Chrome repense la manière d’installer les extensions

Publié le

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, l’une des grandes richesses de Chrome, c’est son magasin d’extensions. Grâce à lui, il est possible de personnaliser complètement son navigateur que ce soit pour faire son shopping plus facilement, pour recevoir toutes les news intéressantes ou pour arriver plus facilement sur ses réseaux sociaux préférés. Aujourd’hui, on apprend que Google souhaite modifier la façon dont les extensions sont installées sur nos ordinateurs. Décortiquons ça ensemble.

Le Chrome Web Store sinon rien !

Actuellement, il existe deux moyens pour installer des extensions sur Chrome : soit vous passez par le catalogue de Google, soit vous les installez à partir de sites tiers comme par exemple celui d’un logiciel qui propose également des extensions. C’est à cette deuxième option que Google a décidé de s’attaquer.

A partir d’aujourd’hui, toutes les nouvelles extensions ne pourront être installées qu’à partir du Chrome Web Store. Par souci de transparence et pour améliorer l’expérience utilisateur, l’API chrome.webstore.install() ouvrira automatiquement un nouvel onglet du magasin de Google.Jusqu’à présent, ce même API permettait de lancer l’installation d’une extension sans passer par le Chrome Web Store.

Chrome Web Store

En ce qui concerne les extensions existantes, elles pourront continuer d’utiliser l’ancien système jusqu’au 12 septembre prochain. C’est-à-dire que tous les utilisateurs seront à chaque fois redirigés sur le Chrome Web Store au moment d’installer une extension.

Enfin, au mois de décembre, l’API d’installation sera supprimée au moment de la sortie de la version 71 de Chrome.

Qu’est-ce que cela change pour l’utilisateur ?

Concrètement, l’utilisateur ne verra aucune différence. Chrome continuera de proposer des extensions comme avant mais tout sera centralisé autour du Chrome Web Store alors qu’il n’était jusqu’à présent pas obligatoire. Les développeurs devront, quant à eux, se créer une page sur le Chrome Web Store pour proposer leurs extensions si ce n’est pas encore fait.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet