Empêchez les petits malins de récupérer vos fichiers supprimés

Publié le

Photos de mariage ou de famille, documents personnels ou professionnels, nombreux sont les fichiers confidentiels à transiter sur nos ordinateurs. Lorsque l’on envisage de céder son PC à une autre personne ou à un organisme, le comportement habituel est de transférer les fichiers vers un support de stockage externe avant un formatage ou une simple suppression via la corbeille.  Pour autant, ces deux méthodes peuvent se révéler inefficaces car de nombreux logiciels de récupération (comme Recuva ou EaseUS Data Recovery) permettent de restaurer des données même après suppression et/ou formatage. Pour optimiser votre confidentialité, vous pouvez au choix, détruire votre disque dur par le feu, à coups de marteau ou tout simplement opter pour une solution logicielle tierce. Ce serait ballot de rendre inutilisable un disque en état de marche. Voyons comment procéder à l’effacement sécurisé des données.

Comment fonctionne la suppression d’un fichier ?

Lorsque vous supprimez un fichier à partir de la corbeille de Windows, celui-ci n’est pas tout à fait détruit. En effet, la corbeille va tout simplement rendre l’espace occupé par le fichier disponible pour un autre. De ce fait, il devient invisible mais reste tout à fait présent et récupérable avec un logiciel de récupération de données tant qu’aucun fichier ne vient se loger à sa place.

Il en est de même pour le formatage de disque dur. Une pratique très répandue pour supprimer toutes les données présentes sur un appareil de stockage. En réalité, le formatage permet dans la plupart des cas de supprimer la table d’allocation d’un disque. Il s’agit tout bonnement d’une sorte de catalogue qui liste tous les emplacements des fichiers précédents.

Etant supprimée, votre système d’exploitation n’y voit que du feu et « pense » que votre disque dur est vide. Dans les faits, vos données sont susceptibles d’être restaurées si aucune nouvelle donnée n’est réécrite aux emplacements des anciennes et cela même sans la table d’allocation. Cela peut prendre du temps mais un bon logiciel de récupération peut y parvenir.

Est-il vraiment possible de sécuriser la suppression de ses données ?

Pour empêcher la récupération de ses données, il faut tout simplement sécuriser leur suppression. Considérez votre disque dur comme une feuille avec des phrases et des dessins réalisés au crayon.

Le formatage ou la suppression classique consisterait à passer un coup de gomme sur les mots et les lignes, mais en passant à nouveau un bon coup de crayon sur l’ensemble de la feuille vous pourriez entrevoir ou tout bonnement retrouver ce qui était inscrit et dessiné.

Pour effacer complètement les inscriptions vous avez deux choix : froisser votre feuille ou redessiner et réécrire par-dessus votre précédente œuvre effacée.

Nous opterons bien évidemment pour le second choix. Certains logiciels grand public permettent de réécrire jusqu’à 35 fois des données à l’emplacement de vos anciennes données pour empêcher leur récupération. Le fameux CCleaner le propose.

Eh oui !! Pas besoin d’être un ingénieur en informatique pour supprimer définitivement ses données. Cette procédure est très accessible, mais elle est très chronophage surtout si vous optez pour les 35 cycles (passages) de réécriture/suppression.

Avec CCleaner, il vous suffit de vous rendre sur l’onglet « outils » puis sur « Effaceur de disques ». Il faudra ensuite sélectionner le disque que vous souhaitez soumettre à l’effacement définitif. Vous aurez la possibilité de choisir la sécurité de suppression allant de 1 à 35 cycles de réécriture. A moins que vous soyez un agent secret, 3 passages suffiront amplement.

Dans la même catégorie, vous retrouverez également le logiciel Eraser, un peu moins accessible que CCleaner mais vous offrant la possibilité de planifier la suppression définitive de vos fichiers.

La version d’essai de Active@ Kill Disk peut également être une option mais elle ne propose que la suppression à 1 passage. De plus, le logiciel est un peu plus technique et s’adresse à des utilisateurs plus expérimentés.

 

Il existe d’autres logiciels plus simples que vous pouvez utiliser de façon ponctuelle pour supprimer un dossier ou un fichier confidentiel en particulier. Zer0  vous permet par exemple d’ajouter vos fichiers sensibles avec un simple « glisser-déposer ».

Pour valider leur suppression, vous n’aurez qu’à cliquer sur le bouton « delete » en bas à gauche : simple comme bonjour. Dans la même catégorie vous pourrez également faire appel à Free File Wiper qui vous permet d’effectuer une suppression de vos données juste en faisant un clic-droit sur elles.

Un véritable expert trouvera toujours trouver des traces résiduelles de vos anciens fichiers même après l’utilisation de ces logiciels. Néanmoins les fichiers risquent d’être très abîmés et illisibles. Si vous êtes malgré tout en proie à une véritable paranoïa, il ne vous reste qu’à détruire votre disque à coup de marteau et à faire fondre les résidus et là vous serez tranquille, à moins que vous ne disposiez du disque dur indestructible de cette vidéo.

Consultez également :

Comment récupérer des photos effacées par erreur ?

Les meilleurs logiciels de récupération de données sur PC et Mac

Les 5 meilleurs logiciels de récupération de données pour Android

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • Deepblue44 Répondre

    Bonjour,
    il existe également le très bon Privazer !

    28 juillet 2020 à 16 h 26 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet