Go Cloud : Google facilite la création d’applications dans le Cloud avec Go

Publié le

Google est un géant de l’Internet, les plus novices du web en prennent conscience aujourd’hui. Voici un autre domaine dans lequel l’entreprise souhaite s’imposer : le langage de développement des applications sur le Cloud.

Pour ce faire, Google lance Go Cloud, un pack contenant une bibliothèque open source ainsi qu’une panoplie d’outils qui permettent aux développeurs d’avoir plus de choix et de facilité dans leur création d’applications cloud.

Google dit Go aux développeurs

Le commun des mortels ne connaît pas, ou alors par hasard, le langage de programmation Go. Distribué en open source, il est valable sur un grand nombre de systèmes, comme Linux, Mac OS X, Windows, etc. 

Sa croissance a été très rapide, alors même que Google travaille sur cette nouvelle manière de programmer depuis 2009. Aujourd’hui, TechCrunch estime que les développeurs actifs utilisant Go sont d’environ un million à travers le monde. 

Go Cloud améliore le langage open source

Ce nouveau pack va servir à plusieurs choses. Tout d’abord, la bibliothèque open source fournie par Google va éviter aux développeurs d’avoir à écrire leurs propres bibliothèques chacun individuellement, une tâche chronophage épargnée à un million d’utilisateurs (ouf !). Auparavant, les ingénieurs devaient en réaliser une à chaque fois qu’ils comptaient utiliser les outils d’un nouveau cloud.

En outre, les API fournis dans Go Cloud donnent accès : 

  • au stockage de blogs
  • aux bases de données MySQL
  • aux paramètres d’exécution 
  • au serveur HTTP

Un langage en pleine croissance

Google compte intégré progressivement de nouvelles fonctions, et notamment prendre en charge plus de fournisseurs de cloud. Go Cloud devrait offrir aux développeurs, selon son diffuseur, la possibilité de créer des applications prises en charges par un grand nombre de cloud. 

L’entreprise mère Alphabet détient le moteur de recherche le plus utilisé au monde, est à l’origine d’une activité publicitaire impressionnante, et gère le système d’exploitation Android, installé sur plus des trois quarts des smartphones vendus à travers le monde.

Aujourd’hui, elle montre clairement son intention d’accroître largement la croissance de son langage de programmation Go, alors même que l’Union Européenne accuse Google d’avoir profité d’Android pour imposer ses services aux consommateurs et aux fabricants d’appareils mobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet