Comment acheter du chocolat pendant le confinement ?

Publié le

Pâques approche à grand pas et vous venez d’y penser. Vous pouvez comme chaque année cacher des oeufs dans le jardin, si vous en avez un, ou plus vraisemblablement vous occuper à redécorer l’appartement avec des sucreries parce que vous n’aurez aucune chance d’emmener vos enfants participer à une chasse aux oeufs dans un grand parc ou chez les grand-parents.

oeuf en chocolat

Mais le plus important maintenant n’est pas la chasse aux oeufs, mais bien DE NE PAS SORTIR INUTILEMENT.

Et si vous pensez envoyer un colis par la poste ou par le service de livraison d’une grande société, NE FAITES RIEN, le chocolat arrivera bien au-delà de la “fête” et il ne s’agit pas d’un produit de première nécessité, même si un bon chocolat fait du bien au moral.

La solution de repli, c’est bien évidemment d’engraisser la grande distribution, qui vend toujours, sauf assaut sur ce rayon, de la confiserie industrielle à la tonne, ce qui reste une éventualité, mais pas celle que vous envisagiez pour votre progéniture.

Eh oui, vous vouliez le meilleur pour les enfants, privilégiant la qualité à la quantité, le chocolat pur beurre de cacao, le bio, des produits de qualité en somme, quitte à y mettre le prix.

Malheureusement, les chocolatiers sont fermés, et ne prennent peut-être plus de commandes en ligne (beaucoup ont été prévoyants, mais la transformation numérique a été quelque peu précipitée ces derniers jours). Et hors de question de faire toutes les boulangeries/confiseries du quartier pour trouver le saint-graal.

Des initiatives locales et nationales

Plutôt que de risquer votre santé, les contraventions à répétition et la surdose de sucre, Valrhona et Webgeoservices, start-up française spécialiste de la géolocalisation, ont mis en place une carte des artisans chocolatiers, pâtissiers et traiteurs en activité actuellement.

Cette carte est alimentée par les artisans commerçants souhaitant y figurer.

La carte solidaire des artisans chocolatiers

Ce type de carte solidaire fait partie des initiatives mises en place actuellement durant la crise sanitaire. En effet, le besoin de géolocaliser des commerces qui pratiquent les commandes en ligne, le click & collect, la précommande par téléphone et la confection locale est de plus en plus important. La demande est croissante et beaucoup de commerces sont en train d’adapter leur modèle pour répondre aux attentes de clients proches d’eux.

Des cartes collaboratives de producteurs locaux

Citons par exemple l’application en ligne Mes Producteurs, qui elle propose de référencer les petits producteurs locaux, pouvant répondre aux besoins de personnes cherchant des produits frais, consommateurs conscients des enjeux actuels et aussi amateurs de bons produits.

Les chambres de commerce régionales proposent également des cartes actualisées durant la pandémie du COVID-19, des cartes où sont représentés les commerces et les services ouverts et sur lesquelles il est possible d’appliquer un filtre.

Carte des commerces et services ouverts en Alsace

La ville de Paris n’est pas en reste avec une carte des commerces à jour, carte qui présente tous les types de commerce, même ceux qui sont supposés être fermés actuellement, mais qui pratiquent d’une manière ou d’une autre leur activité, c’est à dire dans des conditions en adéquation avec les règles du confinement.

N’oubliez pas que ces cartes n’attendent que d’être alimentées par des contributions volontaires. Si vous connaissez un commerçant, un producteur ou un consommateur que ces initiatives peuvent intéresser, n’hésitez pas à lui présenter ces services et lui indiquer commencer s’inscrire.

Bon, au départ, vous étiez venus pour du chocolat, donc…Bonne dégustation responsable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet