Google Chrome part en croisade contre les vidéos envahissantes

Publié le

Si vous faites partie de ceux qui pestent quand ils voient apparaître des vidéos automatiques pendant leur navigation web et plus spécifiquement quand vous regardez des vidéos sur internet, sachez que Google a entendu vos plaintes. L’entreprise a annoncé ce mercredi que Google Chrome va prochainement bloquer certains formats de vidéos qui se lancent automatiquement.

Chrome 79 entraine des pertes de données chez certains utilisateurs Android

Les bonnes pratiques en matière de vidéos publicitaires

Il existe de bonnes pratiques en ce qui concerne la publicité sur internet et le format vidéo n’y échappe pas. Ainsi, une enquête menée auprès de 45 000 consommateurs a permis d’identifier 3 types de vidéos qui ne répondent pas aux exigences de l’association « Coalition for Better Ads ». Ces 3 types sont les suivants :

  • Les publicités vidéo qui s’affichent avant le contenu à regarder, qui durent plus de 31 secondes et qu’il n’est pas possible d’ignorer après les 5 premières secondes.
  • Les contenus vidéo qui s’affichent au milieu des vidéos regardées (aussi appelées mid-roll.)
  • Les publicités qui apparaissent dans le premier tiers d’une vidéo regardée et qui représentent plus de 20% du contenu total de la vidéo.

À la suite de ces retours, Google a décidé que Chrome commencera à bloquer ces types de vidéos à partir du 5 août prochain. YouTube sera également contrôlé pour vérifier que le site respecte bien les nouvelles règles.

Un futur manque à gagner pour Google ?

Ce n’est pas la première action de Google contre les publicités. Déjà en 2018, l’entreprise voulait réduire la portée des bloqueurs de publicités en choisissant de bloquer nativement plusieurs contenus directement via Chrome et sans nécessité d’installer un plug-in tiers. Évidemment, Google ne peut tout bloquer puisque les publicités sont une part importante des revenus de la firme de Mountain View. L’entreprise a choisi son camp et préfère partir en croisade contre les formats jugés envahissants pour améliorer un peu plus la navigation web des utilisateurs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet