FUT 17 : les outils et techniques pour devenir un as de l’achat-revente

Publié le

Une semaine après la sortie de FIFA 17, les avis des joueurs sont très mitigés. Cela n’a pas empêché EA Sports de battre des records de vente au Royaume-Uni. En à peine 7 jours, le jeu s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires. A titre de comparaison, son rival PES 2017 n’a pas dépassé les 30 000 ventes en terre britannique.  Cependant bon nombre de joueurs déçus des bugs et du gameplay ont déjà envisagé la revente de l’opus. Pour ceux qui s’adonnent à l’achat/revente cela signifie moins de monde sur le marché des transferts d’Ultimate Team et hypothétiquement plus de crédits. De nombreuses techniques plus ou moins efficaces permettent de gagner plus de crédits et de progresser plus rapidement dans le mode FUT. En voici quelques-unes.

Réponse: FUT 17, la tech 59 a de beaux restes

La Tech 59 est l’une des techniques les plus utilisées sur le marché des transferts. Elle consiste simplement à acheter des joueurs en achat immédiat dont les prix sont inférieurs aux prix du marché. Prenons, par exemple Balotelli, un joueur dont le prix moyen se situe entre 650 et 10 000 crédits. Au moment où nous rédigeons cet article, la carte or rare de Super Mario se vend environ à 5000 crédits.

Le but de la tech 59 est de récupérer une carte en achat immédiat au prix le plus bas dès sa mise en vente (59ème minute) et de la remettre en vente plus pour vous faire une petite marge en tenant compte des 5 % prélevés par EA sports. En achetant un Balotelli or rare à 4700 crédits et en le revendant à 5200 vous vous faites une petite marge de 240 crédits sur chaque vente. Une marge susceptible d’augmenter si l’attaquant italien continue de briller et si vous lui rajoutez une carte style (chasseur, canonnier). Mais bon, avec peu de crédits ce n’est pas évident d’acheter des joueurs à ce prix voici donc une seconde astuce.

Ciblez les joueurs complets à bas prix

Les milieux centraux (MC, MDC) et certains défenseurs latéraux sont complets et ont des statistiques correctes dans tous les secteurs de jeu (attaque, défense, physique, vitesse). Ces footballeurs  appréciés des joueurs FUT  ne sont pas nécessairement chers et se vendent comme des petits pains. Dégainez votre appli WE FUT pour les repérer.

Ciblez les « petits » joueurs rapides

Dans FIFA 17 Ultimate Team, les ailiers rapides ont la côte, un bolide avec un peu de physique et quelques compétences en dribbles peut faire très mal à la défense adverse. Alors bien entendu, au début du jeu, personne n’a les moyens de s’acheter un Gareth Bale, un Reus ou encore un Leo Messi. Mais si vous analysez bien le nombre d’ailiers à votre disposition vous trouverez à coup sûr des joueurs à plus de 90 de vitesse à 650 crédits.

Achetez-les et revendez-les plus chers. Attention, privilégiez les joueurs des grands championnats (Liga Santander, Bundesliga, Premier League). Si la Tech 59 ne marche pas optez pour les enchères, c’est moins risqué mais attention à ne pas trop surenchérir !

Surveillez les joueurs de la Liga Nos Portugaise

Dans le nouveau mode défis de création d’équipe, il existe un défi vous demandant de constituer les équipes de la Liga NOS pour remporter un Jonas, le buteur brésilien du SL Benfica. Si vous obtenez un joueur de cette ligue dans un de vos packs consultez Futbin* et vérifiez son prix avant de le remettre en vente. Vous serez surpris de voir certains joueurs bronze se vendre à plus de 300 crédits ! 

Liga NOS

Les techs argent rare et bronze rare

Les joueurs argent rares le sont vraiment. Ces cartes sont bien plus rares que les cartes or. Certaines se vendent à plus de 1000 crédits alors jetez un œil sur le marché avant de revendre vos joueurs argent rare.

La tech Bronze est surtout utile aux petits budgets. Elle vous permettra de gagner rapidement quelques crédits. Elle consiste à acheter un pack bronze à 400 crédits pour revendre les joueurs et autres éléments à 150-200. Elle n’est pas efficace à 100 % mais c’est un moyen simple et peu chronophage d’engranger des crédits.

Suivez l’actualité footballistique

Le marché est extrêmement réactif. Un joueur peu cher peut du jour au lendemain voir son prix doubler voire tripler. C’est ce qu’il s’était passé l’année dernière avec Kanté, Coman, Payet, Mahrez et bien d’autres. Exemples : l’année dernière, après son entrée fulgurante face à la Juventus de Turin dans un match de ligue des champions, le prix de Coman (carte argent rare à l’époque) a presque doublé. Payet vendu à 3000 crédits avant l’Euro 2016 se vendait à 5000-6000 crédits pendant la compétition. Une aubaine pour ceux qui en possédaient plusieurs exemplaires dans leur liste de transferts.

Evolution du prix de Dimitri Payet entre 26 mai et le 25 juin 2016

Munissez–vous donc d’applis comme Forza Football pour suivre les résultats des grands championnats et découvrir les joueurs qui font sensation (nombre de passes décisives, buts) et achetez ces joueurs à potentiel. Vous les revendrez lorsqu’ils exploseront. Il y a de fortes chances que ces mêmes joueurs disposent d’une carte réévaluée ou d’une carte spéciale Team Of the Week par la suite.

D’ailleurs, si vous avez déjà un petit pactole n’hésitez pas à acheter les cartes Team Of The Week des top players en guise d’investissement pour les revendre au cours d’une de soirée Ligue des Champions. Vous pourriez bien gagner des dizaines de milliers de crédits supplémentaires !  

L’application Fut 17 News Ultimate Team vous alertera

à la sortie de chaque nouvelle TOTW

Attention aux bots

Les bots ou autobuyers existent bel et bien. Ce sont des logiciels capables d’acheter et de revendre à votre place les joueurs de votre choix aux montants que vous fixez. Les plus connus sont UltimateBot et Futbot Manager.

On peut être tenté d’utiliser ce genre de service pour optimiser ses techniques d’achat/revente mais cela peut s’avérer risqué, des utilisateurs se sont déjà fait bannir par EA Sports.

Message reçu par un utilisateur de bots

Vous pouvez toujours vous créer un second compte et effectuer des transactions entre les deux comptes pour récupérer vos crédits mais cela peut se révéler fastidieux. D’autant plus qu’EA prélève 5 % sur chaque transaction. Notez également que les bots FIFA ne sont pas gratuits et fonctionnent souvent à l’abonnement.

Les techniques d’achat revente présentées ne sont pas infaillibles. Il est important d’observer le comportement des acheteurs en utilisant l’appli Companion pour les ajuster car le marché évolue constamment. Faites des tests avant de vous lancer dans de grandes campagnes d’achat pour ne pas perdre vos crédits durement gagnés.

Evitez les joueurs trop chers (>100 000 crédits) pour minimiser les risques de pertes à la revente, si la saison dernière nous avons eu droit à l’Euro et à la Copa America pour mettre en lumière certains joueurs et avoir de nouvelles cartes, cette année nous n’aurons pas droit à de grandes compétitions autres que la Champions League et la CAN 2017. Soyez donc à l’affût tout en restant prudent.

<<

SUITE DE NOTRE DOSSIER FIFA

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet