Des employés de Snapchat ont regardé les vidéos sauvegardées des utilisateurs

Publié le

Fin de semaine compliquée pour Snapchat. L’entreprise qui développe l’application du même nom se retrouve au centre d’un scandale : des employés auraient utilisé des outils internes pour pouvoir accéder au contenu personnel de certains utilisateurs.

Si vous utilisez Snapchat, vous savez que son principe est de partager de courts moments de vie sous forme de vidéos de 10 secondes. L’application s’est aussi distinguée par le nombre impressionnant de filtres qui sont régulièrement proposés. Mais Snapchat permet aussi de conserver certaines vidéos (normalement effacées au bout de 24 heures) en les stockant dans les « Memories ».

Ce sont justement ces Memories qui ont été regardées par des employés de Snapchat. En effet, l’entreprise dispose d’outils internes pour accéder, si besoin, aux données des utilisateurs. Parmi eux, il y a SnapLion, un programme pensé, à l’origine, pour accéder à des données en cas de demande d’application de la loi ou de comportements inappropriés des utilisateurs.

Snapchat

Selon certaines sources, des anciens employés de Snapchat ont affirmé que des membres du personnel utilisent SnapLion afin d’espionner certains utilisateurs sans motifs. Parmi les données visionnées, on retrouve des photos, vidéos, emplacements ou encore des numéro de téléphone enregistrés.

Snapchat a indiqué que les outils comme SnapLion intégraient maintenant une technologie de journalisation qui permet de savoir quel employé a accédé à des données utilisateurs, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Un porte-parole de l’entreprise rapporte que Snapchat conserve très peu de données sur les utilisateurs et que les contrôles des accès à SnapLion ont été renforcés. Un accès sans motif réel entraine un renvoi pur et simple de l’employé.

Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet