Déclaration d’impôt 2016, ne passez pas à côté de la prime d’activité !

Publié le

La télédéclaration sur le revenu est ouverte ! A partir de maintenant, vous pouvez déclarer vos revenus en vous connectant directement sur votre compte. Mais attention, si vous cherchez la fameuse case « prime pour l’emploi » vous risquez d’être déçu. Et oui, depuis cette année la prime pour l’emploi et le RSA d’activité n’existent plus. Ces deux aides, jugées inefficaces par le gouvernement, ont été remplacées par la prime d’activité. Adieu donc les demandes de prime pour l’emploi via sa déclaration d’impôts, et bonjour les nouvelles démarches directement auprès du service de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Comment ? Pourquoi ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article.

Qui peut bénéficier de la prime d’activité ?

Comme pour les anciens RSA d’activité et prime pour l’emploi, la prime d’activité est accessible à plusieurs catégories de personnes. En premier lieu, les jeunes actifs de moins de 25 ans, mais également les apprentis et les étudiants sous certaines conditions. Pour toucher cette prime, les apprentis ou jeunes en stage en entreprise doivent par exemple justifier  d’un salaire minimum de 893 net par mois (soit 78% du Smic).

Mais ce n’est pas tout, la prime d’activité est aussi ouverte à tous les allocataires remplissant les conditions suivantes :

  • 1500 euros pour une personne seule 
  • 2200 euros pour un couple sans enfant dans lequel un seul membre de la famille travaille
  • 2200 euros pour un parent isolé avec enfant
  • 2900 euros pour un couple de deux enfants dont les deux parents ont un emploi

Pour les travailleurs indépendants, leur chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser :

  • 32 900 euros pour les professions libérales et les artisans
  • 82 200 euros pour les commerçants

Enfin, les exploitants agricoles non-salariés, dont les bénéfices agricoles annuels ne dépassent pas 16439 euros pour une personne seule, peuvent aussi prétendre à la prime d’activité.

Comment obtenir la prime d’activité ?

Vous l’avez sans doute compris, il n’est plus possible de demander la prime d’activité via sa déclaration d’impôts. Pour bénéficier de cette prime, il est désormais nécessaire de passer par sa Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Depuis le mois de décembre 2015, la CAF a mis à disposition de ses allocataires un simulateur en ligne. Ce dernier ne prend pas en compte la déclaration d’impôt, mais bien les revenus professionnels nets des demandeurs, sur les trois mois précédents. Le salaire n’est pas la seule chose prise en compte dans le calcul. En effet, le montant des allocations logement ainsi que les prestations familiales sont également intégrées.

Si vous avez besoin de plus de renseignements vous pouvez directement contacter votre CAF depuis votre smartphone via l’application officielle de la CAF. Une appli gratuite qui vous permettra également de suivre vos droits et vos paiements au jour le jour, sachant que le montant de la prime d’activité varie en fonction des revenus de chacun.

caf-mon-compte

Remarque : Toutes les personnes qui relèvent du régime social agricole doivent effectuer leur demande de prime d’activité non pas auprès de la CAF mais auprès de la MSA.

Points positifs et négatifs de la prime d’activité

En 2016, c’est entre 4 et 5 millions d’actifs qui toucheront la prime d’activité. Un chiffre élevé qui montre bien l’utilité de cette prime. Car si pour beaucoup le changement de la prime pour l’emploi à la prime d’activité ne change pas grand-chose, pour d’autres comme les étudiants, ce changement est plutôt une aubaine. En effet, la plupart d’entre eux qui jusqu’ici ne touchaient rien ou quasiment rien de la part de l’Etat vont enfin pouvoir bénéficier de quelques euros. De plus, si la prime d’activité ne pouvait être demandée qu’une fois par an, au moment de la déclaration de revenus, désormais elle peut être demandée à tout moment, mais aussi être retiré du jour au lendemain, en fonction de la variation de son salaire et de sa situation personnelle. Néanmoins, gros point fort, la prime d’activité est exonérée d’impôt. Youpi !

En revanche, s’il y a bien un point négatif à noter, c’est celui-là : les démarches longues contraignantes pour pouvoir bénéficier de la prime d’activité. Alors qu’avant, il suffisait de cocher simplement une case sur sa déclaration de revenus, maintenant il est nécessaire de demande la prime d’activité, et pour cela, remplir un long formulaire sur sa situation professionnelle et personnelle, sur le site de la CAF. Des démarches administratives supplémentaires qui risquent de faire grincer quelques dents.

Avant de faire votre déclaration de revenus 2016, jetez un oeil à notre article Simulation Impôt : ce qu’il faut savoir avant de faire sa déclaration. Ce dernier vous donnera plein d’astuces pour optimiser votre déclaration, et payer ainsi moins d’impôts (en toute légalité bien sûr !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet