Android : le Google Play est-il vraiment sécurisé ?

Publié le

Si l’App Store est réputé pour être une véritable forteresse sur iOS, sur Android la situation n’est pas la même. Car oui, les règles pour soumettre son application dans le magasin d’Apple sont particulièrement strictes ce qui assure un niveau de sécurité très haut pour les possesseurs d’iPhone, d’iPad ou d’iPod. Le système d’exploitation de Google, à contrario, se retrouve souvent dans la tourmente. C’est le cas une fois de plus. Mais est-ce la fois de trop ?

Une nouvelle menace dans plus de 60 jeux

Sur Android, il y a beaucoup de marchés d’applications. Mais l’officiel, c’est celui de Google. C’est d’ailleurs celui que vous retrouvez sur la plupart des smartphones et des tablettes que l’on achète en magasin. Et même si Google contrôle les nouvelles applications, elle n’est visiblement pas parvenue à empêcher un malware de passer à travers les mailles du filet. C’est ce que l’éditeur antivirus russe Dr.Web a constaté et a présenté dans un billet sur son site.

Nommé Android.Xiny.19.origin, ce malware est présent dans une soixantaine de jeux de différents éditeurs comme Fun Color Games, Billapps et bien d’autres. Une fois ces applications vérolées installées sur votre appareil, le malware tournera en tâche de fond lorsque vous aurez lancé le programme.

Malware Google Play

Exemple d’applications vérolées

D’après les analyses de Dr.Web, Android.Xiny.19.origin envoie toute une série d’informations vers des serveurs mais surtout il est capable de lancer le téléchargement et l’installation d’autres fichiers apk sur votre appareil. Son usage peut donc être aussi varié que les souhaits des cybercriminels qui ont conçu ce malware.


Dr.Web a eu l’oeil…

Android, un système pas si sécurisé ?

Les failles et les problèmes sur Android sont légion. Les cybercriminels le préfèrent largement à iOS pour exploiter ses vulnérabilités. C’est d’ailleurs dans ce genre de situation que l’on se rend compte de l’intérêt de disposer d’un antivirus sur son appareil Android. Car s’il n’est plus possible de faire confiance au magasin officiel d’applications, il faut au moins disposer d’un outil qui les analyse au moment du téléchargement et qui les arrête avant qu’elles ne s’exécutent.

Quoi qu’il en soit, Dr.Web explique avoir déjà contacté Google à ce sujet. A l’heure actuelle, quelques jeux sont toujours présents sur le magasin d’applications mais nul doute que les derniers vestiges de ce malware devraient être supprimés rapidement.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet