Google bannit une application de fausses informations sur le Coronavirus

Publié le

Depuis l’apparition du COVID-19, nombreuses sont les applications dédiées à avoir vu le jour. Malheureusement, plusieurs d’entre elles sont en réalité des nids à fausses informations, voir à logiciels malveillants. Google vient justement d’annoncer le bannissement d’une application très controversée.

Téléchargée plus de 100 000 fois sur le Google Play Store, “Infowars” était une application d’information liée au site du même nom, très prisée par l’extrême droite américaine. Elle diffusait récemment plusieurs news et vidéos traitant de la propagation du Coronavirus.

Si plusieurs de ces informations s’avéraient exactes et pertinentes, ce n’est pas le cas d’une certaine vidéo postée par le conspirationniste Alex Jones. Dans cette dernière, l’homme en question remettait en cause les mesures de distances sociales à appliquer pour lutter contre le virus. Une information qui n’est pas du tout du goût de Google, qui a fait retirer l’application de son store vendredi 27 mars.

“Infowars” fût retirée suite à une vidéo du présentateur radio Alex Jones.

Google aux aguets mais en retard

La firme de la Silicon Valley fait partie des nombreuses entreprises à lutter contre la propagation de fake news durant l’épidémie du Coronavirus. Alliée à d’autres géants de la tech comme Facebook ou Microsoft. Ces dernières passent notamment en revue les “très” nombreuses informations émises par leurs utilisateurs afin de vérifier la pertinence de ces dernières.

Il semblerait cependant que Google ait un peu de retard sur le cas de “Infowars”, puisque l’application était déjà bannie à vie de l’Apple Store en fin d’année 2018. La raison évoquée était un contenu “offensant, sensible, perturbant, ou de mauvaise qualité.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet