En 2018, les arnaques par mail ont toujours la cote

Publié le

Les mails frauduleux sont depuis de nombreuses années très en vogue. Et pourtant, même si les utilisateurs sont sensibilisés, certains se font tout de même piéger par les cybercriminels. Avira fait le point sur la situation de ces arnaques en 2018.

Des techniques vieilles comme le monde

Depuis des années, les arnaques par mail reprennent le même schéma : un message vous indique qu’une personne riche mais malade/ une association caritative/ une grande entreprise aimerait vous léguer, à vous miraculeusement, une grande quantité d’argent parce que vous êtes une personne respectable. Pour que l’opération se fasse, on vous demande d’envoyer une petite avance de manière à débloquer les fonds. Sauf que cette étape ne débloque rien et qu’en plus de ne jamais voir la couleur de la somme promise, vous vous retrouvez avec quelques dizaines/centaines d’euros en moins sur votre compte en banque.

Des attaques plus personnalisées

En 2018, les arnaques par mail vont encore plus loin. Maintenant, les cybercriminels n’envoient plus des vagues de mails en espérant attraper quelques poissons. Une étude faite par la société américaine Palo Alto Networks dévoile que les arnaqueurs ciblent minutieusement leurs victimes, de préférence des personnes fortunées ou qui ont d’importantes données sur la toile. De cette manière, ils peuvent personnaliser les mails envoyés en citant des personnes de leur entourage et ainsi donner du poids à leur message. C’est ce que l’on appelle le « spear phishing ». En bonus, ce type de mails s’accompagnent aussi de pièces-jointes infectées puisque les victimes sont plus enclines à les ouvrir si des informations personnelles sont marqués dans les messages.

Phishing

Quelques précautions à prendre

La prudence est évidemment la meilleure défense. Si vous ne connaissez pas l’expéditeur du message, faites très attention à son contenu. N’ouvrez pas les pièces-jointes venant de personnes suspectes. Un antivirus, comme celui d’Avira, pourra surement vous alerter si elles sont compromises. Et aussi, ne croyez pas les demandes saugrenues et les promesses qui paraissent incroyables, il s’agit certainement de propositions trop alléchantes pour être honnêtes.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • MICHEL Répondre

    Bonjour
    Le fait de réexpédier les mails frauduleux à des adresses “abuse@…..” (Orange, netflix, creditmutuel,etc), le suffixe étant celui auquel le message frauduleux fait référence, est-il efficace ? Cela aide-t-il à traquer les fraudeurs ?
    Ou bien, doit-on se satisfaire de supprimer ce genre de message sans évidemment l’ouvrir ?
    Cordialement
    Jean Yves MICHEL

    21 août 2018 à 13 h 32 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet