• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Simulation Impôt : ce qu’il faut savoir avant de faire sa déclaration

Simulation Impôt : ce qu’il faut savoir avant de faire sa déclaration

Ça y est ! Le grand épisode annuel des Impôts a commencé. Vous pouvez vous rendre sur le site Impots.gouv.fr pour effectuer votre déclaration de revenus en ligne. Mais comme chaque année, si vous ne voulez pas avoir de soucis avec le fisc, ou payer plus d’impôts que prévu, mieux vaut prendre quelques précautions. Alors suivez nos conseils ! Ils vous enlèveront quelques épines du pied, et vous aideront à conserver un peu d'euros dans votre porte-monnaie.

1. Effectuer une simulation avant de faire votre déclaration d’impôt

Comme pour les enfants à l’école qui effectuent un brouillon avant de rédiger leur rédaction, il est plus raisonnable de réaliser une simulation de vos impôts sur le revenu avant de les déclarer. Comment ? A l’aide du simulateur en ligne par exemple, d’un logiciel tel que ClickImpôts ou d’une application mobile comme Calcul Impôt 2018 disponible sur Android. Si le premier vous permettra d’estimer globalement le montant de l’impôt à payer, le second vous aidera à optimiser votre déclaration afin de minimiser au maximum la somme à payer. Une tâche qui vous prendra certes un peu temps, mais qui vous permettra de réaliser quelques économies.

 

simulateur-impots

Simulateur de l'impôt 2018 sur les revenus de 2017 (impots.gouv.fr)

 calcul-impot-2016calcul-impot-2016-android

Simulation d'impôt rapide via l'application gratuite Calcul Impôt 2018 Android

2. Déduire tout ce que vous pouvez

Vous le savez sans doute mais chaque déclarant a le droit à une réduction automatique d’impôt de 10%. Ainsi, si vous déclarez 20 000€ d’impôts sur le revenu, c’est en réalité le montant de 18 000€ qui sera retenu, et utilisé comme base pour établir votre quotient familial par la CAF par exemple. Mais, si vous avez des frais réels, à savoir des frais kilométriques importants pour votre travail, vous pouvez les déduire (dans une certaine limite), ce qui pourrait être plus avantageux que les 10%. A vous donc de choisir la meilleure solution, sachant que la réduction de 10% et la déduction des frais réels ne sont pas cumulables.

En revanche, vous avez le droit de déduire en plus des 10% ou des frais réels, d’autres frais. C’est le cas des abattements qu’ouvrent certaines professions, ou encore l'embauche d'une femme de ménage. L’immobilier peut aussi être un bon levier pour faire des économies, notamment depuis la loi Pinel qui permet aux propriétaires de biens neufs de déduire jusqu’à 21% du prix de leur achat. Vraiment très intéressant !

3. Les erreurs à éviter

Avant de faire sa déclaration et de l’envoyer aux Impôts, il est primordiale d’effectuer quelques vérifications. Au-delà de vos coordonnées personnelles qui doivent être mises à jour (notamment en cas de déménagement ou de l’arrivée d’un enfant), vous devez vérifier que tous les revenus perçus durant l’année apparaissent bien sur votre déclaration, auquel cas mieux vaut les rajouter si vous ne voulez pas faire l’objet d’un contrôle fiscal, et surtout payer une jolie petite amende.

Calculatrice impôts

En ce sens, sachez que les plans d’épargne salariale auxquels vous avez peut-être droit sont exonérées à condition que les sommes reçues soient investies et restent indisponibles pendant 5 ans. Cette exonération s’étend aux revenus acquis pendant la période d’indisponibilité, à condition de demeurer également indisponibles pendant le même délai. Quelques exceptions à l’indisponibilité sont notamment prévues. C’est le cas par exemple du mariage ou conclusion d’un Pacs, du divorce, du décès du salarié ou à l’inverse de la naissance d’un enfant (dès lors que le foyer a déjà au moins deux enfants à charge).

 

Conclusion

Terminée la déclaration papier, en 2019, cette obligation de télédéclaration concernera tous les contribuables quels que soient leurs revenus. Pour payer le moins d’impôts possibles (tout en restant dans la légalité) il est utile de réaliser une simulation, afin de calculer le montant de vos impôts après toutes les déductions et crédits d’impôts auxquels vous avez le droit.

Un calcul nécessaire qui vous évitera de mauvaises surprises. Vous n’êtes pas sans savoir qu’en janvier 2019, les impôts seront prélevés à la source, ce qui signifie que chaque mois le montant de vos impôts sera déduit automatiquement de votre salaire, engendrant simplement une ligne supplémentaire sur cette dernière. Néanmoins, afin d’ajuster la situation de chacun, une déclaration de revenu annuelle sera toujours obligatoire.

Quelle est la date limite pour faire ma déclaration de revenus ? Et bien tout dépend du département dans lequel vous habitez. Pour les départements n° 01 à 19, vous avez jusqu’au 22 mai 2018 à minuit, les départements n° 20 à 49 (y compris les 2 départements corses), jusqu’au 29 mai 2018 à minuit, et enfin les départements n° 50 à 974/976, jusqu’au 5 juin 2018 à minuit. Alors à vos calculettes !

 

Articles sur le même sujet

1 commentaire

  • Guegan lucien Le 18/04/17
  • Bravo, c'est claire et bienvenu. Merci

Laisser un commentaire pour l'article Simulation Impôt : ce qu’il faut savoir avant de faire sa déclaration

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Impots.gouv Android Impots.gouv Android 710 téléchargements

    Impots.gouv Android est l’application officielle du site impots.gouv.fr de la Direction Générale des Finances Publiques. Elle met ainsi à...
    Voir le logiciel

  • liasse fiscale TUNISIENNE liasse fiscale TUNISIENNE 345 téléchargements

    logiciel qui générée les liasses Dépôt des déclaration employeur et facture en suspension de TVA bon de commande sur support magnétique...
    Voir le logiciel

  • ClickImpôts Pro 2018 ClickImpôts Pro 2018 1111 téléchargements

    La solution comptable de référence pour déclarer ses revenus au plus juste.
    Voir le logiciel