Comment empêcher Chrome de consommer trop de mémoire vive ?

Publié le

Avec près de 60 % de parts de marché*, Google Chrome domine très largement les autres navigateurs. Simple d’utilisation et compatible avec de nombreuses extensions et applications, le navigateur de Google souffre pourtant d’un mal terrible depuis des lustres : sa consommation de mémoire vive. Une nouvelle fonctionnalité du navigateur implémentée dans la version 67 n’arrange d’ailleurs pas les choses. Selon le site 9to5Google**, le logiciel consomme 10 à 13 % plus de RAM. Que faire pour y remédier ?

*Données GlobalStats – Statcounter – Juin 2018

**Source

Chrome trop gourmand, un mal pour un Bien ?

Il y a quelques mois, les failles Spectre et Meltdown ont fait la une des médias spécialisés. Ces deux vulnérabilités présentes dans de nombreux processeurs peuvent être exploitées pour pirater les machines impactées. Pour protéger ses utilisateurs contre un exploit, Chrome s’est doté dans sa version 67, de la fonctionnalité « Isolation de site ». Cette fonction témoigne d’un bouleversement radical dans l’architecture du programme.

Explications : dans les précédentes versions, les popup et autres éléments de navigation imbriqués d’une page donnée étaient régis par le même processus gérant aussi toutes les autres pages lancées dans Chrome. Le problème, c’est que cette architecture logicielle permettait de récolter certaines données présentes sur ces autres pages en cas d’attaque Spectre.

Chrome

Pour y remédier, les développeurs de Chrome ont fait le choix d’isoler les processus. Ainsi, en cas d’attaque il est impossible de récupérer les informations s’affichant dans d’autres pages.

Cette réorganisation, entraine malheureusement une augmentation de la consommation de mémoire vive de la part de Chrome. Il existe cependant une astuce permettant de la réduire.

Comment réduire la consommation de RAM de Chrome ?

Il existe un moyen simple pour empêcher à Chrome de trop consommer et de planter sur les pages que vous visitez. Il s’agit d’un logiciel tiers du nom de Firemin qui, une fois installé et configuré pour Chrome, le rendra bien moins gourmand.

La configuration de Firemin est assez simple, puisqu’il suffit de lancer le programme et de se rendre dans “Processus Etendu”,puis de saisir “Chrome.exe” dans le champ dédié.

Firemin Chrome

Firemin a été conçu initialement pour Firefox qui se montre lui aussi très gourmand, mais le programme est capable de s’adapter aux autres logiciels. Attention tout de même à ne pas en abuser, notamment sur les processus indispensables au maintien de l’intégrité du système.

A lire aussi : Les fuites de mémoire de Firefox Quantum restent problématiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet