• Flux RSS Flux RSS

Face à ses ratés, le Gouvernement abandonne l'application d'alerte attentat SAIP

Face à ses ratés, le Gouvernement abandonne l'application d'alerte attentat SAIP

Elle n'a pas su convaincre grand monde, l'application SAIP, pour Système d'Alerte et d'Information des Populations, ne sera plus active à partir du 1er juin. 

Plus connue sous le nom d'alerte attentat, SAIP aura connu 2 ans d'existence quasiment jour pour jour, ayant vu le jour le 8 juin 2016 à l'occasion de l'Euro de football qui avait lieu en France. Cet outil avait le rôle - le challenge - d'alerter la population rapidement en cas d'attentat ou autres menaces. 

L'application mobile SAIP n'en a plus pour très longtemps.

L'application mobile SAIP n'en a plus pour très longtemps.

Les ratés sont malheureusement nombreux. Lors de l'attaque de Nice le 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais, l'alerte attentat n'est déclenchée par l'application qu'une heure après.

Pas facile de réagir vite face à une attaque par camion qui, elle même, a duré très peu de temps ? Peut-être, mais lors de la prise d'otages dans le Super U de Trèbes, aucune alerte n'avait été mise en place (elle avait pourtant duré plusieurs heures).

En outre, France Info rapporte les propos du sénateur sarthois Jean-Pierre Vogel. Il souligne que SAIP n'était pas téléchargeable sur tous les smartphones, et que le logiciel était très coûteux. Si vous vsouhaitez vous faire votre propre avis sur l'outil mobile, il est toujours possible de la télécharger, du moins jusqu'au 1er juin 2018, via notre site

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Face à ses ratés, le Gouvernement abandonne l'application d'alerte attentat SAIP

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels