Aujourd’hui, vous pouvez montrer vos documents numérisés lors d’un contrôle de police ( en Inde )

Publié le

“Police Nationale, permis de conduire, carte grise et assurance s’il vous plaît!” Cette injonction, vous l’avez certainement déjà entendue si vous êtes un automobiliste (ou motocycliste, ne soyons pas sectaire), lors d’un contrôle routier. Si l’une de ces pièces fait défaut, le conducteur s’expose à une sanction, généralement une amende, sauf si elle est présentée sous un certain délai. En Inde, le gouvernement a trouvé une parade pour qu’à tout moment, les personnes contrôlées puisse montrer leurs documents, sous forme numérique, et depuis une application officielle. Un dispositif qui pourrait voir le jour dans d’autres pays bientôt…

“Smartphone s’il vous plaît!”

Un amendement à la loi portant sur les véhicules à moteur en Inde a durci les sanctions contre les infractions au code de la route mais a également apporté une “facilité” aux possesseurs de véhicules qui oublient fréquemment leur permis et documents administratifs. Il s’agit d’enregistrer les documents sur un site gouvernemental, Digilocker, de les faire authentifier, puis de télécharger une application sur son smartphone pour ainsi présenter à tout moment les documents souhaités aux autorités ou entités administratives. 

Le site de Digilocker

 

Un autre service est concerné, mParivahan, une application qui recense les informations relatives à un véhicule enregistré: Immatriculation, nom du propriétaire, type de carburant, validité de l’assurance… En utilisant cette application, les forces de l’ordre peuvent aussi vérifier la bonne foi du conducteur, ou obtenir des informations précises sur l’état du véhicule.

Une arrivée timide en Europe

La volonté de dématérialiser certaines pièces administratives et notamment les documents d’identité commence à émerger en Europe, mais encore très timidement. Le Danemark devrait se doter d’un procédé similaire pour la fin de l’année 2020, tandis que le Royaume-Uni y réfléchit également, sans qu’aucun service n’ait été dévoilé à ce jour. En Finlande, une application Android (Autoilija) permet de stocker son permis de conduire pour le présenter en cas de contrôle, mais n’enregistre que peu de données complémentaires.

mParivahan

 

En France et dans d’autres pays, le sujet n’est pas encore débattu en public et ne pourrait s’appliquer dans les mêmes conditions qu’en Inde. Digilocker, le service en ligne du gouvernement Indien, nécessite que l’utilisateur fournisse des données biométriques (Aadhaar), comme un scan de l’Iris, une empreinte digitale et d’autres données. Une méthode d’authentification détournée depuis sa mise en service, et qui a permis la création de milliers de fausses identités, sans compter les dangers sur la vie privée. Quant à mParivahan, son utilisation à des fins malveillantes transpire littéralement. Il est facile d’obtenir toutes les informations sur un conducteur en renseignant uniquement un numéro d’immatriculation, notamment son identité ou la validité de l’assurance. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet