Civilization Beyond Earth : Sid Meier’s vous emmène dans les étoiles

Publié le

La saga des Civilization fait figure de référence pour de nombreux joueurs, adeptes de stratégie au tour par tour. Grâce à Sid Meier’s, le concepteur de la série, 5 opus ont vu le jour entre 1991 et 2010 avec bon nombre d’extensions et de DLC. Oui mais voilà, la Terre est ronde et on finit par en faire le tour malgré les tentatives incessantes de renouveau. C’est là qu’intervient Beyond Earth, le dernier titre de la série qui espère bien apporter un nouveau souffle au genre.

Le même mais en différent

Le scénario de Civilization : Beyond Earth est relativement simple. Sur Terre, c’est l’enfer, alors les habitants n’ont d’autre choix que de trouver un autre lieu pour vivre. Les voici donc en train d’errer dans l’espace à la recherche d’une exoplanète suffisamment accueillante pour qu’ils puissent s’y installer. Et c’est là que vous intervenez, dès le départ en sélectionnant quelques attributs qui personnaliseront le début de votre aventure : affinités, orientations de votre civilisation… 8 Factions sont disponibles correspondants à d’anciennes nations et disposant de bonus personnels. Enfin, vous pourrez sélectionnez une des planètes existantes ou bien opter pour la création aléatoire.

Sid Meier's Civilization Beyond Earth

Le début du jeu sera familier pour ceux qui connaissent la série : exploration, collecte des premières ressources, découverte des « voisins » qui prennent la forme de créatures extraterrestres diverses. Si la plupart des espèces vous laisseront tranquilles si vous faîtes de même, certaines n’hésiteront pas à attaquer vos soldats, alors mieux vaut être bien préparé. D’autant plus que chaque expédition doit être menée avec minutie, il est hors de question d’avancer bêtement et de s’en prendre à tout ce qui bouge. Bref, on a bel et bien le sentiment d’être en terre inconnue et de devoir faire profil bas pendant les premiers tours de jeu.

Des paramètres toujours aussi nombreux

Extraterrestres ou pas, on retrouve dans Beyond Earth tous les aspects gestions du genre. Gérer sa ville demande toujours autant de réflexion que ce soit lors de la construction de nouveaux bâtiments ou pour gérer les différentes productions. L’argent laisse place ici à l’énergie et l’arbre technologie devient une toile avec de nombreux embranchements. Peu ergonomique, elle a le mérite de permettre au joueur de choisir son orientation : améliorer les soldats ou les sources de production… L’aspect diplomatique n’a pas été oublié et il est possible de s’allier à d’autres factions pour pouvoir faire appel à elles en cas de besoin. Ajoutez à cela un système de satellites que vous allez placer sur orbites et qui vous servira de protection tout en vous donnant des bonus bienvenus.

Sid Meier's Civilization Beyond Earth

On n’oublie pas non plus les phases de guerre où vous devrez utiliser vos différentes unités intelligemment. Votre objectif sera d’obtenir toutes les villes ennemies même s’il est possible de gagner en remplissant quelques quêtes.

Civilization : Beyond Earth n’oublie pas les nouveaux joueurs qui seront épaulés par un didacticiel complet couplé à la Civilopedia qui regroupe tout ce que vous devez savoir.

Conclusion :

Civilization : Beyond Earth surprend par son environnement mais marche sur les pas de son prédécesseur. En effet, le gameplay est très semblable à ce que l’on connaissait déjà sur Civilization V. Passé les premières heures où l’on découvre les spécificités des planètes et de ses occupants, on retrouve les mêmes mécaniques que ce soit dans l’organisation de ses villes où lors des guerres. Civilization : Beyond Earth est donc un bon titre mais qui ne révolutionne pas la série et se contente d’assoir des bases que les habitués connaissent déjà bien. En revanche, on ne peut que saluer l’aspect découverte où l’on évolue dans un environnement inconnu et dans lequel la prudence est de mise.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet