Football Manager 2016 : le test !

Publié le

Football Manager 2016 sort demain. Pour l’occasion nous avons testé en avant-première la version bêta du meilleur jeu de management sportif du moment. Sur le papier cette dernière version disponible sur PC et Mac est pleine de promesses : nouveaux modes de jeux, nouveaux écrans, interaction élargie avec la presse, ou encore création de tactiques. Mais concrètement Football Manager 2016 propose-t-il vraiment une expérience footballistique améliorée ? Le jeu ne commence-t-il pas à atteindre ses limites ? C’est ce que nous allons vous dire maintenant.

Interface remaniée

Sports Interactive a revu ses exigences à la hausse dans la dernière version 2016 de son jeu phare Football Manager. Comme il est possible de le voir dès le départ, l’interface a été revue et corrigée afin d’apporter toujours plus de professionnalisme à ce jeu de management sportif. Si la page d’accueil a pu nous paraître brouillonne au premier coup d’œil, elle nous a vite séduits par ses multiples informations plus pointues les unes que les autres, faisant penser à un vrai carnet de bord. Plus d’informations, mais aussi un style plus moderne, qui conserve tout de même les grandes lignes de l’interface précédente, à savoir une interface en trois temps avec un menu vertical à gauche, une barre d’outils en haut de l’écran, et un espace central très détaillé.

page-accueil-football-manager-2016

Nouvelle interface

Le remaniement des différents écrans principaux permet de retrouver plus facilement les données clés telles que l’effectif, les transferts, ou encore la présentation des joueurs. Des écrans optimisés, qui font gagner du temps que ce soit dans la lecture de certaines informations, que dans la prise de décisions, élément majeur du jeu. Quant à la barre de recherche en haut de l’interface, cette dernière reste inchangée. Fondu dans le décor, elle est moins visible qu’avant et ce n’est pas plus mal, car entre nous ce n’est pas l’outil le plus utile du jeu, notamment quand on joue à Football Manager depuis plusieurs années.

transfert-joueur

Présentation des joueurs

Deux nouveaux modes de jeu

Mais la vraie grande nouveauté de cette édition 2016 est sans conteste les deux nouveaux modes de jeu : Create-A-Club, et Fantasy Draft. Le premier répond à une demande faite depuis longtemps par les fans du jeu, à savoir créer leur propre club, et personnellement c’est une réussite. Oui, ce nouveau mode nécessite de nouvelles configurations, et donc un peu plus de temps que d’habitude avant de pouvoir vraiment se lancer dans l’aventure Football Manager, mais entre nous ça vaut vraiment le coup ! Vous créez votre club de son nom à ses couleurs, en passant par ses joueurs, et ça c’est vraiment sympa quand on aime donner de sa personnalité. Un bon moyen de savoir si vous êtes réellement un bon manager sportif. Bien évidemment la création se base tout de même sur les critères de clubs déjà connus mais peu importe. Avec ce mode de jeu, votre partie ne ressemblera plus jamais à aucune autre !

creation-club-foot

Nouveau mode de jeu “Création de club”

Quant au deuxième nouveau mode de jeu, le Fantasy Draft, là encore l’intérêt est clair : permettre aux fans du jeu d’affronter leurs amis avec leur équipe de rêve. Une personnalisation poussée à son paroxysme qui n’est pas sans rappeler les jeux de foot traditionnels. Le but de ce nouveau mode est plutôt simple, un budget imposé, une équipe à monter, et des compétitions à gagner afin de montrer que le meilleur entraîneur parmi l’ensemble de vos amis c’est vous et personne d’autre. Un moyen intelligent pour Sports Interactive de rendre son jeu de management sportif interactif, ce qui n’était pas gagner au départ. Pour ceux qui n’auraient pas connu les premières années de Football Manager, ce dernier était considéré comme un jeu extrêmement perso. Aujourd’hui terminé le côté gamer fixé pendant des heures devant son écran, les gamers peuvent enfin jouer entre eux et partager leur expérience de manager sportif. Un bon point donc qui risque de faire pas mal d’émule cette année.

fantasy-draft

Mode de jeu Fantasy Draft

Un manager plus présent

L’année dernière Football Manager avait surpris tout le monde en proposant pour la première fois un module de personnalisation de l’entraîneur. Une surprise plutôt bien accueillie qui a donné envie à Sports Interactive de pousser encore plus loin le filon, via l’intégration cette fois d’un vrai personnage animé. En effet, plus qu’une tête, Football Manager 2016 présente cette année un manager vivant qui gesticule sur l’écran, et que l’on peut mettre à notre image en insérant par exemple notre propre photo. Une nouveauté plus drôle qu’utile, surtout quand on voit la qualité graphique du personnage qui laisse sincèrement à désirer, mais qui ajoute tout de même un plus sympathique à la dernière édition du jeu.

personnalisation-manager

Personnalisation du manager

Au-delà de ce changement flagrant, pas de chamboulement particulier du côté du manager. Il est toujours possible de choisir son style d’entraîneur (en « survêt » ou « tacticien »), et de déterminer les caractéristiques de votre personnage avant même de vous engager dans telle ou telle partie. Bien évidemment la place de l’entraîneur est toujours aussi prépondérante dans le jeu. Votre relation avec votre staff et vos joueurs feront ou non votre réussite au sein du club que vous avez choisi. Il est donc primordial de garder ce critère en tête, et ce quelle que soit la version de Football Manager à laquelle vous jouez.

style-entraineur

Choix du style d’entraîneur

Stratégie et causerie sur un pied d’égalité

Bien qu’étant un jeu, Football Manager reste une référence footballistique pour les professionnels qui ne cachent pas avoir déjà essayé le jeu, et consulté les statistiques de certains joueurs. Et ce n’est pas avec l’édition 2016 que cela devrait changer, bien au contraire. Football Manager 2016 améliore sa stratégie via la création de nouvelles manœuvres, et une meilleure gestion des petits tracas du quotidien dont fait l’objet régulièrement une équipe de football. Ainsi, le créateur de coups de pied arrêtés disponible dans Football Manager 2016 permet de créer de nouvelles tactiques de jeu, grâce à des combinaisons inédites mises à disposition des joueurs.

coup-de-pied-arrete

Création de nouvelles tactiques de jeu

Si la stratégie reprend du service dans cette dernière édition de Football Manager, elle n’empiète en rien sur la « parlote » qui reste centrale dans le jeu. En effet, si vous n’aimez pas parler vous risquez de passer à côté de pas mal de paramètres. La causerie est toujours disponible avant, pendant et après les matches. Le but étant de vous imposer en tant que manager vis-à-vis de toutes les personnes qui pourraient avoir besoin d’informations de votre part. Il peut s’agir des joueurs bien évidemment depuis le banc de touche, ou dans les vestiaires, mais aussi des membres de votre staff dont vous pouvez suivre ou refuser les nombreux conseils. Sans parler des interactions avec la presse qui gagne notamment de nouvelles conversations, avec des questions et des réponses plus contextuelles. En soit, si avant les relations avec la presse pouvaient nuire à votre réputation d’entraîneur, aujourd’hui elles peuvent vous aider à retrouver du travail, le cas échéant.

causeries

Causerie d’après match

Les stats au cœur de l’action

Pour sa version 2016 de Football Manager, Sports Interactive a réalisé un partenariat avec le principal fournisseur de statistiques sportives : Prozone. Ainsi, pendant les matches, ne soyez pas étonné de voir apparaître sur votre écran de nombreux chiffres et autres graphiques Prozone, ces derniers sont tout à fait normaux. Une nouveauté qui fait une nouvelle fois gagner le jeu en réalisme, lui qui est déjà pas mal noté de ce côté-là. Petite critique tout de même sur la fréquence d’apparition de la fenêtre en question qui intervient beaucoup trop souvent, et ralentit de ce fait quelque peu le jeu. Mais bon rien de bien méchant rassurez-vous !

statistiques-prozone

Statistiques Prozone

Et puis le partenariat avec Prozone a un autre avantage, celui d’avoir permis aux développeurs du jeu d’améliorer considérablement l’outil d’analyse des matches, qui se voit totalement remanié et offre aujourd’hui une vision beaucoup plus claire et plus stratégique des différentes rencontres. Un bon point pour les joueurs confirmés qui commençaient légèrement à s’ennuyer avec l’outil précédent, et qui vont vraiment prendre plaisir à analyser leurs matches les uns après les autres, afin de rendre leur tactique de jeu beaucoup plus efficace.

prozone

Analyse de match beaucoup plus pointue

Un jeu toujours plus réaliste

Enfin, que ce soit du côté graphique que du côté interaction, Football Manager 2016 présente des améliorations qui ajoute encore plus de réalisme au jeu. Avec une IA plus performante et plus de 2000 nouvelles animations, il n’est pas difficile de voir Football Manager 2016 comme le meilleur opus de la série. Les matches sont clairement de meilleure qualité, avec des joueurs qui ressemblent de plus en plus à des footballeurs, et surtout des passes, des contrôles et de tirs optimisés. Si auparavant la phase de match était un peu fastidieuse, elle devient grâce à tous ses éléments un point essentiel, que l’on attend avec impatience.

match-foot

Graphismes améliorés

Mais ce n’est pas tout, pour plonger réellement les joueurs dans la peau d’un manager de foot, Sports Interactive a travaillé avec des physiothérapeutes, médecins et autres organisations médicales, pour que les blessures des footballeurs suivent la réalité, aussi bien dans la représentation que dans le traitement des blessures en elles-même. Ainsi, si les joueurs de votre équipes risquent de moins se blesser dans cette version, leur convalescence en revanche risque de s’allonger, tout comme les blessures qui vont être plus variées. L’état du joueur et sa vivacité pendant le match sont ainsi deux éléments bien distincts, ce qui n’était pas le cas auparavant.

infos-joueurs-blessures

Des blessures plus réalistes

Football Manager 2016, un nouveau millésime digne de ce nom !

Après avoir été conquis l’année dernière par la version 2015, nous avions peur d’être déçus en testant Football Manager 2016, et bien à notre grande surprise pas du tout ! A croire que Sports Interactive a plus d’un tour dans son sac. Le développeur a en effet trouvé de vraies nouveautés pour améliorer son jeu. Si nous nous attendions aux améliorations graphiques, nous nous attendions pas en revanche à autant de nouveautés stratégiques, tout d’abord avec le nouvel outil d’analyse de match, qui gagne en professionnalisme grâce au partenariat avec Prozone, et ensuite via l’intégration des deux nouveaux modes de jeux, qui mettent un sacré coup dans la fourmilière en offrant aux fans de la série quelque chose dont ils étaient demandeurs depuis longtemps. Alors si vous vous demandez encore si vous devez lâcher Football Manager 2015 pour Football Manager 2016, la réponse est toute trouvée : OUI ! Vous ne le regretterez vraiment pas.

 

 

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet