Coronavirus : Voici la mesure inédite de WhatsApp pour enrayer la propagation de fake news

Publié le

Comme si cela ne suffisait pas, en plus de lutter contre l’épidémie de COVID-19, nous devons également nous battre contre celle des fake news (fausses informations). Ces dernières semaines, les informations tronquées, détournées et trompeuses ont littéralement envahi les réseaux sociaux. La propagation de ces messages viraux oblige tous les médias à mettre en place des dispositifs pour rétablir la vérité. Les réseaux sociaux, qui sont malgré eux des vecteurs de ces fake news, prennent également des mesures pour enrayer leur prolifération. C’est le cas de WhatsApp qui a choisi d’imposer de nouvelles limites à la transmission de messages.

Limiter la transmission d’infos virales

WhatsApp a déclaré qu’il ne sera plus possible de transférer un message défini comme “viral” à 5 personnes en simultanée :

L’année dernière, nous avons parlé aux utilisateurs du concept des messages transférés un grand nombre de fois. Ces messages sont marqués d’une double flèche pour indiquer qu’ils ne proviennent pas d’un contact direct. En effet, ces messages sont moins personnels que les messages typiques envoyés sur WhatsApp. Nous mettons désormais en place une limite pour que ces messages ne puissent être transférés que vers une discussion à la fois.

WhatsApp Blog

Cette mesure permet de réduire la vitesse de propagation des fausses informations sur l’application de messagerie instantanée.

WhatsApp contrainte de revoir sa copie ?

Ce n’est pas la première fois que WhatsApp restreint son système de transfert de messages. Pour rappel, il y a de cela quelques années, l’application permettait de faire suivre un seul message à 256 contacts en une fois. Il s’agissait là d’une véritable aubaine pour les pourvoyeurs de fake news et de messages haineux. Comme le rappelle The Verge, ce n’est qu’en 2018 que WhatsApp commence à expérimenter la restriction sur le nombre de transferts pouvant être réalisés en une fois.

A lire aussi : WhatsApp s’octroie des fonctionnalités pour lutter contre les fake news

Selon l’entreprise rachetée par Facebook, les transmissions de messages ont diminué de 25% en 2019. Cependant, au vu du contexte actuel, WhatsApp a décidé de renforcer la mesure prise en 2018. Consciente que son application est très utilisée pour propager des fake news, WhatsApp s’est également engagée dans la lutte contre la désinformation. La société a fait un don d’un million de dollars à l’International Fact-Checking Network, un réseau international qui se consacre à la vérification de faits à l’échelle mondiale.

Source : The Verge

Comment (1)

  • Yacouba Répondre

    Une mesure juste qui vient à point nommé

    8 avril 2020 à 12:23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet