Epidémie Covid-19 : Quelles applications utiliser pour consulter son médecin à distance ?

Publié le

En pleine épidémie de Covid-19, la téléconsultation est devenue une alternative de choix à la consultation classique chez son médecin. D’ailleurs, le 10 mars dernier, le Ministère des Solidarités et de la Santé a publié un décret pour annoncer l’assouplissement des conditions de réalisation des téléconsultations. Ainsi, les téléconsultations peuvent être réalisées en utilisant n’importe quel moyen technologique permettant de faire de la vidéotransmission. Il peut s’agir d’un site ou d’une application sécurisée utilisable depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Certaines, plus populaires, sortent du lot.

Covidom

Covidom est l’application officielle déployée le 12 mars dernier par l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP). Elle a été développée par Nouveal e-Santé, une société basée à Lyon et spécialisée dans le développement de solutions digitales dans la santé. L’application de télésuivi est censée limiter l’engorgement des hôpitaux afin que les personnes les plus fragiles puissent être mieux prises en charge pendant l’épidémie de Covid-19.

Covidom

Si vous êtes infecté par le coronavirus et que votre état ne nécessite pas d’hospitalisation, votre établissement de santé vous délivrera un accès Covidom pour activer le télésuivi. Ce dernier prend la forme d’un questionnaire quotidien envoyé par le personnel soignant à une fréquence variable.

A lire : Comment utiliser covidom ?

Doctolib

Doctolib est, à l’origine, une plateforme de mise en relation entre patients et médecins. L’utilisateur se crée un compte et peut choisir son docteur parmi la liste de praticien disponibles dans son secteur. Disponible depuis 2013, l’application a bien évolué et propose une fonctionnalité de vidéo-consultation. Ce service de téléconsultation a été déployé en janvier 2019. Il est encadré par la convention médicale et est remboursé par l’assurance-maladie.

doctolib

En pleine épidémie, il est plus sage de ne pas se rendre dans le cabinet de son médecin, un lieu confiné où le risque de propagation est important. Ainsi, Doctolib permet d’effectuer des consultations vidéo avec votre médecin si ce dernier dispose des outils adaptés. Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il existe d’autres options comme le stipule le décret du 10 mars.

Vous pouvez aussi utiliser WhatsApp, Skype ou FaceTime

Il est tout à fait possible d’utiliser des applications tierces telles que WhatsApp ou encore FaceTime pour téléconsulter. Ces trois solutions sont accessibles sur mobile. WhatsApp et Skype plus souples, sont également disponibles sur des ordinateurs de bureau et peuvent être ainsi associées à une webcam.

Skype
Skype

Enfin, sachez que le prix d’une téléconsultation reste le même que celui d’une consultation classique, à savoir 25 euros. Le médecin peut fixer différentes modalités de règlements qui vous permettront de payer en ligne, par virement bancaire, chèque ou directement dans l’application du tiers-payant.

Source : Legifrance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet