Ce qu’il faut savoir sur KRACK, la faille Wifi qui effraie le monde entier

Publié le

KRACK, c’est son nom. Il s’agit tout simplement de l’une des plus grosses failles découvertes à ce jour et elle touche une technologie que nous utilisons tous au quotidien : le Wi-Fi. Le chercheur Mathy Vanhoef à l’origine de cette découverte explique que tous les systèmes d’exploitation sont impactés par cette faille. Cette vulnérabilité concerne donc des milliards d’utilisateurs dans le monde, du pain béni pour les pirates car elle leur offre des possibilités plus qu’effrayantes.

Quelles conséquences pour les utilisateurs au quotidien ?

KRACK donne la possibilité de s’introduire tout simplement sur un réseau wi-fi et de l’espionner. Cette faille sans précédent peut être utilisée pour dérober des données personnelles (numéros de carte de crédit, les mots de passe, les e-mails, des fichiers…). Il s’agit donc d’un véritable problème en matière de protection de la vie privée numérique.

Toutes les données transitant sur le réseau wi-fi fragilisé peuvent être interceptées, déchiffrées et manipulées. Même des sites et applications utilisant le protocole HTTPS peuvent être impactés. Un hacker peut par exemple récupérer les informations saisies sur le site de votre banque et les utiliser par la suite.

Pire encore, cette brèche  peut servir de point d’entrée pour injecter du code malveillant sur un réseau.

Et les géants  de l’IT dans tout ça ?

Apple affirme avoir produit les correctifs nécessaires pour l’ensemble de ses système d’exploitations (iOS, tvOS, macOS, watchOS). Les patches ont déjà été implémentés dans les versions bêta des prochaines mises à jour. Microsoft a également réagi en déployant son correctif pour les versions récentes de Windows.  En ce qui concerne les appareils Android et Linux, c’est une autre histoire. Google espère déployer un patch au cours des prochaines semaines.

A lire aussi : Pirater le Wi-Fi c’est facile alors prenez vos précautions

Comment se protéger contre cette faille ?

Le plus inquiétant c’est que pour le moment il n’existe aucun moyen de se prémunir efficacement contre cette faille. Inutile de changer votre mot de passe Wi-Fi cela ne sert à rien.

Il est également inutile de basculer vers le protocole WEP. Il est recommandé de désactiver purement et simplement son réseau et d’opter pour une connexion via câble Ethernet.  Pour ce qui est de vos appareils dotés d’une connectivité Wi-Fi, rapprochez-vous de leurs fabricants qui publieront certainement des mises à jour matérielles dans les jours à venir.

 

 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet