Des applications Android basiques facturées à plusieurs centaines de dollars

Publié le

Bien que le Google Play Store soit une boutique idéale pour trouver des applications, cette dernière présente parfois quelques problèmes. Après les applications destinées à diffuser des malwares, place à celles facturant leurs utilisateurs pour des fonctions basiques.

Seriez-vous intéressé par une application de calculatrice à seulement 240$ ? Ou peut-être un lecteur de QR Code pour la modique somme de 100$ ? Ces offres peuvent paraître folles mais c’est bien ce qui fût proposé à plusieurs victimes d’arnaques sur le Google Play Store.

Ces dernières, retirées de la boutique depuis, reposaient sur un système de souscription et d’essai gratuit. Cette méthode est très répandue à travers différentes applications mobiles et web : vous pouvez tester gratuitement de nombreuses applications gratuitement pendant une période limitée.

Une fois les quelques jours ou semaines d’essai écoulés, votre compte bancaire (relié à votre compte Google Play) est automatiquement débité pour souscrire à l’application. Et c’est là que l’arnaque se met en place : l’utilisateur, oublie avoir souscrit à une offre d’essai et s’étonne ensuite de se voir débiter d’une certaine somme d’argent.

Ces oublis sont très courants mais de telles applications ne coûtent généralement que quelques dizaines de dollars.

Des fonctions basiques à plusieurs centaines d’euros

Si une application à offre d’essai ne vous plaît pas, vous pouvez très bien la désinstaller.

Malheureusement, la loi est très claire : les utilisateurs doivent annuler leur abonnement afin de ne pas être débité suite à la fin de la période d’essai, et ce, même si ces derniers ne disposent plus de l’application en question. Sachez cependant qu’une majorité d’applications appliquent l’annulation de votre abonnement si vous les désinstallez (mais rien ne les y oblige).

Conscients de cette petite faille, des pirates ont donc ajouté sur le Google Play Store des applications aux fonctions très basiques : une calculatrice, un lecteur de QR Code, un générateur de gifs, etc…

Nous devons la découverte de ces arnaques aux chercheurs de chez Sophos. Ces derniers ont rapporté un total de 24 applications ayant chargé leurs utilisateurs de centaines de dollars après une période d’essai. 14 d’entre elles ont déjà été retirées de la boutique par Google, les restantes vont certainement suivre le même chemin.

Un calcul des bénéfices engrangés par les pirates, basé sur le nombre d’installations des applications et du coût post période d’essai.

En soi, ces applications n’ont pas grand chose d’illégal, mais les coûts pratiqués peuvent très nettement être assimilés à de l’escroquerie.

Nous vous recommandons donc de toujours être particulièrement vigilant lorsque vous téléchargez une nouvelle application. Renseignez-vous toujours à propos de cette dernière, notamment avec les avis d’autres utilisateurs.

Si une application dispose d’une période d’essai, veillez à toujours annuler votre abonnement le plus vite possible, afin de ne pas l’oublier et voir votre compte en banque être débité par la suite.

Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet