• Flux RSS Flux RSS

Toujours pas de "Dragalia Lost" en France ni dans d'autres pays

Toujours pas de Dragalia Lost en France ni d'autres pays

Nintendo n'a apparemment pas envie de ravir ses fans sur mobiles en entretenant le suspense sur ses futures productions ( Mario Kart? Donkey Kong? Zelda?... ) et en favorisant les autres plateformes ( notamment la Switch, mais c'est bientôt Noël ). Qui plus est, nous attendons toujours la sortie de Dragalia Lost, le A-RPG conçu en collaboration avec Cygames. Mais, si cela peut vous rassurer, les français ne sont pas les seuls à attendre...

"Dragalia Lost in Translation"

Même si le jeu est traduit et localisé, l'éditeur n'a semble t'il pas envie de précipiter la sortie en Europe intérieure de ce titre qui a pourtant recueilli de nombreux suffrages. En fait, la liste des pays où il est disponible est affreusement courte:

  • Etats-Unis
  • Macao
  • Japon
  • Hong-Kong
  • Taiwan

Bon, ok, nous on le propose en téléchargement (mise à jour du 14/01/2019: plus maintenant ! Nintendo est passé par là et nous a demandé de retirer l'apk de Dragalia Lost. Nous conservons le lien vers le Google Play qui reste accessible en utilisant un VPN... on dit ça comme ça...) et on vous bassine avec les applications en avant-première, mais là n'est pas la question. LA question est: POURQUOI Nintendo ne publie-t'il pas Dragalia Lost partout dans le monde?

Pas de réponses = La base

L'éditeur japonais n'a pas l'habitude de s'épancher sur les réseaux sociaux ou organes officiels entre deux conférences. Pourtant, certains signes montrent qu'il peut s'agir là d'une stratégie intentionnelle pour jauger le marché qui est pourtant très mature. Voici quelques hypothèses:

Le jeu est un succès mais reste le titre le moins populaire sur mobile.

En effet, Dragalia Lost a réalisé 3 Millions de $ de chiffre d'affaire les 5 premiers jours de son exploitation (source: SensorTower), derrière Animal Crossing ( 4.6M$ ), Super Mario Run ( 8.3M$ ) et Fire Emblem Heroes ( 13M$ ). On ne sait pas si la rentabilité est au rendez-vous (tout porte à croire que oui), mais pour un jeu estampillé Nintendo, cela n'est peut-être pas satisfaisant. Notons tout de même que la sortie ne s'est effectuée que dans 5 pays, l'Europe, une grande partie de l'Asie et de l'Amérique n'ont donc pas contribué au succès du titre.

Le nombre de comptes créés augmente

En obligeant les "soft-launcher"à créer un compte dans le pays d'inscription, Nintendo peut ainsi multiplier le nombre d'abonnés à son service. En effet, cette inscription est obligatoire et les joueurs Android ou ios doivent se plier à l'exercice s'ils veulent espérer goûter à n'importe quel jeu de la société. Effet direct: Les joueurs, créant plusieurs comptes dans différents pays, augmentent artificiellement le nombre d'inscrits. Bon on imagine pas l'éditeur de Pokemon et Super Smash Bros. avoir besoin de grappiller quelques abonnés mais tout est imaginable...

Ce n'est pas une licence porteuse

Galop d'essai pour Nintendo à plus d'un titre: Dragalia Lost n'est pas issu d'une licence historique et a été co-réalisé avec un studio tiers. Les accords liant les deux sociétés stipulent peut-être une distribution restreinte dans un premier temps, ce qui n'aurait pas été le cas avec un Zelda ou un Mario. En jaugeant ainsi le potentiel d'un titre sur le seul nom de son éditeur, la société pourrait avoir réalisé un test de notoriété à grande échelle.

C'est tellement mauvais que Nintendo le renie

Dragalia Lost est-il mauvais? Nous y avons joué et s'il ne s'agit pas du jeu du siècle, on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une daube. Au pire on peut déplorer un manque d'intérêt, il s'agit d'un A-RPG assez classique avec de jolis atours mais sans grande profondeur. Mais vis à vis des autres titres sortis, on peut affirmer que celui-ci ne tire pas son épingle du jeu. C'est d'ailleurs tout le problème avec le modèle freemium, tout et n'importe quoi est adapté en Free-to-Play à tel point que sortir un énième clone de machin va peut-être causer un cas de conscience à l'éditeur qui refuse de rendre gratuit Super Mario Run.

C'est un buzz orchestré pour que le jeu gagne en notoriété

Sans l'étiquette Nintendo et sans l'engouement des joueurs pour tout ce qui porte le sceau de la compagnie, Dragalia Lost serait passé sous les radars. En créant l'envie, l'éditeur cherche ainsi à créer du bruit sur les réseaux sociaux et les blogs spécialisés de manière totalement gratuite, n'ayant pas forcément envie de financer de coûteuses campagnes marketing. Après tout, si ça a fonctionné sur Puzzle and Dragons, ça fonctionnera bien ailleurs...

On en a aucune idée et cet article est un prétexte pour vous vendre un service VPN

Dès que l'on traite d'un produit qui n'est pas disponible dans sa région, il est de bon ton d'insérer une mention sur le meilleur logiciel de VPN du marché.
Ben si, vous l'avez forcément déjà vu ailleurs et typiquement, en publiant cet article, nous allons recevoir des dizaines de demande d'éditeurs de VPN nous demandant d'insérer un lien vers leurs sites (en étant affiliés bien sûr). Dérogeons à la règle et ne poussons aucun lien vers TrucVPN ou YoupiVPN, et tant pis pour l'argent, on partira en vacances une autre fois.

 

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Toujours pas de "Dragalia Lost" en France ni dans d'autres pays

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • BnB M Android BnB M Android 1 téléchargement

    BnB M n'est pas une application pour trouver un Bed and Breakfast mais un jeu mobile en ligne s'inspirant du très célèbre BomberMan. A l'aide de...
    Voir le logiciel

  • Dawn of Isles Android Dawn of Isles Android 10 téléchargements

    Dawn of Isles est un jeu pour mobile (Android et iOS) développé par Netease. Il est fort probable qu'il s'agisse de la version anglaise du jeu...
    Voir le logiciel

  • Auto Chess Mobile Android Auto Chess Mobile Android 17 téléchargements

    Auto Chess débarque sur mobile avec le concours de l'éditeur chinois Dragonest. Le développement est toujours assuré par Drodostudio.
    Voir le logiciel