Facebook espionnerait-il les appels et SMS des utilisateurs Android ?

Publié le

Le site Ars Technica a lancé un pavé dans la marre : Facebook espionnerait ses utilisateurs Android en conservant une liste de tous les appels et des SMS échangés. Après le scandale de Cambridge University, est-ce l’attaque de trop ? On fait le point sur la situation du réseau social.

Une attaque de plus contre Facebook

Le réseau social de Mark Zuckerberg n’a pas très bonne presse en ce moment et ce n’est visiblement pas près de s’arranger. Le site Ars Technica a publié un article où il dénonce le comportement de l’application Facebook sur Android. D’après les dires du journaliste, Facebook conserverait une trace de tous les appels émis et des SMS envoyés à partir du smartphone. Sur Twitter, des utilisateurs ont récupéré une sauvegarde de leurs données Facebook (manipulation disponible sur le site du réseau social) et ont trouvé la liste de leurs appels.

« Oui mais les utilisateurs ont validé »

La réponse de Facebook ne s’est pas faîte attendre. Sur le blog de l’entreprise, le réseau social a donné des précisions sur cette histoire dans un billet appelé « Fact Check : Your Call and SMS History » : « Vous avez peut-être vu des rapports récents selon lesquels Facebook a enregistré l’historique des appels et des SMS des utilisateurs sans leur permission. Ce n’est pas le cas » explique le document. Un peu plus loin, Facebook ajoute toutefois qu’une fonctionnalité de Messenger et de Facebook Lite permet, en effet, de conserver l’historique des appels mais qu’il s’agit d’une option que les utilisateurs doivent expressément accepter d’utiliser.

Ars Technica a modifié son article suite à la réponse de Facebook mais le journaliste reste sceptique. Certains utilisateurs affirment n’avoir jamais installé ni Messenger ni Facebook Lite et pourtant, Facebook détient tout de même un historique de certains de leurs appels.

Le réseau social a toutefois précisé que le contenu des SMS et des appels n’étaient pas recueillis et qu’un utilisateur Android peut désactiver la conservation de l’historique des appels et des SMS dans les paramètres du service. Malgré tout, cette nouvelle histoire ne fait pas bonne presse à Facebook. A noter que la version d’iOS du réseau social ne serait pas impactée.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet