• Flux RSS Flux RSS

Comment sécuriser la vie numérique de ses enfants ?

Comment sécuriser la vie numérique de ses enfants ?

Les dangers auxquels sont exposés les jeunes internautes lorsqu’ils utilisent le web sont divers et variés. Entre les contenus inappropriés et les individus malintentionnés mais également le harcèlement et le ciblage publicitaire, la protection de la vie numérique des plus jeunes est, plus que jamais, un véritable enjeu pour les parents. Certes, il existe des solutions de contrôle parental mais la limite entre l’invasion de la vie privée de l’enfant et la surveillance est parfois mince.

De nouveaux fléaux à prendre en compte

Avec l’avènement des réseaux sociaux et des nouvelles technologies, les parents sont confrontés à des problématiques plus ou moins inédites, lorsqu’il s’agit d’accompagner leurs enfants dans leur vie numérique. L’encadrement des réseaux sociaux est sans doute l’enjeu le plus compliqué à gérer pour les parents. Ces plateformes sont omniprésentes, et sont parfois vectrices de challenges susceptibles de prendre une tournure macabre, en incitant les plus fragiles à réaliser des défis de plus en plus dangereux (Blue Whale Challenge, Momo Challenge, etc).

Désormais plus présent dans l’espace médiatique, le harcèlement scolaire perpétré souvent via les réseaux sociaux fait partie des phénomènes à prendre en considération, en plus des autres dangers (exposition à des contenus offensants, jeux d’argent, etc.).

ESET vie numérique enfants

Crédits image : WeLiveSecurity

Enfin, au rang des « nouveaux » phénomènes à ne pas négliger, on peut également citer la collecte de données personnelles à l’insu des parents. Au printemps dernier, plus de 3300 applications Android ont été accusées de collecter illégalement des données sur leurs jeunes utilisateurs. Dans un article universitaire, 7 chercheurs nord-américains ont démontré que ces applications enregistraient des informations de géolocalisation et aussi de contact des enfants comme l’adresse e-mail, un numéro de téléphone et ce, sans l’autorisation d’un parent.

Plus d’informations sur le blog WeLiveSecurity.

En 2017, Disney avait également été accusée par plusieurs associations de parents aux États-Unis, pour avoir réalisé des collectes de données « sauvages » dans une quarantaine de ses jeux mobiles. Ces collectes sont interdites par la loi COPPA (Children's Online Privacy Protection Act) promulguée en 1998. En 2011, le groupe avait déjà été contraint par la FTC (Federal Trade Commission)* de payer une amende de 3 millions de dollars pour des faits similaires.

* L’équivalent américain de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Les logiciels de contrôle parental sont-ils encore utiles face à ces dangers ?

Les parents disposent à l’heure actuelle d’une large palette d’outils et de technologie pour protéger leurs enfants. Ils peuvent facilement géolocaliser leurs enfants via leur smartphone ou ordinateur, restreindre le temps passé sur des applications spécifiques (jeux, navigateurs web, etc.), imposer des restrictions sur les sites visités grâce à des filtres.

Certains outils vont même plus loin en offrant un accès au microphone et à la caméra de l’appareil de l’enfant ou en surveillant tout ce qu’il saisit au clavier.

Tous les logiciels de contrôle parental ne possèdent pas les mêmes fonctionnalités et ne fonctionnent par conséquent pas de la même façon. Trouver le juste équilibre entre sécurité et respect de la vie privée est compliqué car la frontière entre protection et invasion est ténue.

Toutefois, vous aurez beau activer l’ensemble des fonctionnalités listées ci-dessus, si leur utilisation ne s’accompagne pas d’un dialogue avec votre enfant, il est possible qu’il se sente piégé et cherche par lui-même des moyens de contourner les restrictions.

On ne va pas faire dans la psychologie de comptoir, mais des mesures essentielles sont à prendre. L’idéal est de nouer une relation de confiance pour faire prendre conscience à l’enfant, notamment à l’adolescence, des dangers qui l’entourent ; afin qu’il adopte lui-même les bons réflexes dans le monde numérique.

Les ténors de la cybersécurité tels que ESET, ont bien compris que la pédagogie valait plus que la répression. Les logiciels de contrôle parental de ces spécialistes, ne se contentent pas de proposer pléthore de fonctionnalités de surveillance. Le service ESET Parental Control par exemple, bénéficie d’une interface didactique et interactive adaptée aux jeunes utilisateurs. Les parents peuvent s’appuyer sur cet outil pour accompagner leurs enfants dans leur découverte du monde digital au quotidien.

On y trouve également des rapports qui informent les parents sur le comportement général de leurs enfants, sur leur smartphone ou PC. Ces rapports peuvent être très utiles pour découvrir les applications les plus utilisées par les enfants et initier un dialogue sur la façon d’utiliser internet.

ESET Parental Control est intégré à la suite ESET Multi-Device Security pensée pour les familles.  Ce pack tout-en-un permet de protéger les appareils de tous les membres d’un foyer, qu’il s’agisse d’ordinateurs (Windows ou Mac), de smartphones ou de tablettes.

A noter que la solution de protection Android ESET Mobile Security permet dans sa version premium d’activer la protection des Smart TV équipées d’un OS Android.

ESET Multi Device Security

En tant que parent, vous aurez par conséquent la possibilité de déployer les outils de protection et d’encadrement les plus adaptés aux valeurs de votre foyer sur tous les appareils le nécessitant.

Le mot de la fin

En guise de conclusion, nous insisterons sur la sensibilisation du jeune utilisateur aux dangers qui l’entourent sur la toile. Cette prise de conscience peut passer par les applications de contrôle parental notamment lorsqu’il découvre le numérique via son premier smartphone ou ordinateur. Cependant au début de l’adolescence l’introduction de toutes ces règles s’avérera plus difficile.

C’est durant cette période charnière qu’il sera crucial de commencer à transmettre les responsabilités et à supprimer progressivement les contrôles.  L’objectif est que le jeune utilisateur se sente protégé et écouté par ses parents, si un phénomène le met mal à l’aise dans le monde numérique. C’est pourquoi il est si important de nouer cette relation de confiance et d’accompagnement dès le plus jeune âge.

Article sponsorisé rédigé en partenariat avec ESET

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Comment sécuriser la vie numérique de ses enfants ?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • NSA Ghidra NSA Ghidra 146 téléchargements

    Ghidra est un outil de rétro-ingénierie logicielle qui permet d'analyser des logiciels malveillants pour mieux comprendre leur fonctionnement
    Voir le logiciel

  • Quick Heal Total Security pour Mac Quick Heal Total Security pour Mac 6 téléchargements

    Quick Heal Total Security pour Mac est une suite de sécurité complète pour votre ordinateur pommé. Il est équipé pour détecter la moindre...
    Voir le logiciel

  • Quick Heal Total Security Quick Heal Total Security 43 téléchargements

    Quick Heal Total Security est l’antivirus le plus complet proposé par l’éditeur. Il dispose de nombreux outils pour vous protéger sur le web...
    Voir le logiciel