• Flux RSS Flux RSS

Amendes, sécurité des utilisateurs : Ce qu’il faut retenir du piratage de Facebook

Amendes, sécurité des utilisateurs : Ce qu’il faut retenir du piratage de Facebook

2018 est, décidément, une drôle d’année pour Facebook. Vous n’êtes pas sans savoir que le réseau social a essuyé une violente cyberattaque via une faille de de sécurité qui a exposé au moins 50 millions de comptes (potentiellement 40 de plus).  Depuis le début de l’année, la société Facebook est dans la tourmente et fait régulièrement face à de nombreux scandales. Ce récent piratage ne l’aidera sûrement pas à faire bonne figure devant la commission européenne qui a entrepris une véritable croisade contre les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Quelles sont les conséquences pour le réseau social et ses utilisateurs ?

La sécurité des comptes compromise

Vendredi, le réseau social a admis avoir été victime d’une cyberattaque qui a exposé pas moins de 50 millions de comptes compromettant par la même occasion les données personnelles de leurs utilisateurs. Les pirates derrière cette opération cybercriminelle auraient exploité une faille de sécurité dans la fonctionnalité « Afficher en tant que ».

Cette fonction permet à un utilisateur donné de visualiser son profil en tant qu’un autre utilisateur. Cette option de confidentialité permet ainsi de s’assurer de ce que ses contacts Facebook peuvent voir.

La faille permettait aux pirates de récupérer les tokens d’accès, des bouts de code permettant d’identifier un utilisateur et de contourner son identification (sans mot de passe ou adresse e-mail). A noter que d'autres applications utilisant la fonctionnalité Facebook Login, permettant d'utiliser ses identifiants Facebook pour se connecter, sont potentiellement impactés (Instagram par exemple).

Les utilisateurs touchés ont été alertés par Facebook qui les a dans un premier temps déconnecté et invité à modifier leurs identifiants pour plus de sécurité.  

Une amende de plus d’un milliard d’euros pour Facebook ?

Suite à ce piratage, Facebook a immédiatement alerté les autorités européennes comme le stipule le RGPD entré en vigueur en mai dernier (en cas de corruption des données utilisateurs, les sociétés qui les gèrent doivent alerter les autorités dans un délai de 72 heures). Le problème c’est que l’existence même de cette faille pourrait se retourner contre Facebook.

Elle pourrait être considérée comme un manquement du réseau social et l’exposerait à une lourde amende. Pour rappel, en cas de manquements avérés, Facebook risque une amende dont le montant peut atteindre jusqu’à 4 % des revenus globaux sur l’exercice précédent. Cela correspondrait à 1,63 milliards de Dollars. Le cas de la société américaine pourrait servir d’exemple pour la commission européenne qui a condamné un autre géant (Google) a une amende record de 4,3 milliards d’euros en juillet dernier.

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Amendes, sécurité des utilisateurs : Ce qu’il faut retenir du piratage de Facebook

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Caprine Mac Caprine Mac 16 téléchargements

    Caprine est un logiciel disponible sur Mac qui vous permet de converser avec vos amis qui utilisent le service Messenger de Facebook. Il propose une...
    Voir le logiciel

  • Moments iOS Moments iOS 15 téléchargements

    Moments est une application proposée par Facebook qui vous permet de sauvegarder vos photos privées sur le réseau social. Vous pouvez aussi...
    Voir le logiciel

  • Moments Android Moments Android 6 téléchargements

    Moments est une application développée par Facebook et disponible sur Android. Elle vous permet de conserver une sauvegarde de vos photos dans un...
    Voir le logiciel