonnette de temps en temps, vous vous êtes forcément renseigné sur les moyens d’enregistrer, sur les instruments utilisés, les différentes voix et les effets, dans le but de vous adonner à votre passion. Certains s'imaginent encore qu'il faut des tonnes de matériel pour enregistrer des tubes, mais l’époque de l’enregistrement sur bandes (support magnétique) est révolue. Une époque où la moindre fausse note ou erreur d’articulation pouvait mettre en péril un enregistrement. Aujourd’hui, nous disposons d’outils numériques performants pour l’enregistrement sonore. En cas d’erreur, il suffit de cliquer sur « annuler » et de recommencer. La Musique Assistée par Ordinateur (MAO) a énormément évolué et tout un chacun peut désormais avoir son propre studio à la maison (Home Studio) sans se ruiner. Si vous souhaitez vous aussi vous y mettre voici ce qu’il vous faut.

Le matériel pour un home studio 

Pour pouvoir enregistrer votre voix ou des instruments et les traiter, il va vous falloir un micro, un casque ou des enceintes ainsi qu’une carte son externe.

Pourquoi acheter une carte son externe ? Même si votre ordinateur portable ou fixe dispose de sa carte son interne, cette dernière n’est pas assez puissante pour supporter des tâches comme l’enregistrement et la lecture de plusieurs pistes simultanément. De plus, les cartes sons externes disposent pour la plupart d’une connectique avancée (XLR, Midi, optique, RCA etc.).

Connectique carte son Focusrite

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des packs très abordables pour créer votre home studio avec du matériel d’assez bonne qualité.

Un pack Home Studio à moins de 200 euros

 

Pensez également aux accessoires indispensables comme les pieds, les supports de micro ainsi que les filtres anti-pop, pour protéger votre micro des projections de salive.

Si vous êtes plutôt branché composition ou beatmaking, il vous faudra un clavier usb midi. Là encore, pas besoin de se ruiner pour débuter. Vous trouverez des claviers pas chers. Les grosses marques (M-audio, Korg, Akai…) proposent toutes, des solutions d’entrée de gamme qui feront amplement l’affaire.

Un bon clavier USB midi à moins de 50 euros

Les logiciels d’enregistrement

Pour traiter les signaux sonores perçus par votre carte son et procéder à des enregistrements de maquettes ainsi qu’au mixage des pistes, il est impératif de disposer d’un logiciel de MAO.

Les logiciels gratuits pour la MAO : ça dépanne mais c’est assez limité

Si dans l’immédiat, vous souhaitez garder vos euros pour le matériel de votre home studio, vous pouvez apprendre à enregistrer et à mixer vos créations avec des logiciels gratuits comme Audacity et Podium. Disponible sur Mac et Windows, Audacity est un logiciel libre vraiment basique. Son interface semble bloquée dans les années 90 mais on ne va pas cracher dans la soupe. Il faut bien commencer quelque part, et puis la plupart des « home studistes » se sont exercés sur des logiciels comme Audacity.

Audacity

Si vous préférez les interfaces modernes se rapprochant un peu plus des interfaces des logiciels professionnels, vous pouvez opter pour Podium de Zynewave. Notez qu’Audacity et Podium supportent tous les deux les plugins VST. Il s’agit d’effets supplémentaires que l’on installe pour transformer les signaux enregistrés (moduler sa voix, rajouter des écho, des effets radio etc.) mais nous y reviendrons plus tard.

 

Podium

Pour les beatmakers, inutile de passer par la case Audacity, contrairement à Podium, le logiciel ne permet pas l’enregistrement des claviers et ne supporte pas les instruments virtuels.

Les logiciels payants : pour plus de qualité

Si vous souhaitez profiter d’une palette d’option plus large pour enregistrer vos maquettes et les mixer, il faudra tôt ou tard passer à la caisse. Mais là encore pas la peine de se ruiner.  Dans la communauté des home studistes plusieurs noms reviennent assez souvent : Acid, Pro Tools, Cubase, Sonar.

Acid, le logiciel de Sony, fait figure de petit poucet par rapport aux trois autres logiciels orientés un peu plus « Pro ». Néanmoins c’est une bonne solution pour commencer à composer  et à enregistrer.

ACID Pro

Les trois autres logiciels se ressemblent beaucoup et font figure de référence dans les milieux professionnels ou amateurs. Ils sont chers mais intègre une multitude de fonctionnalités (gestion du surrond 5.1, assistant de composition, harmonisation automatique, effets natifs, workflow de qualité…).

Pas de panique, ils sont tous disponibles dans des versions "grand public" à des prix un peu plus abordables. Des versions d’essai gratuites sont disponibles. N’hésitez pas à les télécharger pour vous faire votre propre opinion, à ce stade ils sont tous performants, mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Sonar Platinum

Cubase Elements

Les beatmakers quant à eux, apprécieront particulièrement Fruity Loop (FL Studio) qui est considéré comme étant le meilleur des logiciels pour la compo électronique. Contrairement aux autres logiciels présentés, il a été conçu pour répondre de façon spécifique aux besoins des beatmakers. Il offre donc des possibilités inouïes en la matière.

 

Des effets (plugins)

Pour donner de la gouache à vos créations, il vous faudra également les effets VST que nous vous avons succinctement évoqués plus haut. Si vous achetez un logiciel, en général, un pack d’effets natifs est fourni. Mais avec le temps, vous arriverez à un stade où vous serez en quête d’un nouveau son et cela passera par l’ajout d’effets tiers. Il en existe des gratuits comme Gsnap qui est une alternative gratuite au fameux Autotune (l'effet popularisé par Cher et utilisé par T-pain).  

Toutefois, si vous voulez mixer comme un pro il faudra encore passer à la caisse voire se ruiner. Les packs d’effets professionnels peuvent en effet atteindre des prix ahurissant au-delà de 10 000 € ! Avec de telles sommes, pas étonnant que les versions pirates fleurissent, mais ça, c’est un autre débat.

Des instruments virtuels

Enfin, terminons notre inventaire des outils pour la MAO avec les instruments virtuels plus communément appelés VSTI. Ils sont souvent décriés pour leur manque de naturel, mais on n’a pas tous un groupe de "zicos" dispo H-24 pour matérialiser les compos.

Bien mixés et utilisés à bon escient, ils peuvent être bluffants. Comme solutions gratuites, vous avez énormément de choix et cela pour tous les instruments (piano, basse, guitare, violon, tambours...). Pour créer des lignes de basses avec votre clavier, on vous conseille tout de même la TAL bass line qui est une basse virtuelle d’assez bonne facture.

Pour les payantes, voyez du côté de Native Instruments qui propose des instruments virtuels très réalistes.

Native Instruments : La référence des instruments virtuels 

 

Un dernier conseil : la réalisation d'un home studio demande du temps et de la réflexion, n'hésitez pas à comparer sans relâche le matériel et les logiciels avant de mettre la main à la poche. Voyez ça comme l'achat d'une voiture : testez les versions gratuites et voyez si cela VOUS correspond en terme de style de musique et surtout de besoins ! 

Articles sur le même sujet

3 commentaires

  • Stefan 19/12/18
  • Bonjour. j'aimerais savoir les logiciel gratuit pour débute pour faire la musique. et aussi comment faire pour sables la morceaux ta composé et la voix ensemble est que on fait dans la même logiciel ou dans différents logiciel. Mercie
  • Fan 29/05/17
  • Merci beaucoup s'est très bien expliqué! Je voudrais vous poser quelques questions:je voudrais investir dans un home studio mais ca me couterai cher et ensuite il me faudrait du temps pour mixer les chansons et aussi je ne suis pas pro dans la matière (je préfère laisser cela aux professionnels ...) Pensez vous que (suivant mes critères) cela m'avantagerait d'enregistrer mes chansons dans un studio d'enregistrement? Et aussi pensez vous qu'on puisse enregistrer des instruments virtuels dans un studio d'enregistrement,ou faut il enregistrer de vrais instruments? Merci encore pour tout! Cordialement.
  • DenisH 24/08/16
  • Il faut aussi ajouter "Linux MultiMedia Studio (LMMS)", qui fonctionne aussi sous Windows.

Laisser un commentaire pour l'article Que faut-il pour composer et enregistrer sa propre musique ?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Jellyfin Linux Jellyfin Linux 42 téléchargements

    Jellyfin est une application multiplateforme qui permet de créer son propre serveur multimédia.
    Voir le logiciel

  • Jellyfin Mac Jellyfin Mac 13 téléchargements

    Jellyfin est un logiciel open source créé à partir du code d'Emby, une ancienne alternative à Plex.
    Voir le logiciel

  • Jellyfin For Android Jellyfin For Android 81 téléchargements

    Jellyfin For Android est une application de type client permettant d'accéder à son serveur multimédia depuis son appareil Android.
    Voir le logiciel