• Rejoignez-nous sur Google+
  • Flux RSS Flux RSS

Windows 10 : un système de mises à jour problématique ?

Windows 10 : un système de mises à jour problématique ?

Windows 10 continue de recevoir, à intervalles réguliers, ses mises à jour via le Patch Tuesday. C’est l’occasion pour la firme de Redmond de corriger les bugs et d’améliorer la protection et la stabilité de l’OS. Malheureusement pour Microsoft, il y a parfois des couacs et la dernière mise à jour en date le confirme : le système d'update de Windows 10 est perfectible. Retour sur une nouvelle péripétie dans l’univers de Microsoft

Un système repensé après Windows 8

Avec le passage à Windows 10, Microsoft a modifié en profondeur le fonctionnement de ses mises à jour. L’objectif était qu’elles soient plus transparantes pour l’utilisateur et qu’il n’ait pas besoin d’intéragir avec elles. Sur le papier, l’idée était plutôt intéressante.

Il faut dire qu’avant Windows 10, il fallait souvent lancer manuellement Windows Update pour que le module recherche les mises à jour qui étaient disponibles. Celles-ci pouvaient mettre parfois plusieurs heures à s’installer en cas d’affluence comme par exemple avec les services packs.

Mais ce système avait un véritable avantage : l’utilisateur pouvait décider de stopper les mises à jour manuellement, ce qui n’est plus le cas maintenant

Quand l’utilisateur subit les mises à jour

Avec Windows 10, c’est différent. Microsoft entend simplifier au maximum le système de mises à jour, quitte à ne laisser que peu d’options à l’utilisateur. Pour accéder au menu très succint de Windows Update, il faut se rendre dans les paramètres puis cliquer sur « mise à jour et sécurité » et enfin sur l’onglet « Windows Update ».

Windows Update
La page actuelle de Windows Update

Là, les options permettent de limiter le redémarrage automatique de Windows après une mise à jour, de choisir une heure préférée ou encore de s’inscrire au programme bêta Insider.

Le principal problème des mises à jour Windows 10 est qu’elles se décenchent automatiquement et qu’il est impossible de les arrêter. Il n’est pas rare de remarquer que la connexion internet tourne au ralenti à cause de la consommation en bande-passante de Windows Update. Et dans le cas où vous regardez une vidéo ou que vous jouez sur internet, vous pouvez immédiatement ressentir les effets : ralentissements, jeu ou vidéo sacadé…

Une mise à jour qui coupe internet

Imaginez alors si vous installez une mise à jour Windows qui peut faire planter votre ordnateur et que vous ne pouvez pas l’arrêter. C’est justement ce qui s’est passé avec l’un des Patchs Tuesday de ce mois de décembre. En effet, de nombreux utilisateurs ont constaté que leur machine ne pouvait plus se connecter à internet après avoir effectué la mise à jour KB3201845.

D’après plusieurs sites britaniques, le problème viendrait d’un blocage du protocole DHCP qui parasite alors la récupération des données nécessaires pour se connecter à internet. Selon différents fournisseurs d’accès internet, la dernière mise à jour Windows en serait la cause. Si Microsoft n’a officiellement rien confirmé, un patch correctif (KB3206632) a rapidement été déployé pour corriger le problème.

Sauf qu’encore une fois, le correctif a eu l’effet contraire. A l’heure actuelle, beaucoup d’utilisateurs ne parviennent pas à l’installer. Certains expliquent sur les forums de Reddit que leur machine est bloquée à 0% depuis plusieurs heures. D’autres ne parviennent tout simplement plus à redémarrer leur PC. Pour l’instant, Microsoft n’a pas encore donné suite à cette histoire.

Windows 10 Update
L'installation d'une mise à jour majeure de Windows 10

Malheureusement, ce n’est pas la première fois qu’une mise à jour pose problème. Lors des updates majeures comme le passage vers la version Anniversary, les plaintes ont été nombreuses. Microsoft paye le prix du catalogue extrêmement vaste d’ordinateurs où le système est installé et qui ont des configurations très variées. Mais c’est surtout l’installation automatique des mises à jour qui inquiète : comment stopper une update qui pose problème avant que Microsoft ne soit averti et ne s’en charge de son côté ? Pour l’instant, les cartes sont entre les mains de la firme de Redmond.

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire pour l'article Windows 10 : un système de mises à jour problématique ?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Commentaire Articles 3 commentaires

  • Georic Le 04/02/17
  • Depuis 2 heures, mon ordinateur i5, win 10, affiche sur l'écran bleu: installation des mises à jour 9%. Ne mettez pas votre ordinateur hors tension, cela va prendre un moment. Votre PC va redémarrer à plusieurs reprises. Microsoft contacté, me dit que cela peut prendre jusqu'à 1 journée et me demande de ne pas couper l'alimentation jusqu'à l'apparition éventuelle d'un message d'erreur.
  • Guillaume Le 21/12/16
  • J'ai dû me résoudre à arrêter Windows Update car depuis la mise à jour 1607 il ne passe pas les 76%. Après recherche il serait possible de forcer le passage mais au détriment des données sur les différentes partitions du PC. Donc j'ai choisi de bloquer la mise à jour automatique afin de ne pas être constamment harcelé de message qu'il me faut redémarrer le PC. ... qui est chaque fois suivi de la récupération d'une version précédente.
  • Dufourmantelle Le 20/12/16
  • Je ne veux plus de mises à jour automatique, informez moi qu'il y a une mise à jour et laissez moi l'installer quand je veux. Merci
Sélection logiciels
  • Primtux 2 Primtux 2 26 téléchargements

    Primtux est un OS spécialement conçu pour les jeunes enfants. Il comprend différents logiciels et jeux éducatifs
    Voir le logiciel

  • Raspbian Raspbian 28 téléchargements

    Raspbian est une distribution linux inspirée de Debian spécialement optimisée pour les Raspberry
    Voir le logiciel

  • Ubuntu Mate Raspberry Pi 2/3 Ubuntu Mate Raspberry Pi 2/3 66 téléchargements

    Ubuntu Mate est une distribution Linux. Il s'agit d'une variante d'Ubuntu. La version proposée en téléchargement est spécialement conçue pour...
    Voir le logiciel