Des films piratés diffusent des logiciels malveillants, prévient Microsoft

Publié le

En cette période de confinement, il est nécessaire de trouver des occupations sans pouvoir sortir de chez soi à volonté. Pour beaucoup, c’est le moment idéal pour écumer le catalogue de Netflix ou d’Amazon Prime. Pour d’autres, c’est l’occasion de parcourir les sites de streaming illégal qui ont connu une hausse de fréquentation ces dernières semaines. Mais Microsoft avertit les utilisateurs que ces films peuvent entrainer une infection de votre ordinateur.

En effet, la firme de Redmond prévient que certains sites malveillants profitent de la situation pour essayer d’infecter les machines des utilisateurs. Pour cela, ils profitent du téléchargement de films en torrent.

Avec le confinement toujours en place dans de nombreuses régions du monde, les cybercriminels sont attentifs à l’augmentation de l’utilisation des services de streaming pirates et des téléchargements de torrents.

Nous avons vu une campagne active de mineurs de cryptomonnaies qui installent un VBScript malveillant dans des fichiers ZIP en se faisant passer pour des téléchargements de films.

Les équipes de Microsoft Security Intelligence

Pour rappel, les mineurs de cryptomonnaies sont des programmes qui travaillent en arrière-plan sur un ordinateur et qui sont chargés de générer de l’argent pour leur créateur et utilisant la puissance d’un ordinateur. S’ils ne sont pas désirés, l’utilisateur constatera une baisse permanente des performances de sa machine.

Selon les informations récupérées par Microsoft, ces sites malveillants visent principalement des utilisateurs hispanophones. Après avoir récupéré et exécuté les fichiers téléchargés en torrent, l’utilisateur déclenche sans le savoir le script qui installe tout ce qui est nécessaire pour miner des cryptomonnaies.

L’utilisation de téléchargements de torrents est conforme à nos observations selon lesquelles les cybercriminels réutilisent d’anciennes techniques pour profiter de la crise actuelle. Les films nominés aux Oscars sont également utilisés comme appâts pour le phishing.

Les équipes de Microsoft Security Intelligence

Pour toucher encore plus de victimes, les films nominés aux Oscars cette année sont également utilisés comme appâts alors qu’il s’agit en fait de fichiers malveillants déguisés. Les chercheurs de chez Kaspersky ont identifié plus d’une vingtaine de sites malveillants qui proposaient des films soi-disant gratuits et qui cachaient en fait toute sorte de malwares.

Notre conseil ? Pour éviter ce type de déconvenues, il est préférable de se cantonner aux services de streaming légaux qui, eux, sont certifiés sans virus et sans logiciels louches.

Source

Comment (1)

  • Jean-Pascal LANNOY Répondre

    Bonjour.
    “Nominé” est un agaçant anglicisme qu’il convient d’éviter.
    Merci.

    29 avril 2020 à 15 h 10 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet