• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Voici pourquoi il ne faut pas se fier aux comparatifs antivirus

Voici pourquoi il ne faut pas se fier aux comparatifs antivirus

Bonjour vous allez bien? Nous non plus. Pourquoi? Parce que nous sommes en pleine préparation de notre prochain comparatif antivirus. D'ailleurs si vous nous suivez, vous aurez remarqué que nous avons déjà publié quelques tests...Malheureusement pour nous et pour vous, cette année nous nous y attelons avec un moral dans les chaussettes mais le coeur vaillant, l'ampleur de la tâche grandissant à mesure qu'avancent les mois. C'est en partie ce qui a terrassé pas mal de nos confrères qui ont tout simplement abandonné la lutte pour se consacrer à d'autres sujets et supports, plus faciles à travailler et plus valorisants. Conclusion: 95% de ce que vous lirez sur le net et qui concernera les tests antivirus sera biaisé, partiel ou complètement inventé. On vous explique comment et pourquoi vous risquez d'acheter un antivirus cette année, mais pas que, à partir des résultats de tests qui n'ont jamais été effectués.

 

Les comparatifs antivirus ça eut payé mais ça ne paye plus

Il fut un temps où les sites se bagarraient sur Google pour apparaître en première position sur le mot-clé "comparatif antivirus". Le combat est rude, car le jeu en vaut la chandelle: Le gagnant occupe une place enviée qui lui rapporte chaque jour des centaines de visites. Sachez que cela motive les grands sites spécialisés à consacrer du temps et des ressources à tester une dizaine de logiciels antivirus de fond en comble, à les soumettre à des souches virales, à vérifier année après année leur adaptabilité aux nouvelles menaces...Bref, un vrai travail effectué par des spécialistes ou des amateurs éclairés, qui vient compléter les tests indépendants destinés à délivrer des récompenses et certifications. Mais ça c'était avant.

Maintenant, en 2018, prenez tous les sites de High-Tech spécialisés dans le logiciel, et comptez ceux qui publient encore un comparatif antivirus. Combien réalisent eux-même leurs tests? Comment justifier de passer plusieurs semaines sur des logiciels pour les passer en revue alors que l'heure est à la productivité et aux contenus jetables? Et surtout pour quel public? Car il faut se rendre à l'évidence, le sujet passionne moins le public, qui utilise dorénavant son smartphone plus facilement et qui se sent donc moins concerné par les problèmes de sécurité, ce qui est une erreur, les dangers sont tout aussi présents sur mobile que sur ordinateur..

Résultat des courses: Il y a de grandes chances pour que le test des logiciels que vous lirez n'ait pas été réalisé dans des conditions suffisantes pour émettre une évaluation solide, voire n'a pas été réalisé du tout.

Des approches différentes, une volonté similaire

Sur les sites qui apparaissent en première et deuxième page de recherche Google (ou Qwant d'ailleurs), nous trouvons un bon panel de tout ce qui se fait en la matière, du sérieux et du baratin. Exemple, avec ce site qui ne fait que reprendre des scans effectués sur VirusTotal et n'a réalisé aucun test antivirus. Se cache derrière ce blog un pro du marketing qui se sert de ce support pour pousser ses contenus monétisés. S'il apparaît en bonne position, c'est qu'il est parvenu en optimisant son site à acquérir une certaine notoriété auprès de Google, en aucun cas grâce à la qualité de ses tests.

Autre cas de figure, les sites qui présentent bien mais qui réduisent à peau de chagrin l'espace consacré aux tests. Le plus souvent, ils synthétisent les rapports d'AV-Test pour en tirer des conclusions qui vont dans le sens de leur partenariats publicitaires.

 

comparatif antivirus 1

 

On trouve également les vieilles gloires qui ont abandonné le combat mais qui occupent toujours le terrain et qui fournissent le minimum syndical...

comparatif antivirus clubic

 

 

Et enfin les petits sites qui publient juste un tableau comparatif avec un gros bouton pour acheter, mais aucun pour lire un test complet.

comparatif antivirus 3 comparatif antivirus 2018

 

Heureusement, quelques un semblent encore attachés à publier des tests complets et poussent même le professionnalisme jusqu'à prendre eux même des captures d'écran (les autres reprennent les visuels sur les sites des éditeurs, dans le meilleur des cas, c'est d'ailleurs un bon moyen de trier le bon grain de l'ivraie)!
Ces sites vous les comptez sur les doigts d'une main et ils sont malheureusement moins visibles que les petits concurrents acharnés. Rien ne dit d'ailleurs qu'il ne vont pas lâcher l'affaire d'ici quelques temps...

Le marketing à l'affût

Question: Combien de pubs y'a t'il sur une page de recherche? Réponse: 

 

serp meilleur antivirus serp comparatif antivirus

5 pubs type Adwords, 4 en haut, une en bas.

 

Et au milieu? Eh bien les résultats de recherche dits "naturels", avec des cadres que l'on appelle "featured snippets" et qui reprennent des contenus de sites et sont sensés répondre à des questions fréquentes.

featured snippets comparatif antivirus

 

 

Notez qu'une image apparaît dans le premier "Featured Snippet". Cette image est tirée du comparatif antivirus 2013 de Clubic et est utilisée par le site gridbus.org qui fait la promotion de TotalAV.

Autre remarque, pour rassurer le visiteur, la pop-up du site indique que Comodo est associé à la sécurité du produit. En fait, TotalAV a acheté le certificat SSL pour ses sites auprès de Comodo, qui n'a donc aucune relation avec l'intéressé au niveau de son moteur antiviral. 

 

Reste donc à caser les 10 résultats naturels entre tout ça. Mais pour les annonceurs, la meilleure position reste bien évidemment tout en haut, dans le "top 3". On pourrait penser que les éditeurs allaient se battre pour figurer en bonne position ici. Eh bien figurez-vous que non. Les annonceurs qui occupent ces positions ne sont bien souvent pas des éditeurs en direct, mais des agences qui communiquent en créant des pages de réception qui prennent la forme d'un tableau comparatif!

N'espérez pas trouver une once d'objectivité là-dedans, la seule motivation ici est de faire cracher au bassinet le visiteur qui bien souvent prend pour argent comptant ce qui est indiqué. Pire encore, ces espaces sont optimisés pour les éditeurs qui proposent les meilleures conditions de rémunération en affiliation pour ces sociétés, le résultat peut donc varier du jour au lendemain.

Exemple avec le premier résultat: top5logicielantivirus.fr 

top5antivirus 

 

Le site ressemble trait pour trait à un blog spécialisé en sécurité, avec un menu qui mène vers différentes pages, un tableau comparatif et des articles. Bien entendu, l'intérêt de ces pages est de faire partir le visiteur le plus vite possible vers un site marchand. D'où la présence de boutons "Visiter le site" bien mis en avant, avec comme premier choix Norton. Argument de "qualité" du produit: Une note attribuée au doigt mouillé et un encadré avec le nombre de personnes qui ont déjà acheté le produit cette semaine! Donnée que l'éditeur ne leur communique pas directement d'ailleurs...

Faut-il se fier à ce site? D'abord, jetons un oeil aux "tests":

top 5 antivirus

Ce sont des descriptifs produits d'aucune valeur technique et qui favorisent totalement le logiciel. Dans tous les cas de figure, le but est de vendre et il ne serait toléré de dénigrer un antivirus...D'ailleurs on trouve plus d'informations commerciales que d'autre chose. Quant au "rédacteur", il s'agit d'un avatar trouvé sur une banque d'image, à qui on attribue une expérience plus ou moins proche du sujet. 

Si l'on souhaite lire l'un des 3 articles consacrés à la cyber-sécurité, on atterrit à chaque fois sur une page "en construction" qui contient...Un tableau comparatif! Dommage, on aurait pu apprendre des choses...

 

 

Bizarre? Non, le but est de ne pas perdre le visiteur, il ne faudrait pas qu'il se mette à lire autre chose qu'un argumentaire de vente pour son futur antivirus. 

Mais est-ce vraiment rentable? Pour les antivirus seuls, non. Heureusement pour ces sites, le modèle repose sur la syndication des sites et la localisation des contenus et des produits. Si l'on cherche des renseignements sur la société qui est derrière ce site, on s'aperçoit que la thématique des antivirus n'est pas la seule exploitée. Les VPN et les hébergeurs Internet sont aussi concernés, entre autre. Il faut dire que les programmes d'affiliation qui rémunèrent les éditeurs sont souvent généreux, à hauteur de 30 voire 50% de commission sur le prix public. En valeur, l'éditeur peut espérer toucher entre 10 € et 50 € par produit vendu, parfois plus!

Pour TrafficPoint LTD, société qui englobe top5logicielantivirus et les autres, la règle est claire: Le consommateur n'a plus envie de perdre de temps pour s'informer et le produit doit lui être proposé directement. Que ce soit un VPN, un antivirus, un site de casino en ligne ou un site de rencontre...

Les autres sites sont du même tonneau:

 

les7meilleursantivirus 10meilleursantivirusgratuits

Mention spéciale pour ces deux là qui poussent TotalAv, dont nous avons déjà dit tout le bien qu'on en pensait.

 

software lab

 

 

Ce dernier s'inspire des sites de tests de logiciels, mais reste strictement dans le cadre: Les autres sites de la société (ValorTop) poussent des VPN ou des hébergeurs. Son PDG paye d'ailleurs de sa personne et se présente comme un "analyste en technologie". Oui oui...

Tibor Moes

Entendons-nous bien, il n'y a rien de répréhensible à communiquer de cette manière. Chacun a tout à fait le droit de publier un site de comparatif de logiciels en s'inspirant des sites à vocation journalistique qui travaillent leur sujet et passent du temps à effectuer des tests poussés. Nous saluons même l'effort fourni pour faire des sites très propres, graphiquement élaborés, qui vont mettre en valeur plusieurs produits plutôt que de réellement informer le visiteur.

Après tout, c'est à nous de nous adapter pour que vous, lecteurs, soyez conscients que les annonceurs n'ont pas que des bonnes intentions à votre égard et sont prêts à presque tout pour vous influencer dans votre choix d'un logiciel (ou d'autre chose).

Presque.

Tout.

Logitheque.com publie chaque année un comparatif antivirus complet que nous vous invitons à lire. Mais lisez aussi les autres, faites le tour de la question, prenez plusieurs avis, téléchargez des versions d'essai mais surtout ne vous faites pas berner!

http://www.logitheque.com/articles/comparatif_antivirus_et_les_meilleurs_antivirus_sont_474.htm

Le même, mais pour des antivirus gratuits, où on a rien à gagner, on fait ça pour la beauté de l'art:

http://www.logitheque.com/articles/comparatif_antivirus_gratuits_5_logiciels_au_banc_d_essai_504.htm

Un mot concernant notre activité: Dans l'article nous évoquons les modèles économiques d'autres sites. Notre modèle repose également sur l'affiliation et les liens qui mènent vers certains produits, notamment les antivirus, nous permettent de toucher une commission à chaque vente. Aucun éditeur ou annonceur n'est sollicité pour figurer dans nos tests,qui sont indépendants, et les résultats sont impartiaux. Aucun éditeur de logiciels n'a d'ailleurs demandé à figurer dans nos comparatifs antivirus contre rémunération et tous les contenus sponsorisés sont indiqués comme tels. 

 

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Voici pourquoi il ne faut pas se fier aux comparatifs antivirus

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Autres langues
Sélection logiciels
  • Trend Micro Antivirus pour Mac Trend Micro Antivirus pour Mac 25 téléchargements

    L’éditeur de logiciels de sécurité propose une protection avancée dédiée aux machines Mac.
    Voir le logiciel

  • Trend Micro Maximum Security Trend Micro Maximum Security 212 téléchargements

    Une solution de sécurité performante haut de gamme pour une protection complète du système et des données personnelles.
    Voir le logiciel

  • Trend Micro Internet Security Trend Micro Internet Security 91 téléchargements

    Trend Micro Internet Security protège tous les ordinateurs de la famille contre les menaces connues
    Voir le logiciel