Certaines applications Android envoient vos données à Facebook

Publié le

Le réseau social de Mark Zuckerberg commence la nouvelle année sur les chapeaux de roue avec une affaire qui ne va pas lui faire une bonne publicité. En effet, un récente étude de l’ONG Privacy International annonce que de nombreuses applications Android partageraient les données personnelles des utilisateurs avec Facebook.

Facebook en sait trop sur vous ?

Nous savons tous que Facebook est très curieux quand il s’agit de données personnelles. Toutefois, l’affaire d’aujourd’hui va plus loin que de scruter un profil sur les réseaux sociaux. Privacy International annonce que de nombreuses applications Android, dont certaines très connues, envoient des données utilisateur à Facebook même si les personnes ne possèdent pas de compte sur le réseau social.

Google Play

Parmi les applications concernées, on retrouve des noms comme TripAdvisor, Spotify, Shazam ou encore Duolingo. En somme, 20 applications parmi les 34 les plus populaires sur Android seraient concernées. Les informations seraient envoyées à l’ouverture des applications via un identifiant de publicité Google et elles permettent à Facebook d’avoir des profils très précis sur les utilisateurs. Ainsi, une application comme Kayak, un comparateur de vol, envoyait les données précises des recherches effectuées : destination, dates, lieu de départ…

En associant les données de plusieurs applications et en les recoupant grâce à l’identifiant unique de Google, Facebook peut donc avoir un profil complet de chaque utilisateur.

En réponse, Google a précisé qu’il était possible de désactiver la personnalisation des publicités mais que cela n’empêchait pas chaque application de collecter des données selon les usages. De son côté, Facebook a annoncé travailler sur des modifications permettant de supprimer l’historique d’un utilisateur. Pour contourner le problème, il n’existe pas de solution miracle si ce n’est éviter de télécharger les apps concernées.

Pour la petite anecdote, sachez que des applications comme Opera ou le jeu Candy Crush font partie des bons élèves qui n’envoient pas de données à Google !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet