Déconfinement : comment préparer la reprise au sein de son entreprise ?

Publié le

Le 11 Mai est la date choisie par le gouvernement pour le déconfinement. Le Premier Ministre Edouard Philippe a insisté sur le fait que “le 11 mai ne sera pas exactement la vie d’avant”. Le reprise sera progressive et plus ou moins lente en fonction des secteurs. Les entreprises doivent dès maintenant préparer les conditions de reprise d’activité et être conscientes qu’elles devront composer avec de nombreuses contraintes (salariés malades, gestion des congés, garde d’enfants…). Quelles sont les actions à prendre pour anticiper la reprise du travail ?

Privilégier le télétravail lorsque c’est possible

Après les mesures de confinement prises à la mi-mars, les entreprises qui le pouvaient ont dû mettre en place une organisation facilitant le télétravail.

En cas de circonstances exceptionnelles, notamment de menace d’épidémie, ou en cas de force majeure, la mise en oeuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés (3).

Article L1222-11 du Code du travail – Legifrance

Le gouvernement invite les entreprises à maintenir le télétravail lorsque cela est possible. Précisons que l’accord du salarié n’est pas nécessaire et que l’employeur peut lui imposer le recours au télétravail si ses fonctions et l’organisation mise en place le lui permettent.

Les entreprises doivent par conséquent présenter et déployer dès maintenant des outils dédiés si ce n’est pas encore le cas :

Evaluer les risques et actualiser son DUER pour le Covid-19

Le document unique d’évaluation des risques professionnels ou DUER est le document obligatoire dans lequel l’entreprise, quelle que soit sa taille doit retranscrire les risques professionnels auxquels sont exposés leurs salariés. Ce document joue un rôle important dans la garantie de leur santé et de leur sécurité. En raison de la crise sanitaire, il est donc primordial de réévaluer les risques encourus et de mettre à jour ce document.

L’actualisation du DUER passera par l’identification des situations pour lesquelles il existe un risque de transmission du Sars-Cov-2. Il faudra également inscrire dans le document tous les risques liés à la nouvelle organisation de travail (en télétravail, dans les locaux, etc.).

Communiquer clairement les règles d’hygiène à ses salariés

Même dans un contexte ou le flux d’informations est déjà très important, il ne faut pas oublier de rappeler les règles d’hygiène à adopter

Ces règles sont essentielles pour limiter la propagation du virus. Malgré leur simplicité, elles ne sont pas toujours respectées : les habitudes ont la vie dure. Il peut être judicieux de les afficher dans les locaux de l’entreprise, notamment dans les lieux stratégiques comme les salles de réunion ou la salle de pause.

Réorganiser le travail et les locaux

Rappelons que l’employeur doit assurer la sécurité de ses salariés et prendre par conséquent toutes les mesures nécessaires inhérentes. Voici quelques exemples de mesures pouvant être mises en place :

  • Prévoir la désinfection des outils de travail notamment lorsqu’ils sont partagés. Il est d’ailleurs conseillé d’éviter autant que possible la mutualisation de ces derniers. Notez qu’il est possible de demander aux employés de nettoyer leur poste de travail à leur arrivée et à la fin de leur service.
  • Recourir aux solutions de visioconférence pour limiter autant que possible les réunions physiques. Ces dernières, si elles sont maintenues, doivent se faire en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale.
  • Reporter tous les déplacements non indispensables
  • Prévoir un roulement pour les pauses (les repas notamment) et ajuster les plannings afin qu’un minimum d’employés se retrouvent au même moment dans un espace clos.

L’efficacité de ces mesures peut être optimisée en réorganisant les locaux de la société :

  • Apposer un marquage au sol
  • Prévoir des plaques de plexiglas, notamment pour l’accueil.
  • Positionner le mobilier en fonction de la distanciation sociale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet