Faut-il bannir Google Chrome ?

Publié le

Véritable symbole du monopole de Google dans le monde digital, Chrome est omniprésent dans notre vie quotidienne. Avec cette puissante arme, la firme de Mountain View détient près de 70 % des parts de marché. Multi-plateforme et extrêmement pratique, ce navigateur possède de nombreuses qualités qui peuvent, paradoxalement, aussi devenir des défauts.

Chrome trop populaire ?

Le navigateur est utilisé par des centaines de millions d’internautes à travers le monde. Comme tous les produits populaires, il est une cible de choix pour les cybercriminels toujours à la recherche d’opportunités pour piéger le plus grand nombre de victimes.

statistiques parts de marché
Parts de marché des navigateurs web par Statcounter (Janvier 2019 à janvier 2020)

Quels dangers pour les utilisateurs ?

L’un des exemples les plus édifiants est l’affichage de fausses notifications ou mises à jour qui conduisent les internautes à télécharger des logiciels malveillants ou publicitaires. Si vous êtes un internaute accompli, vous avez forcément été déjà confronté à ces notifications ou à ces sites.

fake update Chrome

D’autres hackers privilégieront plutôt des exploits de failles leur permettant d’exécuter du code malveillant sur le système d’exploitation de l’utilisateur et de prendre le contrôle de sa machine à distance. Pas plus tard qu’en novembre dernier, Kaspersky a publié un rapport sur la découverte d’une faille zero-day dans Google Chrome. Cette dernière pouvait être utilisée pour lancer des attaques sophistiquées.

Que fait Google ?

Rassurez-vous, en règle générale, ces brèches sont rapidement colmatées par Google lorsqu’elles sont détectées. Une mise à jour est ensuite publiée dans la foulée pour limiter le risque d’une utilisation de la faille à grande échelle, mais la menace est réelle.

Pour lutter contre les sites malveillants, Chrome est doté une technologie permettant de bloquer automatiquement des sites jugés frauduleux. Ainsi lorsque l’utilisateur tente de visiter une page potentiellement dangereuse, il est averti et le site est bloqué. Ce n’est pas la panacée, mais ce système est relativement efficace. Néanmoins, le plus grand défaut du butineur bulldozer de Google réside sans conteste dans ses écueils en matière de protection de la vie privée.

La vie privée : plus qu’un simple bémol

Chrome n’est pas qu’un simple navigateur. Il est au cœur de l’écosystème de Google, sur mobile, tablette, ordinateur ou encore téléviseur.L’idée de centraliser l’ensemble de ses données personnelles, qu’il s’agisse de la navigation web ou de ses mots de passe, dans un espace géré par une entreprise tentaculaire qui régente le marché de la publicité sur le web n’est clairement pas rassurante.

Pour ma part, je pars du principe qu’il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, notamment lorsqu’il s’agit de données personnelles utilisables dans des services « gratuits ». Malgré ses efforts et l’ouverture d’un centre mondial dédié à la protection des données personnelles en Allemagne en mai 2019, Google ne rassure pas vraiment et son navigateur non plus.

vie privée

Par exemple, Chrome ne propose toujours pas de fonctionnalité permettant de protéger les mots de passe sauvegardés dans le navigateur à l’aide d’un mot de passe principal. Une fonction déjà disponible dans Firefox. Au moment où nous rédigeons cet article, n’importe qui disposant de votre mot de passe de session Windows peut récupérer l’ensemble de vos identifiants et codes stockés dans le navigateur en se rendant dans ses paramètres.

Capture des paramètres de Google Chrome

Enfin, sachez que Chrome utilise l’interface de programmation WebRTC qui sert de point d’ancrage logiciel pour des applications de communication, audio et vidéo. En ce qui concerne l’utilisateur, cet outil intégré nativement lui permet d’accéder à de nombreuses fonctionnalités sans avoir à installer d’extensions tierces (streaming, messagerie instantanée, VoIP,etc.).

Le hic, c’est que le WebRTC, qui est toujours en développement, est assez « perméable ». En effet, une faille de l’outil permet de révéler l’adresse IP d’un internaute, même lorsque ce dernier utilise un VPN. En d’autres termes, si vous naviguez sur Chrome et que vous utilisez un logiciel VPN, sachez qu’il est possible de récupérer votre adresse IP et de faire tomber votre anonymat.

Alors, au nom du confort, êtes-vous prêts, à faire des concessions sur votre vie privée ?

Google est partout, même chez ses concurrents

Le cœur de Chrome anime également bon nombre de ses concurrents. En effet, Chrome est basé sur Chromium, un projet open source utilisé aussi par d’autres navigateurs. Cela signifie que certains concurrents de Chrome contiennent des éléments pensés par Google. Le projet Chromium est, quoi qu’on en dise, très bon en termes d’ergonomie et d’expérience utilisateur.

Ce n’est pas un hasard si d’autres développeurs l’utilisent au cœur de leur navigateur. Cependant, cela peut avoir des effets pervers à moyen/long terme, comme la possibilité pour Google de faire la pluie et le beau temps. Vous l’aurez compris, le marché des navigateurs à des airs de dictature.

Les meilleurs navigateurs pour remplacer Chrome 

Ne faisons pas non plus dans la démagogie. Sachez qu’un navigateur sous Chromium, même s’il dépend de Google peut s’en affranchir dans une certaine mesure. Voici une sélection d’alternatives à Chrome.

BRAVEVIVALDIOPERAFIREFOXTOREDGE CHROMIUM
Télécharger sur WindowsTélécharger sur Windows Télécharger sur Windows Télécharger sur Windows Télécharger sur Windows Télécharger sur Windows Télécharger sur Windows
Télécharger sur macOS Télécharger sur macOS Télécharger sur macOS Télécharger sur macOS Télécharger sur macOS Télécharger sur macOS
Télécharger sur Linux Télécharger sur Linux Télécharger sur Linux Télécharger sur Linux

Brave Browser

Brave Browser est un très jeune navigateur qui a fait de la publicité son cheval de bataille. Le logiciel embarque son propre bloqueur de contenu publicitaire Brave Shield. Un puissant anti-tracker est également intégré pour vous permettre de naviguer sans que des publicités ciblées ne viennent perturber votre expérience. Brave vous donne la possibilité de désactiver le WebRTC, et  possède un mode ultra sécurisé permettant d’utiliser ToR directement dans son interface et d’accéder au fameux Darknet.

Plus de détails sur Brave

Vivaldi

Vivaldi fait lui aussi partie de la jeune garde des navigateurs. Développé par l’ancien PDG d’Opera, il est bien plus complet que Chrome en termes de fonctionnalités. Malgré ses nombreux paramètres, il reste très facile à prendre en main. En ce qui concerne la sécurité et la vie privée, Vivaldi intègre lui aussi un anti-traqueur mais ne propose pas de bloqueur de publicités. Le navigateur propose aussi une option permettant de désactiver le WebRTC.

Plus de détails sur Vivaldi

Opera

Opéra est un vieux de la vieille. Il se distingue de Chrome par son VPN intégré et ses fonctionnalités axées sur l’expérience de l’utilisateur. Parmi ces dernières, on peut citer la possibilité de connecter directement ses applications de messagerie instantanée, pour discuter directement dans l’interface du navigateur. Opera possède son propre bloqueur de publicités, son anti-tracker maison et propose une option pour désactiver le WebRTC.

Plus de détails sur Opera

Firefox

Firefox est le deuxième navigateur du marché. Son engagement en faveur de la protection des données personnelles n’est plus à prouver. Il intègre de nombreuses fonctionnalités permettant de lutter contre le pistage publicitaire, le fingerprinting ou encore les mineurs de cryptomonnaies. Facilement personnalisable, il propose également de définir un mot de passe maître permettant de protéger les identifiants personnels sauvegardés dans le navigateur. Seul bémol, Firefox n’offre pas d’option pour désactiver WebRTC. Il faut nécessairement passer par une extension web.

Plus de détails sur Firefox

ToR

ToR, pour The Onion Router, est un navigateur à part. Optimisé par défaut pour la vie privée, il s’agit de votre meilleure option si vous souhaitez rester dans l’anonymat lorsque vous naviguez sur la toile. Basé sur une technologie capable de masquer votre véritable adresse IP à travers un réseau de serveurs, il n’est pas vulnérable à la faille WebRTC. A noter que ToR permet d’accéder au Deepweb et au Darknet et qu’il ne conserve aucun historique de navigation.

Plus de détails sur ToR

Edge

Edge Chromium est le tout nouveau navigateur de Microsoft. Cette nouvelle mouture basée sous Chromium comme l’indique son nom remplace l’ancienne version uniquement proposée sur Windows 10. Le nouveau navigateur est assez prometteur malgré l’absence de certaines fonctionnalités comme la désactivation du WebRTC ou l’utilisation d’un mot de passe principal. Autre bémol, utiliser Edge Chromium, c’est aussi confier ses données à une autre GAFAM. Mais ce nouveau navigateur est assez jeune et de nouvelles fonctionnalités en faveur de la protection de la vie privée feront très certainement leur apparition prochainement.

Plus de détails sur Edge Chromium

Chromium

Enfin, si vous voulez tentez une expérience Chrome sans la totalité des services Google, vous pouvez également installer Chromium. Attention, il est quasiment identique à Chrome et comporte, par conséquent, les mêmes failles.

capture d'écran chromium

Plus de détails sur Chromium

Un dernier conseil pour la route

Vous l’aurez compris, il semble plutôt compliqué pour l’utilisateur lambda de bannir complètement Google et son navigateur Chrome, tant l’écosystème développé par la firme de Mountain View a pris une place importante dans notre vie quotidienne. Sachez qu’il existe d’autres alternatives que celles que nous avons citées dans cet article. https://fbskip.com/ Il s’agit le plus souvent de déclinaisons plus ou moins réussies de Firefox ou de Chrome. Dans tous les cas, nous vous invitions à prendre en compte les critères de sécurité et de vie privée avant de choisir votre navigateur par défaut et d’y enregistrer vos données personnelles.

Comments (3)

  • GG85 Répondre

    Bonjour, Bravo pour votre “lifting” très réussi : pages plus lisibles car moins polluées de publicités.
    Une question concernant les navigateurs. Après avoir utilisé longtemps Firefox je l’ai abandonné depuis 2 ans car bien trop “gourmand” en ressources. Je suis sous Chrome actuellement. Je regrette cependant Firefox car il possède une extension excellente pour downloader des vidéos, ce que ne propose pas – semble t’il – Chrome m’amenant à télécharger 4KVideo Downloader .
    Ma question : le “nouveau” Firefox est-il moins gourmand en ressources ?
    Si oui, je pense y retourner singulièrement pour les raisons ci-dessus.

    Cordialement
    GS

    8 février 2020 à 11 h 44 min
    • Alex Répondre

      Bonjour,

      Personnellement, j’utilise Opera depuis un sacré bout de temps et je trouve que c’est simplement LE meilleur navigateur. Par rapport à votre commentaire sur la gourmandise de Firefox, je suis tout à fait d’accord avec vous. J’ai voulu un jour faire un test, et j’ai installé 20 navigateurs différents. Firefox était l’un des plus lents à se lancer.
      Opera vient de sortir Opera GX qui est génial en un point : on peut choisir combien de ressources il utilise. Et ça, même si l’on est pas un gamer, ça fait vraiment la différence (surtout sur certains vieux PC). Il ne faut SURTOUT pas avoir peur de passer à Opera : il est entièrement compatible avec tous les sites (puisqu’il possède une base de Chromium) et il intègre un plug-in qui vous permet d’installer des extensions de Google Chrome (ce qui n’est pas le cas de Firefox).

      En bref, je trouve qu’Opera est juste génial, libre à vous de l’essayer… 😉

      Cordialement,
      A.

      9 février 2020 à 13 h 13 min
    • Nicolas JJE Répondre

      Firefox est globalement moins gourmand qu’auparavant. Pour ma part, c’est le navigateur que j’utilise le plus au quotidien. Selon mon expérience en tant qu’utilisateur, je trouve que certaines mises à jour consomment plus que d’autres, mais sur ma machine de 8 Go de RAM, l’impact est moindre.

      13 février 2020 à 12 h 20 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet