Facebook : les employés commencent à tester son application de rencontres

Publié le

Facebook n’en a pas fini de nous surprendre. Après avoir investi le marché des messageries instantanées avec Messenger et le rachat de WhatsApp, l’entreprise revient à ses premières amours avec une nouvelle fonctionnalité liée au réseau social : une application de rencontres. 

Rencontrez-vous sur Facebook

Mark Zuckerberg avait déjà prévenu les développeurs en mai dernier en Californie : Facebook comptera bientôt une application de rencontres pensée en parallèle de son réseau social. Pour ce faire, l’entreprise a demandé à ses employés de contribuer à la phase de test de son tout nouveau produit.

L’annonce a été faite sur Twitter par Jane Manchun Wong, @wongmjane : le personnel de Facebook a donc commencé a testé cette nouvelle appli en interne. Elle ajoute quelques illustration de l’application à venir. 

Aperçu de l'application de rencontres créée par Facebook.

Aperçu de l’application de rencontres créée par Facebook.

 

Il faut dire que Facebook aurait eu d’abord pour but “d’attirer les filles” d’après le film de David Fincher, The Social Network, paru en 2010. La plateforme avait été créée dans le but de mettre en réseau les étudiants de l’Université de Harvard, dans lequel étudiait Mark Zuckerberg, notamment pour en apprendre plus sur les étudiants qui vous intéressaient. 

La présence de la mention “célibataire, en couple, c’est compliqué” et autres sur Facebook n’est donc pas innocente. L’entreprise investit un secteur dans laquelle elle a toutes les chances de grandir, pour peu qu’elle rassure les utilisateurs de la bonne protection de ses données, et de l’opacité entière entre son profil sur le site de rencontres, et son profil sur le réseau historique. 

Un nouvel outil pratique

En effet, Facebook possède déjà un grand nombre de données sur ses utilisateurs, de quoi proposer un algorithme particulièrement puissant pour dénicher des profils intéressants pour vous, et potentiellement intéressés également. 

Jane Manchun Wong précise que le site de rencontres devrait s’appuyer sur ce que la société connaît déjà de vous, notamment sur votre cercle de connaissances. Vous pouvez notamment choisir qui peut ou ne peut pas voir votre “dating profile” : vos Amis Facebook, les profils avec lesquels vous avez des Amis Facebook en commun, etc. 

Les utilisateurs pourront supprimer leur dating profil à tout moment, et pourront voir les “communautés” d’un autre utilisateur, de manière à voir quelles sont leurs amis en commun

Une autre option appelé ” conversation starter” pourrait vous fournir des phrases d’accroche pour commencer une conversation : une manière originale de rompre la glace entre deux personnes afin d’apprendre à se connaître. 

Un autre moyen de récupérer vos données ? 

Après les derniers scandales en matière de fuite des données et d’exploitation de Facebook à des fins politiques, le fait que le 3e site internet après Google et Youtube puisse réunir encore plus de données sur ses 2 milliards d’utilisateurs pourrait inquiéter ces derniers.

Il y a quelques mois, un représentant du Parlement Européen songeait à voix haute, devant Mark Zuckerberg, à la possibilité de mettre fin au “monopole de Facebook, parce que cela fait trop de pouvoir dans une seule main”, et voilà qu’aujourd’hui le géant américain se développe naturellement vers une nouvelle branche économique qui a toute les chances de lui être faborable.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet