Cet adware Android a déjà infecté plus de 200 applications du Google Play

Publié le

Nous vous parlons régulièrement des malware Android qui peuvent piller vos données ou bloquer votre smartphone ou votre tablette mais il existe aussi les adware : des logiciels publicitaires qui multiplient les fenêtres et les annonces sur votre appareil pour engranger un maximum d’argent. L’entreprise Check Point a dévoilé un nouveau type de programme publicitaire qui aurait déjà infecté plus de 200 applications dans le Google Play.

Le logiciel en question se fait passer pour une plateforme publicitaire et aurait infecté les applications à l’insu des développeurs. Cet adware permettrait, ensuite, d’ouvrir une porte dérobée pour installer d’autres programmes malveillants qui empêchent la protection de Google de les détecter comme des applications potentiellement dangereuses. Le malware en profite aussi pour supprimer son icône de la liste des applications et ainsi se cacher de l’utilisateur qui ne peut, alors, plus s’en débarrasser aussi facilement.

Google Play

Lorsqu’il parvient à se connecter au serveur de commandes, le malware récupère une liste de sites web qu’il utilise pour afficher des publicités à l’utilisateur. Dans la liste des applications infectées fournie par Check Point, on constate que de nombreux jeux en font partie, principalement des jeux de simulation. Ils représentent à eux seuls plus de 55 millions d’installations, soit autant de victimes potentielles.

Selon le porte-parole de Check Point, l’adware pourrait évoluer et devenir une menace plus importante. Au moment de l’écriture de cet article, les applications infectées ne sont plus disponibles sur le Play Store.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet