En Chine, une application permet de détecter les risques d’infection au Coronavirus

Publié le

Le Coronavirus continue d’inquiéter de nombreuses personnes. Si plusieurs mesures de sécurité ont déjà été prises, le gouvernement chinois continue de réfléchir à de nouveaux moyens d’endiguer le virus. Sa dernière solution en date consiste en une application de détection.

Cette application dénommée “close contact detector” n’est disponible qu’au travers d’autres applications comme Alipay et WeChat.

Ce détecteur est développé par le groupe Electronics Technology Group Corporation en partenariat avec le Gouvernement chinois. L’application permet à tout utilisateur inscrit d’être averti si ce dernier a eu des échanges avec une personne suspectée d’être infectée par le Coronavirus.

L’inscription à l’application ne demande qu’un numéro de téléphone ainsi qu’un numéro d’identité. L’application peut enregistrer jusqu’à 3 identités pour pouvoir être utilisée avec de la famille ou des amis.

L’application définit comme “personne suspecte” tout habitant assez proche d’une personne infectée. Cela va des élèves d’une même classe aux collègues dans un bureau ou les passagers d’un même avion. L’application prend aussi en compte les spécialistes de la santé ayant été directement confrontés au Coronavirus.

Le fichage de masse comme prévention

Un tel procédé soulève beaucoup de questions, notamment sur la confidentialité. Les experts chinois espèrent néanmoins que la population oubliera les possibles controverses au vu de l’urgence de la situation.

Carolyn Bigg, avocate experte dans le domaine, précise : “En Chine (et en Asie plus globalement), les données personnelles ne sont pas vues comme quelque chose de confidentiel. C’est quelque chose qui peut être utilisé, du moment que la façon de faire est transparente et avec consentement.”

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet