Ce nouvel algorithme de Google peut dépister des maladies cardio-vasculaires en scannant votre rétine

Publié le

La firme de Mountain View est quasi partout et entend bien conquérir d’autres secteurs notamment celui de la santé. Par le biais de sa filiale Verily, Google a mis au point une technologie permettant de dépister des maladies cardio-vasculaires. Les chercheurs de Verily ont développé un algorithme utilisant le machine learning (apprentissage automatique) et un examen des yeux.

Dans un article paru dans Nature’s Biomedical Engineering Journal, une revue spécialisée, la filiale axée santé de Google dévoile une méthode de machine learning permettant de prévenir les risques cardiaques en analysant les yeux des patients (fond d’œil). L’examen permet d’observer la rétine mais également les vaisseaux sanguins.

Fond d’oeil

L’examen du fond de l’œil est en mesure de renseigner les médecins sur l’âge du patient, sa consommation de tabac, son taux de cholestérol, sa tension artérielle et les risques de maladies cardio-vasculaires. Les chercheurs ont constitué une base de données provenant de près de 300 000 patients et l’ont soumise à l’algorithme développé par Verily.

Le système de Machine Learning a selon les informations publiées dans la revue été en mesure de déterminer  si un patient avait des risques de subir une attaque ou de contracter une maladie cardio-vasculaire après analyse comparative de ses images rétiniennes. Les résultats obtenus seraient comparables à ceux des méthodes utilisées actuellement (l’analyse sanguine par exemple).

Même si les résultats sont prometteurs, les chercheurs de Verily reconnaissent qu’il y a encore une marge de travail à fournir avant une éventuelle mise sur le marché, ou standardisation d’une telle méthode.

Source : The verge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet