Google tente de sauver le Google Play Protect

Publié le

Le Google Play Protect est une technologie de protection qui revient souvent dans nos colonnes mais rarement pour les bonnes raisons. En effet, nombreuses sont les menaces qui parviennent à contourner cette technologie qui ne semble pas au point pour protéger les utilisateurs. Mais Google semble avoir décidé de l’améliorer.

Qu’est-ce que le Google Play Protect ?

Lancé en 2017, le Google Play Protect est une sécurité supplémentaire sur Android qui analyse en arrière-plan les applications du Google Play pour déterminer celles qui sont malveillantes.  La technologie de Google se manifeste avant le téléchargement de chaque application et vérifie également celles qui sont déjà présentes sur votre appareil. Sur le papier, Google Play Protect semblait être une très bonne idée, surtout dans un environnement où les utilisateurs qui utilisent un antivirus sont rares.

Google Play Protect

Le problème, c’est que la technologie ne semble pas être au point et qu’au fil des mois, de nombreuses applications ont réussi à la contourner.

Vers un renforcement de Google Play Protect ?

Dans un article de blog publié récemment, Google a expliqué quelques-unes des actions mises en place pour améliorer Play Protect. Ainsi, la technologie sera activée par défaut pour tous les utilisateurs du Google Play (il fallait auparavant une première activation manuelle). Le service sera également en mesure d’afficher une alerte lorsque l’utilisateur ouvre une application considérée comme potentiellement dangereuse. Lukas Stefanko, chercheur en sécurité Android, a expliqué que cette fonctionnalité fonctionne avec un système de réputation : si une application est signalée régulièrement alors Play Protect la considérera comme indésirable.

Play Protect

Ces fonctionnalités, bien que louables, peuvent ne pas être suffisantes. En effet, Google Play Protect s’appuie sur un algorithme d’apprentissage automatique qui démontrera son utilité dans le temps. Il est également possible que la firme de Mountain View doive faire appel à plus de vérifications manuelles pour des cas particuliers mais est-ce que ce sera suffisant ?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet