Diablo 3 Reaper of Souls: Interview du Croisé

Publié le

A l’occasion de la sortie de l’extension de Diablo 3, Reaper of Souls, qui ouvre un nouveau niveau de jeu, un nouveau mode aventure et un revamping global de l’expérience de jeu, nous avons pu approcher le Croisé, le nouveau personnage jouable, venu ce lundi pour narrer ses aventures sur l’invitation de Blizzard Entertainment. Rencontre avec un véritable fanatique, le digne successeur du paladin de Diablo 2 et une âme totalement dévouée à l’éradication du mal dans le Santuaire.

M le Croisé, bonjour, le voyage s’est bien passé?

Bonjour pêcheur! On peut dire que le voyage a été beaucoup plus calme que celui qui m’a amené de Ouestmarche jusque la forteresse de Pandémonium où j’ai combattu Malthaël! Ici, je m’ennuie presque et votre TGV aussi rapide destrier soit-il n’est pas adapté au transport de troupes. Impossible de trouver le repos dans mon armure blindée…

Affable, souriant, le Croisé dans toute sa splendeur…

Oui, vous êtes bien équipé, on dirait que tout votre corps est recouvert de métal.

C’est notre habit de combat, que je n’enlève jamais même pour dormir. Notre ordre nous oblige à porter ces lourdes armures mais je ne m’en plains pas. Les hordes d’ennemis n’arrivent pas à entamer cette dure cuirasse et tout bouclier conçu pour ma classe se transforme en arme redoutable. Bien que je n’en ai pas besoin, je peux maîtriser toutes les armes lourdes à une seule main et transformer les monstres en tas de viscères…

A propos d’équipement, votre arme de prédilection est le fléau…

Oui! J’aime les armes contondantes et la possibilité d’arracher la tête de mes ennemis d’un seul coup! Mais je suis aussi à l’aise avec une hache, une épée ou une masse! Je laisse les arcs ou les bâtons à ces pleutres de sorcières…Bien que bon nombres d’entre elles m’ont aidé lors de ma dernière quête!

Oui, ce qu’on appelle un “Acte”! Il est comment ce Malthäel alors?

Redoutable! Mais les gens de chez Blizzard m’ont demandé de ne pas trop en dire afin de vous laisser la surprise! Tout ce que je peux vous dire est qu’après avoir parcouru tout Sanctuaire pour tuer Diablo une bonne fois pour toute, je m’attendais à trouver un peu de sérénité…Mais après avoir traversé l’enfer, il m’a fallu redoubler d’effort pour affronter ces démons qui peuplaient Ouestmarche et ce traitre de Malthaël. J’ai surtout croisé (sic) le fer avec des créatures rencontrées lors de mes précédentes aventures, mais plus sournoises et plus fortes, surtout celles que vous nommez “mini-boss” qui bénéficient de nouveaux pouvoirs. Heureusement, à force de prière et de massacre, mon Dieu m’a récompensé avec de nouveaux pouvoirs et conféré de meilleurs attributs. J’ai dû littéralement dépasser mes limites pour pouvoir survivre dans ces terres si inhospitalières…

(il veut parler du fait que le joueur peut monter jusqu’au niveau 70) Et ces pouvoirs, quels sont-ils? Quelles sont les aptitudes que vous préférez au combat.

Eh bien, comme les Paladins, qui sont de la même congrégation, Église du Zakarum, mais ont eu trop peur d’affronter une nouvelle fois les hordes démoniaques, nous puisons dans notre colère et notre piété pour augmenter nos performances: Ce sont nos Lois, qui profitent également à nos alliés. Force plus grande, rapidité accrue, ennemis enlisés…autant de bénédictions que je partage volontiers. Mais nous avons aussi nos Convictions, comme la Fureur des Cieux qui reste une de nos attaques les plus dévastatrices. Et nous pouvons aussi invoquer des marteaux bénis, la Justice s’abat alors sur les forces impies…

Ah? Vous avez les mêmes pouvoirs que le Paladin alors?

NE ME COMPAREZ PAS AU PALADIN! Ils combattent pour notre Eglise mais ils n’ont pu endiguer la venue des troupes de Diablo et empêcher sa résurrection. Ils ont failli à leur tâche et ce sont nous les Croisés qui devront repartir en guerre…Mais telle est nôtre destinée…Et je ne m’en plains pas! Ahahaahah.

Je suppose que le mode aventure, les niveaux de Parangon illimités, la fin de l’hôtel des ventes etc…Sont des modifications du jeu qui vous sont étrangères…

Jeu? Quel jeu? L’anéantissement des forces du mal n’est pas un jeu, c’est une mission sacrée, mon sacerdoce! J’ai bien compris que les gens de Blizzard s’étaient inspirés de mes aventures pour créer ce que vous appelez un “jeu vidéo”, mais tout ceci est bien réel! Tenez, regardez ces blessures reçues au combat! Et ces artefacts glanés sur des monstres impies! Arrangez-vous avec ces gens pour obtenir vos informations sur le jeu…Demandez-moi plutôt comment je suis venu à bout du Boucher ou comment j’ai allumé tous les bûchers du donjon de la redoute…

Pour commander Diablo 3: Reaper of Souls, c’est ici. Pour consulter la fiche de l’extension, c’est par ici que ça se passe

Comment (1)

  • NDAM ABOURI Répondre

    je dirais ce jeu est parmi mes meilleurs jeux videos

    27 mars 2014 à 12:30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet