Découvrez la nouvelle gamme Parallels Desktop 16

Publié le

Deux ans ce sont écoulés depuis le rachat de Parallels par Corel, l’un des leaders du monde du logiciel. Parallels assume toujours son rang de ténor de la virtualisation sur Mac et renouvelle chaque année sa gamme phare Parallels Desktop. Cette année, l’éditeur présente la version 16 de son produit. Voici les nouveautés de Parallels Desktop 16 que nous avons pu tester il y a quelques semaines en installant Windows sur Mac.

Le point sur les nouveautés de Parallels Desktop 16

Parallels Desktop est un logiciel de virtualisation dont la réputation n’est plus à faire. Stable, rapide et régulièrement mis à jour, il propose une expérience unique en son genre à ses utilisateurs qui peuvent virtualiser divers OS directement sur leur Mac sans avoir à passer par Boot Camp.

Mais là où le logiciel brille année après année, c’est dans sa capacité à offrir une bascule transparente entre les univers Windows et Mac sans jamais sortir de macOS. Ainsi, particuliers comme professionnels peuvent aisément profiter de leurs applications et jeux Windows habituels sans réellement quitter macOS. A chaque version, les développeurs optimisent cette expérience en y apportant encore plus de stabilité et de nouvelles fonctionnalités. Voici les nouveautés de Parallels Desktop 16 :

  • La compatibilité totale avec macOS Big Sur, le nouvel OS d’Apple qui sera déployé dans quelques semaines.
  • L’optimisation de la vitesse de lancement : désormais, le logiciel démarre 2 fois plus rapidement qu’auparavant. Le lancement des machines virtuelles est également plus rapide. En effet, une machine virtuelle Windows démarre en moyenne 17% plus rapidement dans Parallels Desktop 16.
  • Une meilleure gestion du support graphique : les applications Windows les plus gourmandes sont désormais mieux gérées par Parallels Desktop grâce un gain de performances de Direct X pouvant aller jusqu’à 20 % par rapport à la précédente version du logiciel. Exit les écrans noirs pour les applications 3D utilisant l’API Metal d’Apple.
  • L’arrivée d’un mode “Ne pas déranger” afin que les notifications Windows ne vous importunent plus pendant que vous êtes sur macOS.
  • La simplification des gestes trackpad dans Windows 10.
  • Le contrôle des mises à niveau de toutes les versions majeures de Parallels Desktop depuis My Account (Business Edition).
  • Des machines virtuelles Windows plus accessibles : les professionnels peuvent plus facilement accéder et gérer leurs VM Windows via Parallels Desktop 16 (Business Edition).

Parallels Toolbox s’étoffe

Parallels Desktop c’est aussi sa boite à outils complémentaire Parallels Toolbox. Pour rappel, ce package contenant plus de 30 logiciels peut être vendu séparément. D’ailleurs, contrairement à Parallels Desktop, Toolbox est aussi disponible sur Windows. Vous y trouverez divers utilitaires allant du module de capture d’écran au convertisseur multimédia en passant par l’outil de téléchargement de vidéos.

Parallels profite de cette nouvelle itération pour ajouter une fonctionnalité qui vous avertit lorsque vous passez trop de temps sur votre ordinateur ainsi qu’un convertisseur d’unités.

Toute la gamme Parallels Desktop 16

Parallels Desktop 16 est sans aucun doute le compromis idéal si vous avez un Mac et que vous avez besoin d’utiliser des applications Windows au quotidien. Il permet de profiter du meilleur des deux mondes en toute fluidité. Le logiciel est accessible en licence annuelle au prix de 79,99 €.

  • Standard Edition (Maximum 8Go de vRAM et 4 vCPU ) 79,99 €
  • Pro Edition (jusqu’à 128 Go de vRAM et 32 vCPU ) 99,99 €
  • Business Edition (jusqu’à 128 Go de vRAM et 32 vCPU + système d’unification pour déploiement en masse) 99,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet